Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Corey Crawford se concentre uniquement sur le présent

    Par Shawn Roarke - Directeur de rédaction senior à NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Corey Crawford se concentre uniquement sur le présent
    Corey Crawford se concentre uniquement sur le présent

    CHICAGO – Le gardien Corey Crawford a appris l'art d'oublier le passé. En conséquence, son présent et son avenir sont infiniment plus agréables.

    « J'aborde chaque match à venir comme étant toujours le plus important », a déclaré Crawford, quelques minutes après avoir joué un rôle important dans la victoire des Blackhawks de Chicago face aux Kings de Los Angeles, lors du match d’ouverture de la série finale de l’Association de l’Ouest, dimanche. « Le match 2 est maintenant le plus important. Je vais me reposer pour l’instant et me préparer pour ce match. »

    Avec plus de 72 heures entre la fin du match 1 et le début du match 2, présenté ici au United Center, mercredi (20 h 00, H.E.; RDS, TSN, NBCSN), Crawford disposera de beaucoup de temps pour réfléchir à la récente séquence qu’il connaît.

    Crawford, 29 ans, est à égalité en tête de la LNH en séries éliminatoires de la Coupe Stanley au chapitre des victoires (neuf) et présente une des meilleures moyennes de buts alloués des séries (1,90) et un des meilleurs pourcentages d’arrêts (,933).

    Depuis qu’il a permis huit filets au Wild du Minnesota en quatre périodes étalées au cours des matchs 3 et 4 de la ronde précédente, Crawford a permis trois buts lors des 189 dernières minutes de jeu, stoppant 86 des 89 tirs dirigés vers lui. Vingt-cinq de ces arrêts sont survenus dimanche, contre une équipe qui avait marqué six buts dans sa partie précédente lors du match 7 de la série des Kings contre les Ducks d’Anaheim.

    Crawford ne perdra pas une minute afin de savourer ce qui s'est passé. Il étudiera les séquences du premier match et ajoutera à son livre mental les tendances des meilleurs joueurs de Los Angeles lorsque ces derniers sont en possession de la rondelle.

    « La première chose est la préparation, a-t-il dit. Avoir cette préparation pour jouer, pour essayer d'avoir mon jeu à son plus haut niveau à chaque fois que je joue. C'est de connaître les tendances de l'autre équipe. Après cela, il ne reste qu’à se présenter et à jouer. »

    Ça n’a pas toujours été simple pour Crawford.

    Il a perdu huit de ses 13 premiers matchs des séries éliminatoires comme gardien numéro un de Chicago, tombant complètement à plat dans sa tentative de surfer sur la lancée de la Coupe Stanley 2010 qui avait été remportée par le duo de gardiens formé d’Antti Niemi et de Cristobal Huet.

    C’était là de dures leçons pour un jeune gardien de but, mais ces leçons étaient peut-être nécessaires.

    La saison dernière, Crawford est entré les séries éliminatoires de la Coupe Stanley avec un focus renouvelé. Vingt-trois matchs plus tard, il hissait la Coupe Stanley au-dessus de sa tête, pour célébrer un moment qui permet de définir une carrière. Crawford ne s’est pas contenté d’être passager.

    Il a affiché une moyenne de buts alloués de 1,84 et un pourcentage d'arrêts de ,932 en séries éliminatoires, deux statistiques qui dépassaient ses chiffres de la saison régulière dans chaque catégorie. Crawford a trouvé son chemin dans la LNH, ce que les Blackhawks croyaient qu’il parviendrait à faire.

    Le défenseur Niklas Hjalmarsson a rejoint les Blackhawks pour la saison 2007-08. Lui et Crawford étaient passagers de la navette entre le club de la LNH et son équipe école dans la Ligue américaine de hockey, les IceHogs de Rockford.

    C’est là que Hjalmarsson a remarqué pour la première fois que Crawford est à son meilleur lorsque les enjeux sont plus élevés.

    « Je sais exactement à quel point il travaille fort, et dans son cas, c’est un facteur majeur dans sa manière d’aborder les matchs importants et les défis d’envergure, a déclaré Hjalmarsson lundi. À chaque fois que nous avions de gros matchs à disputer, lorsque nous étions à Rockford, il offrait toujours ses meilleures performances lorsque cela comptait le plus. C'est, selon moi, la qualité la plus importante d'un gardien de but, soit la capacité de jouer ses meilleurs matchs lorsque ça compte le plus.

    « Et dans cette catégorie, je ne pense pas qu'il y ait beaucoup d'autres gardiens dans cette ligue qui font mieux que Corey. Ils peuvent présenter de meilleurs pourcentages d’arrêts ou des choses du genre, mais lorsque les grands matchs arrivent, quand ça compte le plus, je pense que Corey a prouvé par lui-même qu’il était certainement l'un des meilleurs gardiens de but dans cette catégorie. »

    Rien ne semble ébranler Crawford ces jours-ci. On l’a bombardé au Minnesota dans le match 3, mais ensuite, il a essentiellement dit : « Alors quoi ? Nous savions qu’on aurait une série et c’est présentement le cas. »

    C'était la même chose après le match 4. Lors du match 6, contre une équipe qui n'avait pas perdu à domicile dans les séries éliminatoires, Crawford a pratiquement été imbattable et a tenu le fort assez longtemps pour que Patrick Kane celle l’issue du match au milieu de la première période de prolongation. Il a stoppé 34 de 35 tirs dirigés en sa direction, tandis que la bruyante foule du Xcel Energy Center scandait son nom d'un air moqueur, dans l’espoir de l’intimider et de le forcer à commettre une erreur.

    Crawford n'a jamais donné satisfaction à la foule du Minnesota.

    « Nous parlions, il y a quelques jours, de la foule scandant son nom au Minnesota », a déclaré le capitaine des Blackhawks Jonathan Toews. « Peu importe la pression qu’il y a sur lui, il continue de jouer, tout simplement. C'est un exemple, selon moi, que le reste d’entre nous peut suivre. »

    « Crawford est si fort mentalement », a déclaré l’attaquant étoile Marian Hossa.

    Pour les Blackhawks, qui sont maintenant à trois victoires d'une autre présence en finale de la Coupe Stanley, ils s'attendent maintenant à encore plus de la part de leur gardien étoile.

    « Je pense qu'il ne cesse de s'améliorer, de plus en plus, a déclaré Toews. En tant qu'équipe, nous voulons continuer à élever notre niveau de jeu quand l’enjeu devient de plus en plus grand. S'il y a quelqu'un qui fait ça, c'est bien Crawford. Que ce soit pour tuer une grosse pénalité ou pour nous sauver en situation de fin de match, il semble être toujours à son mieux à mesure que la pression augmente. »

     

    La LNH sur Facebook