SHARE
Partagez avec vos amis


    Les Kings battent les Blackhawks et se retrouvent à une victoire de la finale

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Kings battent les Blackhawks et se retrouvent à une victoire de la finale
    Les Kings battent les Blackhawks et se retrouvent à une victoire de la finale

    LOS ANGELES – Les Kings de Los Angeles ont disputé deux match no 7 impressionnants depuis le début des présentes séries éliminatoires Ils ont aussi inscrit six buts consécutifs au cours d’un match dans cette série.

    Mais ce qui s’est produit lundi au Staples Center pourrait bien avoir été la rencontre la plus surprenante au cours de leur parcours éliminatoire. Les Blackhawks de Chicago cherchaient désespérément à créer l’égalité dans la finale de l’Association de l’Ouest, et les Kings les ont dominés.

    « C’était du bon hockey à notre image » a affirmé le défenseur des Kings Jake Muzzin, qui a obtenu un but et une passe. « Nous avons généré du momentum à l’aide de notre travail en infériorité numérique et nous avons limité leurs chances de marquer. Nous avons ensuite profité de quelques-uns de nos jeux de puissance, ce qui nous a mis à l’aise pour le reste du match. Ce fut plaisant. »

    Anze Kopitar, Drew Doughty, Muzzin et Justin Williams ont tous obtenus deux points, et les Kings ont défait les Blackhawks 5-2 pour s’approcher à une victoire d’une place en Finale de la Coupe Stanley.

    Los Angeles mène la série quatre-de-sept 3-1 et aura trois chances de représenter l’Association de l’Ouest en finale pour une deuxième fois en trois ans. Leur première tentative d’éliminer les champions en titre aura lieu mercredi au United Center (20 h (HE); NBCSN, CBC, RDS).

    Les Blackhawks menaient la série 1-0 et semblaient être en contrôle dans la deuxième rencontre, alors qu’ils détenaient une avance de 2-0 tard en deuxième période, avant que les Kings ne se mettent en marche. Après avoir pris les devants 4-0 lundi, Los Angeles avait marqué 14 des 17 derniers buts de la série.

    Chicago a remporté ses sept dernières séries qui étaient égales 2-2 après quatre parties, mais les Blackhawks n’ont pu se placer dans cette position. Les Blackhawks ont effacé un déficit de 3-1 la saison dernière contre les Red Wings de Detroit en deuxième ronde.

    « Ce n’est pas une position confortable », a admis l’attaquant de Chicago Patrick Kane. « Au début de la série, j’aurais menti si je vous avais dit que nous nous attendions à nous retrouver dans cette situation. Cela arrive cependant, et nous n’avons que nous-mêmes à blâmer. Nous sommes aussi les seuls à pouvoir nous sortir de là, et il faudra commencer dès le cinquième match à Chicago. »

    Jake Muzzin a placé les Kings en avant à 9:00 de la première période en avantage numérique. Le capitaine des Blackhawks Jonathan Toews a eu la chance de sortir la rondelle de son territoire, mais cette dernière a ricoché sur lui et Muzzin s’en est emparé pour que la séquence se poursuive.

    Tyler Toffoli a remis le disque à Drew Doughty le long de la rampe, et Toews a glissé après avoir tenté de contrer Toffoli. Doughty en a profité pour alimenter Muzzin près de la ligne bleue, et le défenseur des Kings a eu le temps de s’approcher et d’ajuster son tir alors que Jeff Carter créait un écran devant le gardien Corey Crawford.

    Marian Gaborik a porté la marque 2-0 2:13 plus tard. Muzzin a d’abord intercepté une passe transversale à l’intention de Patrick Kane, qui aurait permis à ce dernier de se présenter seul devant le gardien, puis Gaborik a déjoué Bryan Bickell en zone neutre pour aider les Kings à entrer en territoire offensif.

    La rondelle a été récupérée par le défenseur de Chicago Duncan Keith dans le coin de la patinoire, mais il l’a perdue aux mains d’Anze Kopitar. Le meilleur pointeur de la LNH depuis le début des séries s’est éloigné de Keith avant de remettre au meilleur buteur du tournoi printanier, et Gaborik a fait dévier le disque derrière Crawford pour amasser son 10e but des séries à 11:13.

