Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Les Kings remportent le match no 3 et prennent les devants 2-1 en finale de l’Ouest

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Kings remportent le match no 3 et prennent les devants 2-1 en finale de l’Ouest
    Les Kings remportent le match no 3 et prennent les devants 2-1 en finale de l’Ouest

    LOS ANGELES – Le trio des Kings de Los Angeles compose de Jeff Carter flanqué de deux recrues, Tanner Pearson et Tyler Toffoli, a été primordial pour aider L.A. à combler des déficits en fin de matchs lors de chacune des deux premières rondes des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014. Mais ils n’ont pas attendu aussi longtemps pour avoir un impact en finale de l’Ouest.

    Carter a inscrit un but et amassé deux aides pour permettre aux Kings de vaincre les Blackhawks de Chicago 4-3 lors du match no 3 au Staples Center samedi. Pearson a obtenu la seule aide sur le filet de Carter et Toffoli a marqué le but qui avait donné les devants à Los Angeles en deuxième période.

    « [Pearson et Toffoli] travaillent et ils ont du plaisir, a déclaré Carter. Ils utilisent leur vitesse et leurs habiletés pour créer des opportunités. Et ils me traînent avec eux en quelques sortes, alors ça se passe bien. »

    Jonathan Quick a réalisé 24 arrêts, les défenseurs Slava Voynov et Drew Doughty ont aussi touché la cible et les Kings ont ainsi pris les devants 2-1 dans la série quatre-de-sept. Le match no 4 aura lieu à Los Angeles lundi soir (21 h HE; RDS, TSN, NBCSN).

    Jonathan Toews a marqué deux fois en début de rencontre pour les Blackhawks et Patrick Sharp a fait vibrer les cordages lors des dernières secondes du match.

    « On sait qu’on est capable de se sortir de cette situation difficile, a dit Toews. Ce n’est pas l’idéal, ce n’est pas exactement ce qu’on voulait, tirer de l’arrière 2-1 dans la série. Ils ont une bonne équipe. On sait ce qu’on doit faire. On a du pain sur la planche. »

    Carter avait créé l’égalité 2-2 après un bond chanceux. Le défenseur des Blackhawks Johnny Oduya a tenté de pousser la rondelle hors de danger en essayant de la dégager par la rampe à partir de l’arrière de son filet. Mais sa tentative de dégagement a touché à un officiel; Pearson a réussi à récupérer le disque et à repérer Carter devant pour un tir sur réception à 8:08 de la deuxième.

    Il s’agissait d’un huitième but pour Carter en séries et d’un 22e depuis le début des séries éliminatoires de 2012. Ça lui en fait cinq de plus que tout autre joueur; Bryan Bickell des Blackhawks est deuxième avec 17.

    Toffoli a procuré l’avance à Los Angeles pour la première fois à 14:19. Peu de temps après que les Kings eurent écoulé une pénalité, Carter a fait dévier une rondelle en zone neutre, ce qui s’est avéré être une passe parfaite vers Toffoli qui s’est faufilé derrière les défenseurs de Chicago. Il s’est amené seul vers Corey Crawford et a glissé le disque sous la jambière gauche du gardien pour marquer son sixième but des séries.

    Carter a récolté quatre points au troisième tiers du match no 2, et sept en l’espace de 52:54 minutes incluant la rencontre de samedi. Pearson et Toffoli ont amassé au moins un point lors de quatre matchs de suite et figurent à égalité avec Nathan MacKinnon et Torey Krug au sommet des pointeurs chez les recrues cette année. Carter est deuxième de la ligue avec 19 points, un de moins que son coéquipier Anze Kopitar.

    « Jeff s’est établi comme étant un pur marqueur au fil des années et [Toffoli] peut assurément trouver le fond du filet également, a évoqué Pearson. On essaie seulement de générer de l’attaque. C’est pour cette raison qu’on a été amené ici, et je pense qu’on a fait du bon travail jusqu’à présent et on doit continuer. »

    Les Kings ont dominé la troisième période et pris une avance de deux buts à 11:57, deux secondes après la fin d’une pénalité à Chicago. Jarret Stoll a battu Toews au cercle gauche des mises en jeu en zone offensive et Justin Williams a envoyé la rondelle vers la pointe gauche à Jake Muzzin. Doughty a accepté une passe de Muzzin à la pointe droite et décoché un boulet du haut du cercle droit qui s’est faufilé à travers la circulation avant de déjouer Crawford.

    « On doit connaître l’importance de chaque présence », a indiqué l’entraîneur des Blackhawks, Joel Quenneville. « Ils ont des gars qui peuvent créer des jeux. Ils n’ont pas besoin de beaucoup d’opportunités pour marquer. On doit s’assurer de ne rien leur laisser. »

    Sharp a touché la cible avec moins de quatre secondes à écouler en troisième après avoir fait dévier un tir de Nick Leddy de la pointe gauche.

    Toews avait ouvert la marque à 5:26 de la première en désavantage numérique. Il a soutiré la rondelle à Williams en zone neutre avant de battre de vitesse le défenseur Alec Martinez. Il a ensuite feinté d’effectuer un lancer frappé et a hésité avant de déjouer Quick d’un tir bas.

    Voynov a touché la cible 40 secondes plus tard alors que les Kings étaient toujours sur le jeu de puissance. Carter a effectué une passe du revers à travers le trafic pour Voynov dans le haut des cercles. Voynov a feinté le lancer pour ouvrir une ligne de tir avant de décocher un lancer du cercle gauche qui a permis aux Kings de créer l’égalité.

    Toews a ajouté son deuxième du match à 13:19. Le défenseur Michal Rozsival a fait un beau jeu pour trouver de l’espace à la suite d’une passe de Marian Hossa, mais son lancer n’a pas atteint Quick. Toews a cependant eu le meilleur sur le défenseur des Kings Jake Muzzin et a poussé le disque avec son patin vers son bâton pour marquer et se hisser à la tête de son équipe grâce à son huitième but des séries.

     

    La LNH sur Facebook