Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    La pression serait autant sur les Kings que sur les Blackhawks

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    La pression serait autant sur les Kings que sur les Blackhawks
    La pression serait autant sur les Kings que sur les Blackhawks

    CHICAGO – Quelques membres des Blackhawks de Chicago ont indiqué aux médias mercredi que la pression repose sur les Kings de Los Angeles à l’aube du cinquième match de la finale de l’Association de l’Ouest (20 h (HE); NBCSN, CBC, RDS), eux qui doivent éliminer les champions en titre de la Coupe Stanley et ne pas les laisser revenir dans la série.

    Il s’agit d’une technique souvent utilisée par l’équipe qui tire de l’arrière dans une série, une manière pour les joueurs de diminuer leur nervosité ou de moins penser à leur potentielle fin de saison. Les Blackhawks accusent un déficit de 3-1 dans cette série quatre-de-sept, alors l’utilisation de l’approche « ne nous donnez pas la chance de revenir » est une bonne stratégie à utiliser dans une situation typique.

    Cette situation n’est pas entièrement normale cependant. En effet, les Blackhawks sont habitués d’être l’équipe qui arbore l’attitude de champion dans une série, et dont les joueurs s’appuient sur leur expérience et sur d’autres éléments non quantifiables.

    Les Kings ressemblent aux Blackhawks sur ce point, eux qui ont atteint la finale d’association pour une troisième année consécutive, et qui ont soulevé la Coupe Stanley en 2012.

    « Les deux équipes sont probablement habituées à la pression », a souligné l’entraîneur des Kings Darryl Sutter. « C’est ainsi que l’on joue 100 parties par année, ou près de 100 parties. C’est ce que les joueurs recherchent, et ils excellent dans ces situations. Je ne crois évidemment pas que la pression se trouve davantage sur l’une ou l’autre des deux équipes. »

    Considérant que certains joueurs des Kings disputeront mercredi leur 57e partie éliminatoire au cours des trois dernières saisons, il ne sera probablement pas efficace de tenter de les déstabiliser par le biais des médias.

    « Nous devons remporter une rencontre », a noté le défenseur des Kings Jake Muzzin. « S’ils déclarent cela pour nous rendre nerveux, et bien qu’ils le fassent. Nous comptons sur suffisamment de leadership et d’expérience dans ce vestiaire. Nous savons ce que nous avons à faire. Il s’agit maintenant de sauter sur la glace et de le faire.

    « Nous savons qu’ils ont le dos au mur, et qu’ils entreprendront le match avec énergie. Nous devrons être solides. Ce sera une partie âprement disputée, et nous devrons être prêts à jouer. »

    Voici les alignements prévus des deux équipes :

    BLACKHAWKS

    Bryan Bickell - Jonathan Toews - Marian Hossa

    Brandon Saad - Andrew Shaw - Patrick Kane

    Patrick Sharp - Michal Handzus - Kris Versteeg

    Brandon Bollig - Marcus Kruger - Ben Smith

    Duncan Keith - Brent Seabrook

    Johnny Oduya - Niklas Hjalmarsson

    Nick Leddy - Michal Rozsival

    Corey Crawford

    Antti Raanta

    Rayés de l’alignement : Michal Rozsival, Joakim Nordstrom, Jeremy Morin, David Rundblad, Klas Dahlbeck

    KINGS

    Marian Gaborik - Anze Kopitar - Dustin Brown

    Tanner Pearson - Jeff Carter - Tyler Toffoli

    Dwight King - Jarret Stoll - Justin Williams

    Kyle Clifford - Mike Richards - Trevor Lewis

    Jake Muzzin - Drew Doughty

    Willie Mitchell - Slava Voynov

    Alec Martinez - Matt Greene

    Jonathan Quick

    Martin Jones

    Rayés de l’alignement : Colin Fraser, Brayden McNabb, Andrew Bodnarchuk, Jeff Schultz, Linden Vey, Andy Andreoff, Jordan Nolan, Jean-Francois Berube

    Blessé : Robyn Regehr (genou)

     

    La LNH sur Facebook