Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Les Blackhawks annoncent que Shaw et Kruger seront prêts pour le sixième match

    Par Brian Hedger - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Blackhawks annoncent que Shaw et Kruger seront prêts pour le sixième match
    Les Blackhawks annoncent que Shaw et Kruger seront prêts pour le sixième match

    CHICAGO – La jambe droite de l’attaquant Andrew Shaw a bizarrement donné contre la rampe tard en troisième période dans le cinquième match de la finale de l’Association de l’Ouest, mais il devrait être de l’alignement des Blackhawks de Chicago vendredi pour le match no 6 au Staples Center.

    Shaw tentait de frapper le défenseur des Kings de Los Angeles Jake Muzzin contre la rampe en territoire offensif, mais son patin droit a heurté le bas de la bande et son genou droit a semblé se tordre légèrement. Après avoir eu de la difficulté à retourner au banc à la suite de sa mise en échec sur Muzzin, Shaw est demeuré dans la rencontre et a terminé le match, remporté 5-4 par les Blackhawks en deuxième période de prolongation.

    Shaw a déjà raté sept parties en raison d’une blessure au haut du corps subie dans le premier match de la deuxième ronde contre le Wild du Minnesota.

    « Il va être prêt à jouer », a indiqué l’entraîneur Joel Quenneville jeudi à l’aéroport O'Hare avant le départ des Blackhawks pour Los Angeles. « Il a été très bon tout au long de la partie, et il a effectué un très bon retour. »

    Shaw a conclu la rencontre avec deux mentions d’aide et un différentiel de plus-3 en 24:17 passées sur la glace. Il a aussi mené les Blackhawks avec huit mises en échec, et il a pivoté leur trio le plus efficace en compagnie de l’ailier gauche Brandon Saad (un but, deux passes) et de l’ailier droit Patrick Kane (quatre mentions d’aide).

    Les Kings mènent toujours cette série quatre-de-sept 3-2 et auront une deuxième chance d’en finir vendredi soir (21 h (HE), NBCSN, CBC, RDS).

    Quenneville a aussi déclaré que le centre Marcus Kruger se sentait bien, lui qui a encaissé une percutante mise en échec de la part de Muzzin devant le banc de Chicago tard au troisième tiers.

    « C’était une bonne mise en échec, a admis Quenneville. Il n’allait pas à pleine vitesse, et il a aperçu [Kruger] à la toute fin. Le contact a paru pire qu’il ne l’était en réalité. Il a déjà encaissé quelques grosses mises en échec. Hier soir, il a semblé se faire détruire ou se faire tuer, mais ce n’était pas si pire. Ça s’est passé juste en face de nous. Il arrive que l’on entre en contact avec la rampe, et il arrive que l’on se fasse frapper très fort. Il est très bon pour absorber les chocs, pour rouler sur le joueur, mais il est aussi très dur. »

    L’attaquant des Blackhawks Kris Versteeg n’est pas blessé, mais il pourrait être absent de la formation vendredi. Versteeg n’a pas effectué une seule présence après avoir eu un rôle à jouer sur le but de l’attaquant des Kings Dustin Brown à 11:08 du deuxième engagement qui créait l’égalité 3-3. Versteeg n’a pu maîtriser la rondelle le long de la rampe sur une passe de Brent Seabrook alors qu’il était poussé sur la glace par Muzzin. Brown a marqué quelques secondes plus tard, et Versteeg a passé le reste de la soirée sur le banc.

    Quenneville n’a pas confirmé que Versteeg allait céder sa place dans le sixième match, mais il a avoué qu’il pourrait apporter quelques modifications à son alignement.

    Versteeg a récolté un but et trois points en plus d’afficher un différentiel de moins-5 en 14 parties depuis le début des séries. Il a été demandé à Quenneville si les déboires de Versteeg étaient d’ordre mental ou physique.

    « Il a connu une soirée difficile, sur une présence en particulier, a répondu Quenneville. [Il] doit seulement passer à autre chose. Les parties sont âprement disputées. Il n’y a pas beaucoup de temps ni d’espace. Il faut faire tout ce qui est en notre pouvoir pour faire avancer la rondelle et contribuer. »

     

    La LNH sur Facebook