Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Les Blackhawks et les Kings rivaliseront pour la suprématie dans l’Ouest dans le 7e match

    Le gagnant affrontera les champions de l’Association de l’Est, les Rangers de New York, dans la Finale de la Coupe Stanley 2014

    LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Blackhawks et les Kings rivaliseront pour la suprématie dans l’Ouest dans le 7e match
    Les Blackhawks et les Kings rivaliseront pour la suprématie dans l’Ouest dans le 7e match

    NEW YORK – Une place pour la Finale de la Coupe Stanley 2014 sera à l’enjeu dimanche soir alors que les Blackhawks de Chicago recevront la visite des Kings de Los Angeles dans le septième match de la finale de l’Association de l’Ouest au United Center (20 h (HE), NBCSN, CBC, RDS). L’affrontement de dimanche sera le septième match ultime des séries éliminatoires 2014, ce qui égale un record des séries établi en 1994 et égalé en 2011.

    Le gagnant de la série Blackhawks-Kings avancera en Finale de la Coupe Stanley et aura l’avantage de la glace contre le champion de l’Association de l’Est, les Rangers de New York dans une série quatre-de-sept qui s’amorcera mercredi le 4 juin.

    Les Blackhawks tenteront d’imiter les Devils du New Jersey en 2000 (contre Philadelphie) et de devenir la deuxième équipe seulement dans l’histoire des séries éliminatoires à remporter une finale d’association après avoir tiré de l’arrière 3-1. Les champions en titre de la Coupe Stanley sont revenus dans la série en remportant deux matchs enlevant au cours desquels ils tiraient de l’arrière en début de troisième période. Au cours des matchs no 5 et 6, l’avance a changé de côté à cinq reprises, il s’est marqué 16 buts et 143 lancers ont été décochés.

    Les Blackhawks pourraient aussi devenir la première équipe de l’histoire à effacer des déficits de 3-1 au cours de deux saisons consécutives. Chicago avait réussi pareil tour de force contre les Red Wings de Detroit en demi-finale d’association en 2013, dans une série qui avait pris fin sur un but de Brent Seabrook en prolongation dans le septième match.

    Les Kings s’amèneront au United Center forts d’une fiche de 6-0 dans les rencontres où ils font face à l’élimination depuis le début des présentes séries. Ils ont signé un gain de 5-1 sur la route contre les Sharks de San Jose dans le septième match de leur série de première ronde pour ainsi devenir la quatrième équipe de l’histoire des séries éliminatoires à effacer un déficit de 3-0. Ils sont ensuite revenus de l’arrière alors qu’ils accusaient un retard de 3-2 contre les Ducks d’Anaheim, et ont mis fin à cette série en l’emportant 6-2 à l’étranger dans le match no 7 de leur série de deuxième tour.

    Los Angeles deviendra la troisième équipe de l’histoire de la LNH à disputer le maximum de 21 parties au cours des trois premières rondes des séries éliminatoires depuis que les quatre rondes se déroulent sous le format quatre-de-sept, soit 1987. Avant l’édition actuelle des Kings, les seules autres équipes à prendre part à toutes les parties possibles au cours des trois premières rondes furent l’Avalanche du Colorado en 2002 et les Maple Leafs de Toronto en 1993. Ces deux équipes se sont inclinées dans le septième match de la finale d’association. Les Kings seront la première formation à disputer ces trois matchs ultimes sur la route.

    Les attaquants des Kings Marian Gaborik, Mike Richards et Justin Williams présentent tous des fiches parfaites de 6-0 dans les matchs no 7 en carrière, Williams ayant amassé 12 points (6 buts, 6 passes) lors de ces rencontres. Williams occupe le deuxième rang de l’histoire de la LNH au chapitre des buts et des points dans les matchs ultimes. Glenn Anderson (7) détient le record pour le plus grand nombre de buts alors que Doug Gilmour (13) occupe le premier rang pour le nombre de points.

    L’entraîneur de Los Angeles Darryl Sutter (6-3) sera à la recherche d’une septième victoire dans un septième match, ce qui constituerait un record. Sutter partage actuellement le record de six gains avec Scotty Bowman et Pat Burns. De plus, Sutter rejoindra Claude Julien et Mike Keenan pour le plus grand nombre de présences dans les septièmes matchs (10).

     

    La LNH sur Facebook