Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Blackhawks veulent creuser l'écart face aux Kings, bâtis de la même manière

mardi 2014-05-20 / 17:26 / LNH.com - Nouvelles

The Canadian Press

Partagez avec vos amis


Les Blackhawks veulent creuser l'écart face aux Kings, bâtis de la même manière

CHICAGO - Les Blackhawks de Chicago et les Kings de Los Angeles ont emprunté des chemins similaires vers le sommet, frappant des circuits au repêchage et y allant de manoeuvres audacieuses après des moments difficiles.

Ils croisent maintenant le fer en finale de l'Ouest pour une deuxième année de suite.

Les Blackhawks ont eu le meilleur le printemps dernier, en route vers le championnat de la coupe Stanley, et ils ont pris les devants avec une victoire de 3-1, dimanche. Ils tenteront d'augmenter leur emprise sur la série au meilleur de sept matchs dès mercredi, à Chicago.

«Je crois que le niveau de compétition était plus élevé cette année, a mentionné l'entraîneur-chef des Blackhawks Joel Quenneville. Nous venons de disputer deux séries très relevées (contre les Blues de St. Louis et le Wild du Minnesota). Chaque match est serré. L'important, c'est de trouver un moyen de gagner. Nos joueurs connaissent l'importance de bien s'appliquer sur les petites choses afin d'avoir l'avantage.»

Oui, les Blackhawks trouvent le moyen afin de gagner.

C'est la raison pour laquelle ils ont dans leur mire un troisième championnat en cinq ans et qu'ils tentent de devenir la première équipe à défendre avec succès son titre de la coupe Stanley depuis les Red Wings de Detroit en 1997 et 1998. Dans une époque avec un plafond salarial, c'est quelque chose qui ne devrait pas se produire. La parité fait la loi, mais les Blackhawks trouvent le moyen de rester parmi la crème de la LNH.

C'est la même chose pour les Kings.

Ils connaissent les meilleurs moments dans l'histoire de l'équipe avec trois passages en finale de l'Ouest d'affilée et un titre de la coupe Stanley en 2012 — et ils ont suivi un chemin semblable à celui des Blackhawks.

Les Kings ont raté les séries de 2003 à 2009 et ont perdu en première ronde en 2010 et 2011, avant de mettre la main sur la coupe Stanley pour une première fois il y a deux ans. Comme les Blackhawks l'ont fait avec Patrick Kane et Jonathan Toews, les Kings ont touché le gros lot au repêchage avec Anze Kopitar. Ils ont aussi fait l'acquisition de joueurs de qualité afin de boucher les trous, comme ils l'ont fait en mars en obtenant l'attaquant Marian Gaborik lors d'un échange avec les Blue Jackets de Columbus.

«Vous devez être capables de vous ajuster au match, aux règles, aux différents styles, a indiqué l'entraîneur-chef des Kings Darryl Sutter. Je pense que c'est une des raisons pour lesquelles nous nous retrouvons encore une fois en finale d'association. Nous allons maintenant voir si nous pouvons suffisamment nous ajuster afin de battre les champions en titre de la coupe Stanley.»

Les Blackhawks ont raté les séries de 2003 à 2008 et ont atteint le fond du baril en voyant l'aréna se dégarnir et les partisans abandonner l'équipe puisque le propriétaire de l'époque Bill Wirtz avait décidé de ne pas diffuser les matchs à domicile de l'équipe par respect pour les détenteurs de billets de saison. Ils ont enfin resurgi en 2009, s'inclinant en finale d'association contre les Red Wings. L'année suivante, ils ont défait les Flyers de Philadelphie en grande finale et ont remporté la coupe Stanley pour une première fois en 49 ans. Ils ont toutefois démonter une bonne partie de l'équipe en raison du plafond salarial.

Cependant, ils ont rapidement fait le plein de talent.

«Je pense que la direction de l'équipe a fait un travail exceptionnel, a déclaré l'attaquant des Hawks Marian Hossa. Nous avons un très bon personnel d'entraîneurs. C'est un peu la même chose avec les Kings. Ils ont fait un travail exceptionnel au cours des dernières années. C'est incroyable de voir ces deux équipes s'affronter à nouveau en finale de l'Ouest.»

 

La LNH sur Facebook