Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Les Kings regrettent leurs opportunités ratées dans le match no 4

    Par Brian Compton - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Les Kings regrettent leurs opportunités ratées dans le match no 4
    Les Kings regrettent leurs opportunités ratées dans le match no 4

    NEW YORK – Henrik Lundqvist a réalisé une performance magnifique mercredi soir. Cependant, le gardien des Rangers a également pu compter sur un peu d'aide de ses coéquipiers, ainsi que sur un peu de chance, ce qui n'avait pas encore été le cas pour les champions de l'Association de l'Est lors des trois premières rencontres de la Finale de la Coupe Stanley.

    Cette chance a été parfaitement illustrée avec 1:11 à écouler à une troisième période dominée par les Kings, quand l'ailier gauche Tanner Pearson a redirigé un tir qui a glissé entre les jambières de Lundqvist avant de s'arrêter net sur la ligne des buts. Pendant la bousculade qui a suivi, le joueur de centre des Rangers Derek Stepan est parvenu à pousser la rondelle sous son gardien pour provoquer un coup de sifflet.

    Ce jeu est survenu après que le défenseur des Rangers Anton Stralman eut privé Jeff Carter d'un but certain avec 8:10 à jouer en première période. Alors que la rondelle était sur la ligne des buts, Stralman a utilisé son bâton pour soulever celui de Carter et empêcher le joueur de centre des Kings d'inscrire son 11e but des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

    Ces deux jeux ont ruiné les espoirs des Kings de célébrer une victoire mercredi. Los Angeles s'est incliné 2-1, et la série quatre-de-sept reviendra au Staples Center pour la cinquième rencontre vendredi (20 h (HE), RDS, CBC, NBC).

    « Nous sommes passés si près », a déclaré Pearson, qui a probablement été le meilleur attaquant des Kings lors du match no 4, lui qui a dirigé huit lancers vers Lundqvist. « Si nous avions pu les mettre dans le filet, ce match de hockey aurait étécomplètement différent. [Nous devons] le mettre derrière nous et aller de l'avant pour tenter de terminer cette série. »

    Il s'agissait d'une fin frustrante d'une séquence de 30 minutes de domination de la part des Kings, qui ont surclassé les Rangers au chapitre des tirs 15-1 en troisième période. Si le tir de Pearson n'avait pas freiné à quelques centimètres de la ligne des buts, les Kings auraient probablement eu une occasion de l'emporter en prolongation pour la troisième fois dans cette série.

    « Je l'ai vu sur l'écran géant, a dit le défenseur Drew Doughty. Il y a eu deux jeux du genre ce soir. Ce fut différence dans le match. »

    Les Kings ont tenté à nouveau de combler un déficit de 2-0 après que Benoît Pouliot eut ouvert la marque à 7:25 de la première période et que Martin St-Louis eut déjoué Jonathan Quick à 6:27 de la deuxième. Dustin Brown a mis les Kings sur la bonne voie 2:19 plus tard quand il a déculotté Lundqvist en échappée peu après que la fin de la pénalité de Tyler Toffoli. Mais Los Angeles, qui a surclassé les Rangers 27-6 au chapitre des tirs après le but de St-Louis, n'a pu réussir une autre remontée.

    « Je ne crois pas que nous ayons connu un bon départ, a noté le centre des Kings Anze Kopitar. Il y a eu quelques rondelles sur la ligne des buts, et nous n'avons pu en profiter. Nous devrons faire mieux lors du cinquième match. »

    Une partie de ce travail, selon Kopitar, sera de créer plus de circulation devant Lundqvist, qui a porté à 5-0 sa fiche dans les matchs où il faisait face à l'élimination cette saison.

    « Je crois que nous pouvons le déranger davantage », a dit Kopitar à propos de Lundqvist, qui a terminé la rencontre avec 40 arrêts. « Je pense à quelques séquences où nous n'avons pas rendu sa tâche difficile. Les rondelles n'ont pas dévié. Mais les rondelles qu'il peut voir, il va les arrêter. C'est comme ça. »

    Même les rondelles que Lundqvist ne pouvait pas complètement stopper n'ont pas pénétré dans le filet lors du match no 5. Si les Kings veulent mettre fin à la série vendredi, ils savent qu'ils devront tirer profit des belles chances qu'ils créent.

    « Nous avons eu beaucoup de bonnes occasions, a déclaré l'entraîneur des Kings Darryl Sutter. Mais il faut finir le travail. On ne recevra qu'une poignée de chances dans la plupart des matchs contre les Rangers de New York. On doit en tirer parti. »

     

    La LNH sur Facebook