Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Predators pourraient échanger le 11e choix au total contre un « attaquant top-6 »

mardi 2014-06-17 / 16:24 / LNH.com - Nouvelles

LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Predators pourraient échanger le 11e choix au total contre un « attaquant top-6 »
Les Predators pourraient échanger le 11e choix au total contre un « attaquant top-6 »

Les Predators de Nashville détiennent le 11e choix de la première ronde au repêchage 2014 de la LNH, mais le directeur général David Poile a déclaré qu’il était ouvert à l’idée d’échanger cette sélection.

Au cours d’une conférence de presse mardi à Nashville, Poile a admis qu’il pourrait transiger ce choix si un attaquant pouvant évoluer sur les deux premiers trios lui était offert en retour.

« Certaines personnes m’ont déjà approché et… la possibilité existe, a indiqué Poile. Il est toujours possible que j’échange ce choix de première ronde. C’est ce que j’ai expliqué à certaines personnes à qui j’ai parlé. Si je procède à une transaction, ce sera en retour d’un attaquant pouvant évoluer sur les deux premiers trios. Je n’annonce pas [qu’un échange] va se produire, mais si quelqu’un m’offre ce type d’attaquant, je vais certainement évaluer l’option d’échanger ce choix de premier tour. »

Poile tente d’ajouter des joueurs qui pourront cadrer dans l’attaque au rythme soutenu du nouvel entraîneur Peter Laviolette. Il semble qu’il sera plus facile de trouver ce genre de joueur par le biais de transactions que sur le marché des joueurs autonomes. Poile a avoué qu’il n’y avait « pas beaucoup » de joueurs autonomes qui l’intéressaient, ce qui explique pourquoi il évalue l’option d’échanger son premier choix cette année si cela lui permettait de mettre la main sur un joueur qui pourrait aider l’équipe immédiatement.

« La seule chose qui me pousserait à échanger notre premier choix est si je peux acquérir un attaquant top-6, un joueur qui peut nous amener un peu d’offensive », a affirmé Poile.

Les Predators n’ont pas repêché un attaquant en première ronde depuis qu’ils ont choisi Austin Watson au 18e rang en 2010. Ils ne possédaient pas de choix de première ronde en 2011 et 2012, et ils ont sélectionné le défenseur Seth Jones avec le quatrième choix au total en 2013.

 

La LNH sur Facebook