Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Les Blackhawks défont les Kings, prennent les devants 1-0 dans la série

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Blackhawks défont les Kings, prennent les devants 1-0 dans la série
    Les Blackhawks défont les Kings, prennent les devants 1-0 dans la série

    CHICAGO – La finale de l’Association de l’Ouest met aux prises les deux derniers champions de la Coupe Stanley, et a commencé de la même manière que le duel entre les deux mêmes équipes à la même étape l’an dernier.

    Duncan Keith, Brandon Saad et Jonathan Toews ont marqué, et Corey Crawford a effectué 25 arrêts pour aider les Blackhawks de Chicago à vaincre les Kings de Los Angeles 3-1 dans le match no 1 dimanche après-midi au United Center.

    Ce fut une rencontre âprement disputée, tout comme le premier match de la finale de l’Ouest de l’an dernier, alors que les Blackhawks s’étaient imposés 2-1 dans cet amphithéâtre.

    Keith a donné les devants aux Blackhawks 2-1 à 8:06 du deuxième tiers. Son lancer de la pointe a dévié sur le bâton de l’attaquant des Kings Trevor Lewis avant de se retrouver derrière Jonathan Quick.

    Il s’agissait du premier but marqué par un défenseur des Blackhawks depuis la première ronde. La séquence qui a mené à ce but a débuté avec un revirement commis par les Kings en territoire central. Brandon Saad a par la suite effectué une passe transversale à Keith.

    « Ça aide », a avoué Keith lorsqu’il a été interrogé sur la production offensive des défenseurs. « Il y a cinq joueurs sur la glace, alors il n’y a aucune raison pour que les cinq joueurs ne soient pas impliqués dans le jeu. »

    Los Angeles a dicté l’allure du jeu pendant la majeure partie du troisième vingt dans une tentative de niveler la marque, mais Chicago a profité d’une magnifique contre-attaque pour inscrire le but d’assurance alors qu’il restait 3:50 à écouler au troisième engagement. Toews a mis la touche finale à une descente à 3-contre-1 en tirant sur réception sur une passe du défenseur Johnny Oduya.

    « Nous avons eu une chance de l’emporter », a souligné l’attaquant des Kings Mike Richards. « Nous nous sommes tirés dans le pied quelque peu sur leurs buts. Il faut leur accorder du mérite, ils forment une équipe très opportuniste. Nous avons faits quelques erreurs, et la rondelle s’est retrouvée dans notre but. »

    Saad ouvert le pointage pour les Blackhawks à l’aide d’un but en avantage numérique à 14:46 de la période initiale. Après que Brandon Bollig eût amené le défenseur des Kings Alec Martinez à écoper d’une punition après le sifflet, les Blackhawks ont été en mesure de garder la rondelle en territoire offensif pendant la presque totalité des deux minutes jusqu’à ce que Saad redirige un lancer de la ligne bleue de Nick Leddy derrière Quick, deux secondes avant le retour de Martinez.

    Il s’agissait du troisième but de Saad depuis le début des séries. L’un des sujets les plus abordés au cours de la rencontre avec les médias samedi pour les Kings était à quel point leur alignement avait été amélioré par rapport à l’année dernière. La plus grande amélioration apportée à la formation de Chicago n’a pas été un nouveau joueur, mais bien la progression de Saad à sa deuxième saison.

    Deux des joueurs auxquels les Kings faisaient allusion samedi ont contribué à créer l’égalité 1-1. Peu de temps après un but refusé à Toews, les recrues Tanner Pearson et Tyler Toffoli ont unis leurs efforts pour marquer un superbe but.

    Pearson a transporté la rondelle dans le coin de la patinoire avant d’effectuer une passe dans l’enclave où Toffoli avait battu Bollig de vitesse pour ensuite rediriger la rondelle derrière Crawford. Toffoli marquait ainsi pour une quatrième fois au cours des présentes séries, et Pearson amassait sa cinquième mention d’aide.

    Toffoli (huit points) et Pearson (six) sont les deux meilleurs pointeurs parmi les recrues qui sont toujours en action dans les séries éliminatoires 2014.

    Toews s’est vu refuser un but à 3:22 de la période médiane. L’officiel a d’abord signalé que le but était bon, mais la décision a été renversée après que les officiels se soient concertés puisque Toews était entré en collision avec Quick avant que la rondelle ne traverse la ligne des buts. Ce genre de décision ne peut l’objet d’une révision vidéo, et la décision prise sur la glace a prévalu.

    « [Nous avons] simplement tenté d’oublier ça, de ne pas trop s’en faire à propos d’une décision qui n’a pas tourné en notre faveur, a expliqué Toews. Pour ajouter l’insulte à l’injure, ils sont parvenus à créer l’égalité peu de temps après. C’est alors que nous avons fait du bon travail afin d’oublier ce qui venait d’arriver, de continuer et de se concentrer sur notre jeu. »

    Chicago participe à la finale de l’Association de l’Ouest pour la quatrième fois en six ans. Du côté des Kings, ils atteignent cette étape pour la troisième saison de suite, eux qui ont remporté la Coupe Stanley en 2012 avant de s’incliner en cinq rencontres contre les Blackhawks l’an dernier.

    « Je crois que nous sommes assez talentueux, a fait remarquer Toffoli. Je ne pense pas que nous devons reculer. Nous devons continuer à attaquer et à jouer dur. Comme je l’ai déjà dit, nous devons remporter le match no 2 et retourner au Staples [Center] et continuer à bien jouer. »

    Willie Mitchell a effectué un retour surprise dans la formation des Kings. Il n’avait pas pris part à une rencontre depuis le sixième match de la première ronde en raison d’une blessure au bas du corps. Il avait recommencé à patiner mardi, mais l’entraîneur Darryl Sutter avait affirmé samedi qu’il ne s’attendait pas à ce que Mitchell soit prêt à entreprendre la série.

     

    La LNH sur Facebook