Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Nashville fait l'acquisition de James Neal

vendredi 2014-06-27 / 20:31 / LNH.com - Nouvelles

Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

Partagez avec vos amis


Nashville fait l'acquisition de James Neal
Nashville fait l'acquisition de James Neal

PHILADELPHIE – Jim Rutherford parle de créer un équilibre au sein du groupe d’attaquants des Penguins de Pittsburgh depuis qu’il a accepté le poste de directeur général plus tôt au cours du mois. Il croit avoir fait un bon pas dans cette direction vendredi soir.

Rutherford a échangé l’ancien marqueur de 40 buts James Neal aux Predators de Nashville en retour des attaquants Patric Hornqvist et Nick Spaling au cours de la première ronde du repêchage 2014 de la LNH au Wells Fargo Center.

« J’ai probablement parlé à environ 15 équipes, et ces appels ont majoritairement été initiés par ces équipes, a révélé Rutherford. J’ai reçu quelques offres. Nous aimons bien Hornqvist, c’est un joueur polyvalent. Nous aimons aussi Spaling car il peut évoluer à toutes les positions à l’attaque. »

Le plan est de placer Hornqvist, qui a atteint le plateau des 20 buts à quatre reprises en carrière, incluant un sommet de 30 filets en 2009-10, dans le rôle laissé vacant par le départ de Neal au sein de l’un des deux premiers trios des Penguins, ce qui devrait aider l’équipe à s’imposer davantage devant le filet adverse. Hornqvist a inscrit 22 buts en 2013-14.

Neal est un joueur qui évolue davantage en périphérie, mais Rutherford recherchait clairement quelqu’un qui pourrait amener plus de robustesse.

« Nous aimons beaucoup Hornqvist, a affirmé Rutherford. Nous croyons qu’il est un joueur complet, qui est bon dans toutes les facettes du jeu, qui joue de manière robuste et qui sera bon en séries éliminatoires. En outre, il est droitier, et comme nous ne comptons pas beaucoup de joueurs qui lancent de ce côté, il s’agissait d’un plus. »

Rutherford a qualifié Spaling d’attaquant de soutien polyvalent qu’il cherchait à obtenir. Ce dernier a connu sa meilleure saison en carrière en 2013-14 avec une récolte de 32 points. Il excelle également en infériorité numérique.

« Il est également un joueur qui peut jouer à toutes les positions à l’attaque, a précisé Rutherford. Si l’un de nos joueurs de centre se blesse, il peut nous dépanner à cette position. Il est un joueur très polyvalent, et je crois qu’il est un élément très important de cette transaction. »

Il est aussi important pour Rutherford que les Penguins aient pu gagner un peu d’espace sous le plafond salarial dans cet échange.

Il a indiqué qu’il avait épargné 800 000 $ sous le plafond salarial, qui sera de 69 millions $ pour la campagne 2014-15, en échangeant Neal pour Hornqvist, qui est sous contrat pour les quatre prochaines saisons à un salaire annuel moyen de 4,25 millions $. Spaling, un joueur autonome avec compensation, sera l’un des joueurs de soutien que Rutherford souhaitait embaucher. Il a écoulé un contrat d’un an d’une valeur de 1,5 million $ en 2013-14.

Les Penguins ont maintenant 14 joueurs sous contrat et environ 14,63 millions $ de disponibles en vue de la prochaine saison, selon CapGeek.com.

« Ces joueurs [Spaling et Hornqvist] jouent de manière intense et robuste, en plus d’être de bons joueurs d’équipe, a souligné Rutherford. Ils auront une bonne influence dans notre vestiaire. »

Rutherford n’allait pas être en mesure d’obtenir deux joueurs contre un seul à moins de se départir d’un élément important. C’est définitivement ce que représentait Neal pour les Penguins.

Neal, qui était habituellement l’ailier droit sur le trio piloté par Evgeni Malkin, a inscrit 61 points, dont 27 buts, en 59 parties en 2013-14. Il a marqué 88 buts en 179 parties au cours des trois dernières campagnes, incluant des sommets en carrière de 40 buts et 81 points en 2011-12.

Neal est sous contrat pour les quatre prochaines saisons, et son salaire compte pour 5 millions $ sur la masse salariale.

« Nous avons le sentiment d’avoir mis la main sur un joueur de premier plan, un joueur qui peut évoluer sur le premier trio, et apporter une importante contribution sur le jeu de puissance », a avancé l’entraîneur des Predators Peter Laviolette. « Son tir est excellent. Il sera bénéfique pour notre équipe de pouvoir compter sur un joueur comme lui qui peut mettre la rondelle dans le filet. »

Nashville était le partenaire idéal pour Pittsburgh puisque le directeur général David Poile avait fait savoir qu’il cherchait à améliorer ses deux premiers trios.

Les Predators n’ont pas aligné un seul marqueur de 25 buts en 2013-14, et seuls trois de leurs attaquants ont atteint le plateau des 20 buts. Ils ont occupé le 19e rang dans la LNH avec 2,61 buts marqués par rencontre, mais près de 25 % de leurs buts ont été inscrits par des défenseurs, dont 23 par leur capitaine Shea Weber.

« Nous avions besoin d’effectuer quelques changements parmi nos attaquants, a admis Poile. Il a toujours été problématique pour notre équipe de trouver le fond du filet. Je crois que nous sommes bien nantis en défensive, il ne restait qu’à améliorer notre groupe d’attaquants. Nous croyons que [Neal] est un ailier de premier trio, et qu’il est un véritable marqueur. C’est exactement ce que nous recherchions. »

Poile a été encore plus intéressé à conclure cette transaction puisqu’il pouvait le faire sans démembrer la jeune brigade défensive des Predators et sans céder le 11e choix au repêchage, qu’il a utilisé pour sélectionner l’attaquant suisse Kevin Fiala.

« Je suis très satisfait, a affirmé Poile. Pour une formation qui ne s’est pas qualifiée pour les séries éliminatoires au cours des deux dernières années, je crois vraiment que nous allons dans la bonne direction. De toute évidence, comme Peter Laviolette est l’entraîneur de notre équipe, nous allons adopter un style différent. Avec l’arrivée de James Neal et avec les défenseurs qui font partie de l’organisation, dont plusieurs sont bons à l’attaque tels que [Roman] Josi, Weber, [Seth] Jones et [Ryan] Ellis, je crois que nous allons dans la bonne direction afin de participer à nouveau au tournoi printanier et d’aspirer à la Coupe Stanley. »

Poile a évoqué que la prochaine étape serait d’acquérir un centre de premier trio pour jouer avec Neal. Il a indiqué avoir eu quelques discussions afin de mettre la main sur un tel joueur vendredi soir, mais rien ne s’est concrétisé. Il est catégorique sur le fait qu’il doit améliorer sa formation au centre.

« Nous avons besoin d’un centre de premier plan, cela ne fait aucun doute, a reconnu Poile. C’est le point suivant sur notre liste de souhaits. Que nous trouvions une solution sur le marché des joueurs autonomes ou par le biais d’une transaction ou que cela prenne une année de plus, c’est ce dont nous avons besoin. »

Suivez Dan Rosen sur Twitter : @drosennhl

 

La LNH sur Facebook