    « La grande différence avec les joueurs ici, c’est que l’on aborde chaque partie avec cette confiance, avec cette attitude, que nous allons remporter la victoire », a expliqué Gaborik, qui s’est joint aux Kings à la date limite des transactions de la LNH. « Ils ont remporté la Coupe Stanley il y a quelques années. Ils ont participé à la finale d’association au cours des trois dernières saisons. Cela aide à intégrer cette équipe et de faire partie de cette culture gagnante. »

    Los Angeles a de nouveau touché la cible en supériorité numérique à 15:56. Williams a conservé la possession de la rondelle le long de la rampe et l’a remise à Mike Richards. Alors que la rondelle était saisie par Muzzin à la pointe, Williams s’est dirigé vers un espace libre au centre de la défensive de Chicago, d’où il a pu rediriger la passe de Muzzin vers Brown près du poteau à la droite du gardien. Brown n’a eu qu’à pousser la rondelle dans une cage béante alors que Crawford se trouvait hors position.

    Les Kings avaient inscrit 12 buts sur le jeu de puissance en 20 rencontres en route vers leur conquête de la Coupe Stanley en 2012, et ils ont profité de 16 de leurs 56 occasions en avantage numérique depuis le troisième match de la première ronde cette année.

    « Nous essayons de simplifier nos jeux. Nous cherchons à remettre la rondelle aux défenseurs, et à diriger des rondelles au filet, a indiqué Doughty. Je cherche toujours, au cours du premier jeu de puissance, à décocher des lancers, sur réception ou peu importe, même s’ils sont bloqués. Nous voulons seulement qu’ils sachent que nous allons diriger beaucoup de lancers au but. Plus on lance, plus d’autres options vont s’offrir à nous. Nous avons capitalisé sur ces ouvertures. »

    Doughty a fait 4-0 à 12:43 du deuxième tiers. Kopitar a tenté de lancer au but, mais a été en mesure de récupérer la rondelle après que sa tentative eût été bloquée. Il a conservé la rondelle en patinant vers le haut de la zone des Blackhawks où il a abandonné la rondelle au profit de Doughty, dont le tir des poignets de la pointe s’est faufilé entre trois joueurs avant de tromper la vigilance de Crawford.

    Brandon Saad a répliqué pour les Blackhawks 80 secondes plus tard. Michal Rozsival a intercepté la tentative de dégagement du défenseur des Kings Alec Martinez avant de remettre à Saad près du cercle des mises en jeu. L’attaquant de Chicago a décoché un tir du revers qui s’est logé tout juste sous la barre transversale au-dessus du gardien Jonathan Quick.

    Bryan Bickell a ensuite réduit l’écart à 4-2 à 9:29 du troisième vingt. Toews a raté son lancer alors que le filet était abandonné. Doughty a arrêté sa deuxième tentative avec son bâton, mais Bickell est parvenu à faire vibrer les cordages lors de la troisième chance des siens.

    Les Blackhawks ont remporté le premier match 3-1 au United Center et menaient le match no 2 avant que les Kings ne marquent cinq fois en troisième période pour se sauver avec une victoire de 6-2. Carter avait récolté trois buts et une passe au cours de cette période, avant d’ajouter un but et deux mentions d’aide dans un gain de 4-3 dans le cadre du troisième match au Staples Center.

    L’entraîneur des Kings Darryl Sutter a déclaré qu’il n’était pas satisfait de la manière dont son équipe s’était comportée à forces égales. Le jeu à 5-contre-5 a été un facteur important du succès des Kings au cours des trois dernières années, mais Los Angeles mène cette série grâce à ses unités spéciales.

    « Nous devrons jouer bien mieux que nous l’avons fait [lundi], a jugé Sutter. Je crois que notre jeu à 5-contre-5… nous devrons certainement mieux faire de ce côté-là. Je sais que nous pouvons faire mieux que ce que nous avons fait [lundi]. »

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook