SHARE
Partagez avec vos amis


    Galchenyuk marque en prolongation pour donner la victoire au Canadien

    Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Galchenyuk marque en prolongation pour donner la victoire au Canadien
    Galchenyuk marque en prolongation pour donner la victoire au Canadien

    NEW YORK – Quelques instants avant de retourner sur la glace pour le début de la période de prolongation, l’attaquant du Canadien de Montréal Daniel Brière a prononcé quelques mots à l’intention de ses coéquipiers, et il leur a livré un message qui a clairement été compris.

    Il leur a dit de mettre fin au match rapidement afin de ne pas permettre aux Rangers de bâtir sur l’énergie qu’ils avaient acquise en marquant à la toute fin du temps réglementaire.

    « Ce fut trop rapide, a blagué Brière. Je n’ai même pas pu effectuer une présence. »

    Alex Galchenyuk a marqué sur un retour à 1:12 en prolongation pour procurer au Canadien une victoire de 3-2 contre les Rangers dans le troisième match jeudi au Madison Square Garden.

    Les Rangers mènent maintenant la série quatre-de-sept 2-1. La quatrième rencontre aura lieu dimanche au Madison Square Garden (20 h (HE); NBCSN, CBC, RDS).

    Galchenyuk a touché la cible après que le gardien des Rangers Henrik Lundqvist eût effectué un arrêt sur le tir de Tomas Plekanec en provenance du cercle des mises en jeu. Le retour est allé directement à Galchenyuk qui a récolté son premier but des séries éliminatoires à son deuxième match.

    Galchenyuk a indiqué qu’il n’était pas certain d’avoir touché à la rondelle avec son corps ou avec son bâton. La reprise a démontré que le disque a touché son bras.

    « Je n’étais pas vraiment satisfait de la manière dont j’avais joué [jeudi soir], a expliqué Galchenyuk. J’espérais pouvoir profiter d’un peu de chance et c’est effectivement ce qui est arrivé. Je ne pourrais pas être plus heureux en ce moment. »

    Dustin Tokarski a fourni au Canadien le genre de performance qu’il reçoit habituellement de Carey Price, qui est à l’écart en raison d’une blessure au genou. Tokarski a effectué 35 arrêts, incluant 26 au cours des deux premières périodes et 34 en temps réglementaire. Le gardien de 24 ans a semblé calme et serein à son deuxième départ en séries.

    Les Rangers ont forcé la tenue de la prolongation lorsque Chris Kreider a marqué son troisième but du tournoi printanier alors qu’il restait 29 secondes à écouler au troisième vingt et que Lundqvist avait été rappelé au banc à la faveur d’un sixième patineur. Kreider, qui se trouvait devant le filet, a fait dévier le tir de Dan Girardi, et la rondelle a touché le patin droit du défenseur du Canadien Alexei Emelin avant de se retrouver derrière Tokarski. Ce dernier avait vol un but à Martin St-Louis avec sa mitaine 26 secondes plus tôt.

    Il s’agissait de la dixième fois depuis le début des présentes séries qu’une équipe inscrivait un but égalisateur dans les dernières 2:30 de la troisième période. Le Canadien est devenu la deuxième équipe à l’emporter après avoir alloué un tel but.

    Le but égalisateur a été réussi 2:33 après le filet de Daniel Brière pour Montréal. La rondelle a été envoyée dans le filet par la jambe du défenseur de New York Ryan McDonagh, ce qui donnait les devants 2-1 au Canadien.

    Lundqvist, qui avait réalisé 40 arrêts dans le match no 2, a été beaucoup moins mis à l’épreuve jeudi. Il a affronté 25 lancers et en a repoussé 22. Les Rangers ont vu leur séquence de cinq victoires consécutives prendre fin.

    « Les prochaines heures seront difficiles, mais il faudra ensuite oublier [la défaite], a souligné Lundqvist. Avoir une mémoire très courte fait partie des séries éliminatoires, et il faut passer à autre chose, que l’on gagne ou que l’on perde. Nous avons réussi plusieurs bonnes choses ce soir, mais tout repose sur la victoire, et nous devons trouver des manières de l’emporter. »

    Montréal s’est emparé d’une priorité de 2-1 alors qu’il restait 3:02 à faire au temps réglementaire quand Brière a été crédité de son troisième but des séries. Lundqvist a effectué le premier arrêt avec sa jambière aux dépens de Rene Bourque, et le retour s’est retrouvé sur le bâton de Thomas Vanek, dont le tir a frappé la rampe derrière le filet. La rondelle s’est dirigée près du poteau à la droite de Lundqvist, où Brière a été en mesure de la récupérer et de la diriger vers l’avant du but. McDonagh a effectué une glissade dans le demi-cercle et a poussé la rondelle derrière la ligne des buts.

    Les Rangers détenaient un avantage de 27-13 au chapitre des tirs après 40 minutes de jeu, mais la marque était égale 1-1.

    Carl Hagelin a permis à New York de prendre les devants 1-0 à 15:18 du premier tiers. Le défenseur de Montréal Andrei Markov a créé l’égalité avec son premier des séries à 3:21 du deuxième engagement.

    New York affichait un différentiel de plus-14 dans la colonne des tirs et de plus-21 au chapitre des tirs tentés (52-31) après deux périodes, mais Tokarski s’est signalé en se dressant devant de bonnes chances de marquer alors que les joueurs de Montréal ont bloqué 15 lancers devant lui.

    Les Rangers ont eu la frousse à 2:55 de la première période quand l’attaquant de Montréal Brandon Prust a frappé le centre de New York Derek Stepan. Stepan est demeuré allongé un certain temps sur la glace avant d’être escorté vers le vestiaire. Prust n’a pas été pénalisé sur le jeu et Stepan est revenu au banc des siens à 8:15 de la période initiale et a ensuite effectué des présences régulières.

    Prust a dû répondre de ses actes à sa présence suivante, alors qu’il a jeté les gants devant l’attaquant des Rangers Derek Dorsett. Cette bagarre a eu lieu après que Daniel Carcillo eût frappé Prust par derrière contre la rampe. Carcillo était retenu par le juge de lignes Scott Driscoll alors que Dorsett et Prust se battaient. Carcillo a physiquement tenté de se libérer de Driscoll, qui l’escortait au banc des punitions. Carcillo a reçu une punition mineure pour assaut sur Prust en plus d’une inconduite de partie.

    « Il ne peut évidemment pas faire ce qu’il a fait, mais nous allons laisser la ligue s’occuper de ce dossier », a répondu l’entraîneur des Rangers Alain Vigneault lorsqu’on lui a demandé s’il était inquiet à propos de sanctions potentielles supplémentaires pour Carcillo. « Je crois que si une punition avait été décernée à Prust, tout cela ne se serait probablement pas produit, mais nous ne pouvons rien faire à ce sujet. »

    Les Rangers étaient toujours furieux à propos de la mise en échec de Prust à l’endroit de Stepan après la rencontre.

    « Je ne l’ai jamais vu, a affirmé Stepan. Pas à partir du moment où j’ai récupéré la rondelle jusqu’à ce que je m’en débarrasse. J’ai même donné quelques coups de patin avant qu’il ne me frappe et je ne l’avais toujours pas vu. Le point principal de contact était ma tête. Il me frappe avec son épaule et il s’avance vers moi. Nous pouvons en discuter autant que nous voulons, au bout du compte, nous devons nous occuper de choses bien plus importantes. »

    Les Rangers ont ouvert la marque après un lancer raté du défenseur de Montréal P.K. Subban à la ligne bleue de New York. Hagelin s’est précipité pour récupérer la rondelle et s’est amené à 2-contre-1 avec St-Louis contre Josh Gorges. Hagelin a conservé la rondelle alors que Gorges a glissé vers l’arrière jusqu’à ce qu’il entre en collision avec Tokarski. Hagelin a servi une belle passe à St-Louis qui a tiré sur réception, mais Gorges a effectué un superbe arrêt. La rondelle a cependant bondi dans les airs, et Hagelin l’a frappée au vol pour l’envoyer au fond du filet pour inscrire son cinquième filet des séries.

    Les Rangers ont dominé 14-4 au chapitre des tirs et 25-12 pour les tentatives de tirs en première période. Max Pacioretty a été l’auteur de trois des quatre lancers de Montréal, et il a préparé le but égalisateur tôt au deuxième vingt.

    Pacioretty a reçu la rondelle en zone offensive avant d’effectuer une passe transversale précise à Markov dans le cercle des mises en jeu. Markov a rapidement contrôlé la rondelle avant de battre Lundqvist d’un tir bas du côté du bouclier.

    Suivez Dan Rosen sur Twitter : @drosennhl

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook