Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Lundqvist, le gardien des Rangers, ne se préoccupe pas de ses difficultés au Centre Bell

    Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Lundqvist, le gardien des Rangers, ne se préoccupe pas de ses difficultés au Centre Bell
    Lundqvist, le gardien des Rangers, ne se préoccupe pas de ses difficultés au Centre Bell

    GREENBURGH, N.Y. – Assis dans un coin du vestiaire jeudi, le gardien Henrik Lundqvist, des Rangers de New York, a sursauté pour la première fois des séries éliminatoires de la coupe Stanley 2014, esquivant la question au sujet de sa fiche au Centre Bell de Montréal.

    « Ça fait tellement longtemps que je ne m’en souviens pas », a répondu Lundqvist.

    Lundqvist n’a pas joué à Montréal depuis le 15 janvier 2012, puisqu’il a agi à titre de substitut pour les Rangers lors des quatre derniers matchs disputés au Centre Bell. Il n’a pas remporté de victoire dans cet amphithéâtre depuis le 17 mars 2009.

    En quatre présences depuis sa dernière victoire, Lundqvist a conservé une fiche de 0-3-1 avec un taux d’efficacité de ,862 pour cent et une moyenne de buts accordés de 4,63.

    Pour sa part, Carey Price présente une fiche de 4-1-0 avec trois jeux blancs et n’a permis que deux buts (149 arrêts sur 151 tirs) à ses cinq derniers matchs contre les Rangers.

    Le 19 février 2008, Lundqvist était devant le filet lors du plus grand retour de l’histoire du Canadien. Il avait permis cinq buts sans riposte dans les dernières 31:32 du temps réglementaire quand le Canadien avait vaincu les Rangers 6-5 en fusillade devant leur habituelle foule de 21 273 spectateurs.

    Depuis le début de sa carrière, Lundqvist présente une fiche de 4-5-2 avec une moyenne de buts alloués de 3,87 et un pourcentage d’arrêts de ,876 à Montréal.

    Bien qu’il soit compréhensible que Lundqvist veuille éviter le sujet, il ne peut pas éviter le Centre Bell en tant que tel. Le premier match de la série quatre-de-sept sera disputé au Centre Bell samedi (13 h; RDS, CBC, NBC).

    « Je suis impatient d’y jouer, a déclaré Lundqvist. Nous disputons la finale de l’Association contre Montréal, c’est spécial. Je suis très enthousiaste. En ce qui concerne mon jeu, je tenterai de jouer de la même façon, ne pas trop réfléchir, simplement sauter sur la glace et m’amuser. »

    Si Lundqvist est un peu préoccupé par son passé, ses coéquipiers et l’entraîneur Alain Vigneault ne le sont pas.

    « Pourquoi ça devrait me préoccuper? », a demandé Vigneault.

    On peut comprendre le point de vue de Vigneault. Quoi d’autre peut-il dire? Il ne laissera certainement pas Lundqvist sur le banc pour faire jouer Cam Talbot dans la finale de l’Association de l’Est comme il l’a fait dans les deux matchs disputés à Montréal pendant la saison régulière, incluant la dernière rencontre qui n’avait aucune signification pour les Rangers.

    Le 16 novembre, Talbot a effectué 22 arrêts dans une victoire de 1-0 contre le Canadien à Montréal et il a bloqué 26 tirs dans une défaite de 1-0 le 12 avril.

    « Je ne me souviens pas exactement ce qui m’avait incité à utiliser Cam dans ce premier match de 1-0, a mentionné Vigneault. Ça fait trop longtemps. »

    Le défenseur Ryan McDonagh a indiqué que la fiche de Lundqvist à Montréal n’avait aucune importance en raison de ses dernières performances.

    Lundqvist a remporté les cinquième, sixième et septième matchs de la série contre les Penguins de Pittsburgh en bloquant 102 des 105 tirs (un pourcentage d’arrêts de ,971 et une moyenne de buts alloués de 1,00).

    Il a conservé une moyenne de buts alloués de 1,88 et un pourcentage d’arrêts de ,940 dans la série de sept matchs. Depuis le début des présentes séries éliminatoires, il présente une moyenne de buts alloués de 1,99 et un pourcentage d’arrêts de ,931 en 14 matchs.

    « Il joue très bien présentement, il offre le genre de performances que toute équipe a besoin dans les séries éliminatoires, a déclaré McDonagh. Il sera concentré. Il sera bien préparé. Nous allons travailler fort pour l’aider. »

    Le joueur de centre Derick Brassard a indiqué que les Rangers étaient une équipe différente depuis le dernier match de Lundqvist au Centre Bell et que les statistiques ne voulaient plus rien dire. Il ne reste que huit joueurs qui ont disputé le match du 17 mars 2009 avec les Rangers.

    « Il est une personne qui aime les défis, a affirmé Brassard en parlant de Lundqvist. Selon moi, le fait de jouer à Montréal le motive encore plus. »

    Suivez Follow Dan Rosen sur Twitter à: @drosennhl

     

    La LNH sur Facebook