Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Canadien: Bournival et Bouillon pourraient être de la formation pour le match no 4

    Par Arpon Basu - Directeur de la rédaction LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Canadien: Bournival et Bouillon pourraient être de la formation pour le match no 4
    Canadien: Bournival et Bouillon pourraient être de la formation pour le match no 4

    NEW YORK – L’attaquant Michaël Bournival et le défenseur Francis Bouillon semblaient s’enligner vers un retour dans la formation du Canadien de Montréal, si l’on se fie à la séance d’entraînement de samedi.

    Alors que l’attaquant Brandon Prust a écopé d’une suspension de deux matchs pour sa mise en échec tardive à l’endroit du joueur de centre des Rangers de New York Derek Stepan lors du match no 3 de la finale de l’Est, Bournival s’est entraîné sur le quatrième trio du Canadien en compagnie de Daniel Brière et Dale Weise.

    Bouillon prenait quant à lui la place de Nathan Beaulieu sur la troisième paire de défenseurs aux côtés de Mike Weaver. Beaulieu a obtenu une présence sur la patinoire au total au cours de la troisième période et de la prolongation du gain de 3-2 du Tricolore jeudi.

    Les Rangers mènent la série quatre-de-sept 2-1, alors que le match no 4 aura lieu dimanche à New York (20 h HE; RDS, CBC, NBCSN).

    Bournival a participé à la première rencontre de la finale de l’Est, mais a été laissé de côté lors des matchs no 2 et no 3. Bouillon n’a pas joué depuis le deuxième match de la deuxième ronde contre les Bruins de Boston le 3 mai.

    « Ce n’est jamais facile, a dit Bouillon. Je pense que chaque athlète est fier d’où il s’est rendu en ce moment, et tu veux en faire partie. Quand tu ne joues pas, tu veux être un bon coéquipier et je pense l’avoir fait tout au long de la saison. Tu dois être patient. Ce n’est pas toujours facile, mais tu dois travailler fort afin d’être prêt lorsqu’ils font appel à toi. »

    Bouillon a indiqué qu’il n’avait obtenu aucune confirmation quant à sa participation ou non au match no 4, et l’entraîneur Michel Therrien n’a pas voulu confirmer son alignement. Mais Bouillon a quitté la glace après l’entraînement avec les joueurs réguliers, alors que Beaulieu est demeuré sur la patinoire pour continuer à s’entraîner avec les joueurs habituellement laissés de côté.

    Si Bouillon joue, ce ne sera pas la première fois qu’il sera de retour après une longue pause cette saison. Bouillon a passé 11 jours sans jouer entre deux matchs en décembre et n’a disputé qu’un match sur 16 entre le 12 janvier et le 22 mars, une séquence allongée par la pause olympique.

    « L’avantage pour moi, c’est que j’ai de l’expérience, a déclaré Bouillon. Je pense que lorsque tu es jeune, tu es beaucoup plus nerveux lorsque tu réintègres la formation. Pour moi, quand je l’ai fait cette année, j’étais beaucoup plus calme. Il m’a fallu quelques présences, mais mon jeu est rapidement revenu à la normale. En espérant que si je suis de retour, ce sera la même chose. »

    Beaulieu a été inséré dans l’alignement du Canadien pour le match no 6 de la série contre les Bruins et a amassé une aide dans la victoire de 4-0 de Montréal. Il a ensuite récolté une autre mention d’assistance deux jours plus tard dans le gain de 3-1 lors du septième et ultime match. Il a été ramené dans la formation pour ajouter de la créativité et de l’attaque à la ligne bleue, aidant ainsi la deuxième vague du jeu de puissance du Canadien.

    Bouillon est un joueur similaire à Weaver, eux qui sont tous les deux des défenseurs défensifs. Therrien aura plus tendance à l’utiliser en fin de matchs serrés, une chose qu’il n’a pas osé faire avec Beaulieu.

    Therrien n’a pas confirmé le statut de Bournival non plus, mais s’il remplace Prust, il ajouterait un élément complètement différent à l’alignement du Canadien; Bournival est un des patineurs les plus rapides du Tricolore.

    « Son éthique de travail est incroyable, a évoqué l’attaquant Brendan Gallagher. Il bouge toujours ses pieds, il essaie toujours d’épuiser ses adversaires. Peu importe la situation dans un match, tu sais qu’il va travailler d’arrache-pied. Nous sommes heureux de le ravoir dans la formation. Sa vitesse est toute une présence. »

    Therrien aurait pu choisir de ramener le vétéran Travis Moen pour sa robustesse et ses habiletés en désavantage numérique, mais la vitesse de Bournival semble avoir eu le dessus.

    « Les Rangers sont une équipe rapide. Amener un gars avec sa vitesse pourrait aider notre équipe, a dit Brière. C’est le style de jeu de Michaël, un style de jeu rapide. Ça pourrait être bien pour nous. »

    Therrien a fait des ajustements mineurs aux trios qui ont terminé le match no 3. Lors de la victoire de Montréal en prolongation jeudi, Brière jouait entre Rene Bourque et Thomas Vanek et a inscrit le but qui avait donné les devants au Canadien en fin de troisième période. Samedi, Lars Eller a pris la place de Brière entre Bourque et Vanek.

    Voici les formations probables pour le match no 4:

    CANADIEN

    Max PaciorettyDavid DesharnaisBrendan Gallagher

    Alex GalchenyukTomas PlekanecBrian Gionta

    Rene BourqueLars EllerThomas Vanek

    Michaël BournivalDaniel BrièreDale Weise

    Josh GorgesP.K. Subban

    Andrei MarkovAlexei Emelin

    Francis BouillonMike Weaver

    Dustin Tokarski

    Peter Budaj

    Blessé: Carey Price (genou)

    Rayés: Brandon Prust (suspendu), Travis Moen, George Parros, Ryan White, Nathan Beaulieu, Jarred Tinordi, Douglas Murray

    RANGERS

    Chris Kreider - Dominic Moore - Rick Nash

    Carl Hagelin - Brad Richards - Martin St-Louis

    Benoit Pouliot - Derick Brassard - Mats Zuccarello

    J.T. Miller - Brian Boyle - Derek Dorsett

    Ryan McDonagh - Dan Girardi

    Marc Staal - Anton Stralman

    John Moore - Kevin Klein

    Henrik Lundqvist

    Cam Talbot

    Blessé: Derek Stepan (mâchoire)

    Rayés: Daniel Carcillo (suspendu), Jesper Fast, Justin Falk, Raphael Diaz

     

    La LNH sur Facebook