Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Le but de Handzus en deuxième période de prolongation sauve la saison des Blackhawks

    Par Brian Hedger - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Le but de Handzus en deuxième période de prolongation sauve la saison des Blackhawks
    Le but de Handzus en deuxième période de prolongation sauve la saison des Blackhawks

    CHICAGO – Michal Handzus a été calomnié au cours des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, mais le but qu’il a inscrit mercredi pour les Blackhawks de Chicago a littéralement sauvé leur saison.

    Handzus a marqué son deuxième but des séries à 2:04 de la deuxième période de prolongation pour permettre à Chicago de vaincre les Kings de Los Angeles 5-4 au United Center et ainsi forcer la tenue d’un sixième match dans la finale de l’Association de l’Ouest vendredi au Staples Center (21 h (HE); NBCSN, CBC, RDS), alors que les Kings mènent toujours 3-2 sans cette série quatre-de-sept.

    Handzus a passé 14:30 sur la glace au cours du cinquième match, mais n’a été utilisé que pendant 1:38 en troisième période, 2:43 en première période de prolongation et 19 secondes dans la deuxième période de surtemps. Il a amorcé la rencontre avec un différentiel de moins-6 et avait amassé deux points (un but et une passe) au cours des 16 premiers matchs de Chicago en séries éliminatoires.

    « J’étais toujours confiant en mes moyens », a indiqué l’attaquant de 37 ans. « Je n’étais pas vraiment heureux de la manière dont je jouais, mais j’étais confiant quand même. C’est très plaisant de jouer en séries éliminatoires, surtout en finale d’association. On ne peut s’apitoyer sur son sort tout le temps, être déprimé et déçu. Il faut être positif, sans quoi on ne sortira pas de notre léthargie. Je suis demeuré positif, et je suis un meilleur joueur que ce j’ai montré jusqu’ici. Je tenterai d’en faire la preuve à nouveau lors du prochain match. »

    Le but de Handzus devrait transmettre ce positivisme dans l’avion qui amènera l’équipe à Los Angeles. Aucune des remarques négatives faites à propos de son jeu depuis le début des séries ne semblait être vraiment importante après que son tir du revers eût battu le gardien des Kings Jonathan Quick alors que celui-ci avait étendu le gant, mettant ainsi fin à une rencontre mémorable.

    Après que les vedettes offensives telles que Patrick Kane, Brandon Saad, Marian Gaborik et Dustin Brown eurent dominé la majeure partie de ce match endiablé pendant plus de 80 minutes, ce fut un vétéran en déclin de Slovaquie qui a semé l’hystérie parmi les partisans des Blackhawks.

    Après avoir sauté sur la glace à la place d’Andrew Shaw, qui avait pivoté le deuxième trio des Blackhawks tout au long de la soirée. Handzus s’est rapidement trouvé au bon endroit au bon moment. Kane et Saad ont récupéré la rondelle en zone neutre et ont amorcé la séquence offensive en traversant la ligne bleue des Kings.

    C’est alors que Handzus s’est dirigé vers le filet, ignoré par les attaquants Trevor Lewis et Mike Richards. Saad s’est amené dans le cercle des mises en jeu avec la rondelle, attendant que Handzus se retrouve en bonne position avant de lui envoyer la rondelle dans l’enclave.

    La rondelle a d’abord touché l’extérieur du patin de Handzus avant de se retrouver directement sur la lame de son bâton, et il a fait le reste en soulevant un superbe tir des poignets derrière Quick.

    « Kane m’a effectué une superbe passe, et j’ai réalisé que nous nous amenions à deux-contre-deux », a analysé Saad, qui a terminé la rencontre avec un but et deux passes. « [Handzus] s’amenait avec de la vitesse au milieu de la glace, ce qui a provoqué un trois-contre-deux. Je lui ai envoyé le disque et il l’a réceptionné avec son patin avant d’effectuer une superbe feinte. Il faut repérer le joueur libre et réaliser de bons jeux. Il a marqué un magnifique but. »

    Lorsqu’on lui a dit que Saad avait fait mention qu’il « s’amenait avec de la vitesse » sur le jeu, Handzus a souri.

    « Je crois qu’il a ralenti, ce qui a peut-être faussé son jugement, a-t-il blagué. J’ai été surpris moi aussi d’avoir été démarqué de la sorte. Il a très bien reconnu la situation et il a été très patient, attirant les joueurs vers lui, avant de me faire une superbe passe. »

    Il n’était pas le seul à être heureux de voir la rondelle pénétrer dans le filet. Handzus essuie peut-être de nombreuses critiques en provenance de l’extérieur du vestiaire, mais les Blackhawks ont appris à apprécier ce qu’il apporte à l’équipe. L’an dernier, Handzus a joué malgré des blessures au poignet et à la jambe en Finale de la Coupe Stanley contre les Bruins de Boston, et il a ensuite dû subir une opération pour réparer son poignet.

    « C’est un guerrier, a noté Kane. Il se présente pour jouer tous les soirs, et il fait tout ce qu’il peut pour être de l’alignement, qu’il soit blessé ou non. Nous [en avons été témoins] l’an dernier avec la quantité de blessures qu’il a subies, ce qui ne l’a pas empêché de tout donner chaque soir. Il avait aussi marqué des buts très importants en séries l’an dernier. »

    Il en a maintenant inscrit un au cours des présentes séries.

    « Nous savons qu’il est capable de réussir des buts cruciaux, mais aucun n’était aussi important que celui de ce soir, alors que le match était en jeu, a ajouté Kane. Je sais qu’il possède un excellent tir du revers. Il a effectué un très bon lancer. Je suis convaincu qu’il est aussi heureux que le reste de l’équipe d’avoir marqué ce but. »

    La prochaine étape pour Handzus et les Blackhawks est de s’assurer que cette vibration positive s’étende jusqu’au prochain match. Handzus et d’autres vétérans des Blackhawks savent déjà que les Kings seront encore plus déterminés à mettre un terme à la série à domicile vendredi.

    Ils ont vécu la même situation l’an dernier, alors qu’ils tiraient de l’arrière 3-1 en demi-finale d’association contre les Red Wings de Detroit, en route vers la conquête de la Coupe Stanley.

    « Ce fut tout un match, qui fut évidemment très émotif, a conclu Handzus. Les partisans ont été sensationnels. Je ne me souviens pas avoir entendu autant de bruit ici. Nous avons tout donné sur la glace. Ce fut une victoire importante, mais dans les séries, il est important de conserver une humeur égale. Ce n’est qu’une rencontre, et nous sommes toujours en retard 3-2. Nous devrons nous rendre chez eux et effectuer un excellent travail pour l’emporter à l’étranger. »

     

    La LNH sur Facebook