Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

La LNH et l’AJLNH s’approchent d’une annonce concernant le plafond salarial pour 2014-15

jeudi 2014-06-26 / 19:13 / LNH.com - Nouvelles

Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

Partagez avec vos amis


La LNH et l’AJLNH s’approchent d’une annonce concernant le plafond salarial pour 2014-15
La NHL et l’AJLNH s’approchent d’une annonce concernant le plafond salarial pour 2014-15

NEW YORK – Le commissaire Gary Bettman a annoncé jeudi à la suite d’une réunion du Conseil des gouverneurs que la Ligue nationale de hockey et l’Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey (AJLNH) espèrent être en mesure de procéder à une annonce conjointe concernant le montant du plafond salarial pour la saison 2014-15 d’ici vendredi. Il n’a pas fermé la porte à la possibilité qu’une annonce survienne aussi tôt que jeudi soir.

« Nos gestionnaires et nos équipes ont une bonne idée de la fourchette, mais dans notre analyse finale, nous souhaitons en arriver à un montant qui satisfasse autant la ligue que l’Association des joueurs, et nous n’y sommes pas encore parvenus, a indiqué le commissaire Bettman. Nous avons tenu plusieurs réunions, mais notre objectif est de clore ce dossier le plus rapidement possible. »

Le directeur du Wild du Minnesota Chuck Fletcher a déclaré qu’il s’attendait à ce que le montant du plafond salarial se situe quelque part entre la fourchette supérieure des 60 millions $ et la fourchette inférieure des 70 millions $. Le plafond salarial s’établissait à 64,3 millions $ la saison dernière.

« La ligue travaille à régler les derniers détails à l’heure actuelle, mais nous nous attendons à ce que le montant se situe tout juste en-dessous des 70 millions $. Nous verrons comment cela se terminera », a expliqué Fletcher.

Le plafond salarial est lié aux revenus et le commissaire Bettman a souligné que la ligue avait enregistré des revenus records pour la saison 2013-14. Il n’a toutefois pas donné de chiffre précis.

« C’est en fait l’une des choses que nous tentons de déterminer avec exactitude, mais il s’agit d’un montant record, ce qui témoigne de la force de notre sport et de l’appui de nos partisans », a-t-il ajouté.

Le commissaire Bettman a aussi noté que le Conseil des gouverneurs avait accepté les différents changements apportés aux règlements et à l’aménagement de la patinoire qui avaient d’abord été approuvés par les directeurs généraux puis par le comité de compétition de la LNH.

Ces changements incluent des modifications des procédures de la prolongation et de la fusillade, des mises en jeu après les dégagements refusés, des dimensions du trapézoïde, de la disposition des traits hachurés à l’extérieur des cercles de mises en jeu, ainsi que de la punition pour avoir fait trébucher. De plus, une interprétation plus libérale de la règle concernant le mouvement délibéré vers l’avant avec le patin a été adoptée afin de permettre à davantage de buts d’être accordés. Finalement, le règlement concernant l’exagération a été amendé.

Le comité exécutif de l’AJLNH doit entériner ces changements. Il se réunira du 16 au 19 juillet à Pebble Beach en Californie.

« Lorsque tout sera entièrement réglé, nous émettrons un communiqué officiel dans lequel nous expliquerons tout cela en détails », a assuré le commissaire Bettman.

Le commissaire Bettman a affirmé la même chose à propos d’une proposition visant à modifier le processus de loterie pour le repêchage. Il n’a pas donné de détails sur cette proposition.

« Il s’agit d’un autre élément que le comité a examiné, mais encore une fois, avant que nous puissions apporter ce changement, nous désirons consulter l’Association des joueurs, alors je ne veux pas trop m’avancer, a-t-il expliqué. Il y a eu beaucoup de discussions, de rumeurs et de spéculations à ce propos. Avant que nous ne procédions à une annonce, nous préférons d’abord consulter l’Association des joueurs. »

Si les changements deviennent officiels, le nouveau format de la prolongation ferait en sorte que les équipes devront changer de côté pour la période de cinq minutes de temps supplémentaire, ce qui augmenterait la distance pour les changements comme c’est le cas en deuxième période. C’est au cours de cette période qu’il se marque historiquement le plus de buts. Le personnel en charge de l’entretien de la glace devra aussi nettoyer la glace à sec avant la période de prolongation, plutôt qu’avant la fusillade.

L’objectif est de favoriser l’offensive en prolongation afin que davantage de rencontres se terminent avant d’atteindre les tirs de barrage.

« De la manière dont notre sport est pratiqué à l’heure actuelle, les équipes sont si intenses qu’un seul mauvais changement peut faire la différence », a fait remarquer Luc Robitaille, président des opérations commerciales des Kings de Los Angeles, et membre du Temple de la renommée. « Les joueurs sont si bons, qu’un seul mauvais changement peut entraîner un 2-contre-1 ou un 3-contre-2. Cela fera une différence. Ce règlement permettra des attaques supplémentaires de part et d’autres. Il est toujours difficile pour la plupart des équipes de composer avec le long changement. »

Si le match doit être décidé en fusillade, en vertu des changements approuvés, les entraîneurs ne seront plus tenus de fournir une liste de tireurs au début du bris d’égalité, et choisiront plutôt les joueurs un à un à mesure que la fusillade progresse. Les joueurs ne pourront toujours pas tirer à plus d’une occasion.

La ligue et l’AJLNH discutent aussi de la possibilité de rendre le spin-o-rama illégal en fusillade.

En outre, le Conseil des gouverneurs a approuvé la proposition visant à élargir le trapézoïde de deux pieds de chaque côté du filet le long de la ligne des buts, ainsi que celle portant sur l’éloignement des traits hachurés à l’extérieur des cercles de mises en jeu, eux qui sont à l’heure actuelle distancés de trois pieds et demi. Les gouverneurs se sont aussi entendus sur le fait qu’une punition pour avoir fait trébucher devrait être appelée à l’endroit d’un joueur qui en fait trébucher un autre, peu importe si le joueur fautif touche la rondelle en premier avec son bâton à la suite d’un plongeon.

Également en attente de l’approbation du comité exécutif de l’AJLNH, des changements ont été apportés aux règlements qui entourent les mises en jeu après les dégagements refusés. Un seul joueur de l’équipe qui a commis le dégagement serait admissible à prendre cette mise au jeu, et une seconde violation des règles entraînerait une pénalité de deux minutes.

Le conseil a aussi approuvé la proposition des directeurs généraux visant à modifier le libellé du règlement portant sur l’exagération afin de permettre d’imposer des amendes de plus en plus élevées aux joueurs fautifs, ainsi que des amendes aux entraîneurs des récidivistes. Les détails sont en cours d’élaboration avec l’AJLNH.

« En plus du libellé, nous avons discuté d’un mécanisme de mise en application, et c’est ce dont nous parlons avec l’Association des joueurs », a évoqué le commissaire Bettman.

Suivez Dan Rosen sur Twitter : @drosennhl

 

La LNH sur Facebook