Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Marian Gaborik accepte un contrat de sept saisons avec les Kings

mercredi 2014-06-25 / 16:02 / LNH.com - Joueurs autonomes 2014

LNH.com

Partagez avec vos amis


Marian Gaborik accepte un contrat de sept saisons avec les Kings
Marian Gaborik accepte un contrat de sept saisons avec les Kings

Les Kings de Los Angeles ont signé l’attaquant Marian Gaborik à une prolongation de contrat de sept ans, mercredi. Les termes financiers n'ont pas été dévoilés, mais la valeur annuelle moyenne est de 4,875 millions $, selon plusieurs sources.

Le contrat est la conclusion d’une séquence remarquable dans la carrière de Gaborik, séquence qui s’est amorcée quand il a été acquis par les Kings des Blue Jackets de Columbus à la date limite des transactions dans la LNH, en retour de l'attaquant Matt Frattin et de deux choix au repêchage. Après avoir été impliqué dans deux transactions en deux ans lors de deux dates limites de suite, Gaborik a trouvé son rythme à Los Angeles, marquant un sommet dans la ligue de 14 buts lors des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, menant les Kings à leur deuxième championnat de la Coupe Stanley au cours des trois dernières saisons.

« Ça a été assez fou, une période assez mouvementée. Évidemment j'ai bien aimé et j’en profite encore », a déclaré Gaborik lors d'une conférence téléphonique. «J'espère que je vais en profiter dans l’avenir aussi. Je suis très heureux d’avoir fait partie de cette aventure. J'espère que nous pourrons tout simplement continuer sur cette lancée. »

Après avoir soulevé la Coupe Stanley pour la première fois le 13 juin, Gaborik a fait de son retour à Los Angeles une priorité. S’il avait attendu jusqu'au 1er juillet pour devenir joueur autonome sans restriction, il aurait été l'un des joueurs de renom disponibles cet été. Mais plutôt que de tester le marché, il a fait connaître son désir de rester avec les Kings, même si cela signifiait qu’il devait laisser un bon montant d'argent sur la table.

« Tout au long, je voulais rester ici. L'organisation le savait, les joueurs le savaient, tout le monde le savait, mon agent le savait. C'était ma priorité numéro un de conclure une nouvelle entente ici, a déclaré Gaborik. Je sais que j’aurais peut-être obtenu plus d'argent si j’étais devenu joueur autonome, mais ce n'était pas une question d'argent. Je voulais rester ici et faire partie d'une grande équipe. »

Gaborik a marqué 40 buts trois fois sur cinq saisons réparties chez le Wild du Minnesota et les Rangers de New York, mais des blessures et un manque de constance ont résulté en une transaction chez les Blue Jackets, à la date limite des transactions 2013. Ces mêmes problèmes l’ont frappé également à Columbus, où il a marqué neuf buts et obtenu 22 points en 34 matchs, avant d'être échangé à nouveau le 5 mars dernier, cette fois à Los Angeles.

L'ailier a semblé rajeunir avec les Kings, marquant cinq buts et récoltant 16 points en 19 matchs de saison régulière, avant de connaître une séquence fructueuse au niveau des buts marqués en séries éliminatoires, séquence qui s'est terminée par un championnat de la Coupe Stanley. Gaborik a passé la majorité de son temps de jeu en évoluant sur le premier trio de Los Angeles, aux côtés du centre Anze Kopitar et de Dustin Brown, et il dit avoir hâte de continuer à voguer sur ce succès pour les années à venir.

« Le premier jour, quand je suis arrivé ici, les gars m'ont accueilli très chaleureusement. Je me suis tout de suite senti à l'aise. C'est très important, a déclaré Gaborik. Avoir la chance de jouer avec l'un des meilleurs centres de la ligue, juste la façon dont nous avons cliqué ensemble assez rapidement, c’était formidable. J’en suis très heureux et j'ai hâte de remporter d’autres victoires. »

Après avoir été échangé deux fois en un an, Gaborik a admis que la sécurité à long terme que lui procure ce contrat est importante. Au départ, il était à la recherche d'un pacte d’au moins six ans dans son prochain contrat, et il s’est dit satisfait quand il a réalisé que les deux parties pourraient s'entendre sur un contrat de sept ans. Il a donc reçu le type de sécurité qui lui semblait inatteignable au cours de la dernière année, mais Gaborik reconnaît que son nouveau contrat, qui ne contient pas de clause de non-échange, ne fournit que quelques garanties.

« Vous pouvez signer pour 10 ans ou peu importe la durée et vous pouvez tout de même être échangé. J'ai signé pour cinq ans, je me suis fait échanger et puis je me suis fait de nouveau échanger. Tout joueur peut être échangé, a déclaré Gaborik. Bien sûr, le fait d’avoir un contrat de cette durée vous offre une certaine forme de sécurité et de confort, mais en même temps on ne sait jamais ce qui peut arriver. J'espère que nous pourrons continuer et j'espère que je vais rester en bonne santé. Que je serai en mesure de contribuer et de bien jouer. C’est la base. »

 

La LNH sur Facebook