Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Les joueurs de centre jouent un rôle important pour les Kings dans les séries

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les joueurs de centre jouent un rôle important pour les Kings dans les séries
    Les joueurs de centre jouent un rôle important pour les Kings dans les séries

    CHICAGO – Il y a deux ans, les Kings de Los Angeles ont façonné leur propre version de l’ancien « modèle de Pittsburgh » qui avait bâti leur formation en route vers la conquête de la Coupe Stanley.

    Anze Kopitar, Mike Richards et Jarret Stoll étaient devenus les Sidney Crosby, Evgeni Malkin et Jordan Staal, des Penguins, et les Kings avaient remporté le premier championnat de leur histoire en ne perdant que quatre matchs dans les séries éliminatoires.

    À la fin de la saison, l’entraîneur en chef Darryl Sutter a déplacé Jeff Carter au centre. À voir la progression des Kings dans les séries éliminatoires, avoir quatre joueurs de centre d’aussi grande qualité pourrait devenir le « modèle Los Angeles ».

    « Peu importe avec qui l’on joue, on croit que l’on peut bien jouer avec n’importe qui, a affirmé Carter. Nous avons quatre bons trios, c’est difficile pour les autres équipes de nous opposer tel ou tel trio. N’importe quelle de nos lignes peut jouer contre la meilleure de l’autre équipe. Ça fonctionne bien pour nous présentement. On retrouve une bonne chimie sur tous les trios. Je crois que chacun est à l’aise avec son rôle. »

    Les Kings ne sont plus qu’à une victoire de disputer une autre finale de la Coupe Stanley et la première des trois chances se présentera dans le cinquième match mercredi au United Center (20h, RDS, CBC, NBCSN). Avant la série contre les champions en titre, les Blackhawks de Chicago, les Kings jouissaient de deux avantages sur papier.

    L’un était devant le filet où Jonathan Quick est considéré meilleur que Corey Crawford (même si la différence ne doit pas être aussi grande que certains experts ou amateurs laissent entendre). L’autre était sur la ligne de centre.

    Les Blackhawks ont l’un des meilleurs joueurs de centre du monde en Jonathan Toews, mais même s’ils ont remporté deux championnats en quatre saisons, la ligne de centre derrière le capitaine des Blackhawks est peut-être leur point faible.

    Sutter utilise ses quatre joueurs de centre de façon presque égale, et même si Kopitar est opposé aux meilleurs adversaires, l’expérimenté entraîneur en chef n’envoie pas et ne retire pas ses joueurs après les mises en jeu pour éviter certains opposants.

    Kopitar est le catalyseur et ses performances pendant les présentes séries laissent croire qu’il deviendra l’un des meilleurs joueurs du monde. Il a indiscutablement été le meilleur attaquant des séries éliminatoires 2012 et aurait pu remporter le trophée Conn Smythe n’eût été des prouesses de Quick.

    Kopitar est en nomination pour le trophée Selke cette saison et son habileté aux deux extrémités de la patinoire commence à être reconnue. Kopitar domine la ligue avec 22 points depuis le début des séries, mais il accomplit encore plus que sa production.

    Les Kings ont affronté Joe Thornton et Logan Couture, des Sharks de San Jose, en première ronde, Ryan Getzlaf, des Ducks d’Anaheim, dans la deuxième, et Toews dans la troisième. Kopitar a souvent été utilisé contre eux.

    Récemment, il y a eu plusieurs débats à savoir qui de Toews ou de Crosby était le « le meilleur joueur de la LNH », mais Kopitar n’est pas loin derrière et pourrait bien devancer tous les autres.

    « Il y a peut-être deux ou trois joueurs dans le monde qui peuvent jouer comme Kopitar, a déclaré Richards. Toews joue vraiment bien depuis le début des séries, mais Kopitar aussi. Il peut élever son jeu. C’est vraiment plaisant de voir ces deux gars s’affronter. De voir, ses habiletés...

    « Je crois que Darryl l’a beaucoup aidé en lui faisant mettre un peu plus d’emphase sur son jeu défensif. S’il jouait dans l’Association de l’Est avec une équipe qui ne met pas autant d’accent sur la défense que nous le faisons, il pourrait facilement totaliser 100 points. Il sacrifie cela pour être un bon joueur dans les deux sens de la patinoire. On le voit tous les jours, on commence à être gâté. Quand nous avons gagné la coupe, il y a quelques années, les gens ont commencé à le remarquer, mais maintenant, tout le monde réalise combien il est bon. »

    Pas plus tard qu’il y a deux ans, Richards était considéré comme l’un des meilleurs joueurs de centre dans les deux sens de la patinoire. Sa production a chuté, mais Sutter a toujours confiance en lui dans les situations critiques.

    Il est aussi devenu le meilleur centre d’un « quatrième trio » de la ligue. Sutter rejette cette notion parce qu’elle est souvent liée au temps de glace et Richards est souvent l’attaquant qui est le plus utilisé en raison de son jeu sur les unités spéciales et quand l’équipe doit protéger une avance.

    Carter a passé la majorité des deux dernières saisons à l’aile, avec soit Richards ou Kopitar. Sutter et le directeur général Dean Lombardi se sont parlé pendant la pause des Jeux olympiques de Sotchi et ont décidé qu’il était temps de le renvoyer à sa position naturelle.

    Le développement de Tyler Toffoli et de Tanner Pearson et l’arrivée de Marian Gaborik ont permis aux Kings d’être solides aux ailes. Carter a démontré dans les derniers matchs qu’il ressemblait davantage à un joueur de centre de deuxième trio.

    Chicago connaît de sérieux problèmes à tenter de contenir Carter et les deux recrues, car Toews doit composer contre le trio de Kopitar. Marian Hossa, qui l’un des meilleurs ailiers défensifs de la LNH, a été retiré aux côtés de Toews dans le quatrième match et a été opposé au trio de Carter, mais le trio des Kings est demeuré efficace.

    Le plus sous-estimé des quatre centres pourrait être Stoll, qui n’a pas les meilleures statistiques, mais qui est le parfait joueur de centre défensif pour le système de Sutter.

    Stoll est bon dans les cercles de mise en jeu et le long des rampes. Jumelé à Justin Williams et à Trevor Lewis ou à Dwight King, ils forment un trio qui contrôle la rondelle et presse les adversaires.

    Sutter n’aime pas y aller trio contre trio, mais il envoie souvent Stoll pour les mises en jeu. Stoll n’a affronté Toews qu’une seule fois dans le premier match, mais depuis il a remporté 21 des 34 mises en jeu contre lui.

    Toews a terminé parmi les cinq premiers dans les mises en jeu au cours des trois dernières saisons, mais il n’a remporté que 37,1 pour cent de ses mises en jeu contre Stoll dans la série.

    « Stoll est évidemment l’un des meilleurs de la ligue dans les mises en jeu, a déclaré Carter. Il travaille très fort sur cet aspect du jeu. Il prend beaucoup de fierté à remporter des mises en jeu. C’est bien de voir un gars travailler si fort sur des petits détails qui deviennent très importants dans un match. »

    Les Sharks et les Ducks figurent, comme les Blackhawks, n’ont seulement parmi les meilleures équipes de la LNH, mais ils sont aussi des formations qui jouissent d’une grande profondeur à l’attaque. Et pourtant, aucune de ces trois équipes n’a été capable d’avoir le dessus contre la ligne de centre des Kings composée de Kopitar, Carter, Richards et Stoll.

    Si les Kings remportent encore cinq matchs cette saison, attendez-vous à ce que d’autres équipes tentent de les copier avant le début de la saison 2014-15.

     

    La LNH sur Facebook