Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

L'ancien dur à cuire Gino Odjick souffre d'une maladie terminale

jeudi 2014-06-26 / 23:26 / LNH.com - Nouvelles

La Presse Canadienne

Partagez avec vos amis


L'ancien dur à cuire Gino Odjick souffre d'une maladie terminale
L'ancien dur à cuire Gino Odjick souffre d'une maladie terminale

L'ancien dur à cuire de la LNH Gino Odjick a annoncé qu'il souffrait d'une maladie terminale rare.

Dans une lettre publiée sur le site web des Canucks de Vancouver, Odjick explique qu'il a appris il y a environ deux mois qu'il souffrait d'amylose cardiaque. Ce problème cause une accumulation de substance amyloïde dans le coeur qui mène à l'épaississement des parois du coeur. Il indique que les médecins ne savent pas combien de temps il lui reste à vivre. Le diagnostic original était en terme d'années, mais Odjick mentionne qu'on parle maintenant peut-être de mois ou même de semaines.

Odjick raconte qu'il a appris la nouvelle 48 heures après la soirée hommage à Pat Quinn des Canucks en avril dernier. Il est depuis sous observation à l'hôpital général de Vancouver.

Celui qui a également porté les couleurs des Islanders de New York, des Flyers de Philadelphie et du Canadien de Montréal, remercie ensuite les partisans de hockey qui l'ont encouragé au cours des années, particulièrement ceux des Canucks, équipe avec laquelle il a connu ses plus belles années.

Il termine sa lettre en demandant aux médias de respecter sa vie privée puisqu'il tient à profiter du temps qu'il lui reste avec ses enfants et sa famille.

Âgé de 43 ans, Odjick est né dans la communauté algonquine de Maniwaki, au Québec. Les Canucks l'ont sélectionné en cinquième ronde du repêchage de 1990. En 605 matchs dans la LNH, il a récolté 64 buts, 73 aides et 2567 minutes de punition.

 

La LNH sur Facebook