Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Les Penguins ont confiance en les joueurs et entraîneurs qui sont en place

    Par Wes Crosby - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Penguins ont confiance en les joueurs et entraîneurs qui sont en place
    Les Penguins ont confiance en les joueurs et entraîneurs qui sont en place

    PITTSBURGH – Les Penguins de Pittsburgh ne spéculeront pas à propos de tout potentiel changement au sein de l’organisation.

    Deux jours après avoir été éliminés par les Rangers de New York en sept matchs dans leur série de deuxième ronde dans l’Est, les joueurs des Penguins ont réfléchi à leur autre échec en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, mais ont évité de trop penser à l’avenir. Ils ont continué à dire que la relation entre les joueurs et l’entraîneur Dan Bylsma n’était pas mal en point.

    « Vous allez entendre beaucoup de ce genre de choses et beaucoup de négativité et beaucoup de rumeurs différentes », a déclaré le capitaine, Sidney Crosby. « C’est normal quand tu perds, il y a toujours des gens qui cherchent les raisons. Mais si on avait gagné [le match no 7 contre les Rangers], on n’aurait pas à répondre à ces questions. Mais c’est la différence entre gagner et perdre. »

    Crosby a refusé de dire s’il croyait ou non qu’un changement d’entraîneur était nécessaire.

    « Je pense que c’est à d’autres personnes de décider, a-t-il indiqué. Quand tu ne réponds pas aux attentes… Je pense que tu comprends en tant qu’athlète et membre de cette équipe que les attentes sont élevées, et que si tu ne livres pas la marchandise, tu dois en assumer les conséquences en tant que joueur et en tant qu’organisation. Alors je pense qu’on le comprend tous.

    « Ça fait partie de la manière dont ça fonctionne, et on verra ce qui va arriver. »

    Crosby a inscrit un but et amassé deux aides contre les Rangers. Il a mentionné que ses coéquipiers et lui se sentaient responsables de l’exit rapide des Penguins et que le gros du blâme ne devrait pas être sur les épaules du personnel d’entraîneurs. Le défenseur Kristopher Letang abondait dans le même sens que Crosby, lui qui a déclaré que c’était aux joueurs de gagner le match no 7 mardi.

    « Le sentiment dans le vestiaire est que tout le monde était très déçu de la manière dont on a terminé la saison et on avait de grandes attentes pour notre équipe en séries, a dit Letang. Mais pour ce qui est des entraîneurs, ce n’est pas une chose qui m’inquiète vraiment. Mon travail est de jouer au hockey, et je pense que nous avons un bon groupe de gens qui dirigent notre équipe et ce n’est pas ma décision.

    « Un entraîneur est un entraîneur. Ça importe peu. Tu dois faire ton travail, et c’était à nous de gagner ces matchs de hockey. Dan ne va pas sauter sur la glace et jouer, alors c’était notre responsabilité de les gagner. »

    Le gardien Marc-André Fleury et les attaquants Chris Kunitz, Brandon Sutter, Marcel Goc et Lee Stempniak ont tous assuré que la relation entre les joueurs des Penguins et les entraîneurs était saine. Chacun d’entre eux a également mentionné qu’il serait heureux que le même noyau de joueurs soit de retour l’an prochain.

    Fleury, qui a connu ses meilleures séries éliminatoires des dernières années, a déclaré qu’il souhaitait poursuivre sa carrière avec l’équipe qui l’a repêché en 2003. La saison prochaine sera la dernière de son contrat de sept ans d’une valeur de 35 millions $.

    « Je ne suis pas certain de ce qui va se passer, mais j’espère vraiment pouvoir rester, a déclaré Fleury. C’est mon équipe ici. C’est ici que je veux jouer. […] Cette organisation de haut en bas, [c’est pour cela que je veux rester]. La direction, Mario [Lemieux, le copropriétaire] et Ron [Burkle, copropriétaire], jusqu’au personnel que nous avons, les joueurs que nous avons, les partisans que nous avons, le soutien de cette ville.

    « Je ne voudrais jouer nulle part ailleurs. »

    Sutter, qui a disputé deux saisons à Pittsburgh, tout comme Goc et Stempniak, qui ont été acquis à la date limite des transactions 2014, ont aussi dit qu’ils aimeraient être de retour avec les Penguins en 2014-15. Sutter pourrait devenir joueur autonome avec compensation cet été, alors que Goc et Stempniak seront joueurs autonomes sans compensation.

    Selon le groupe de joueurs qui se sont adressés aux médias jeudi, les Penguins peuvent être des aspirants à la Coupe Stanley avec leur groupe actuel. Letang a noté que les Penguins étaient à une victoire de la finale de l’Est quand il a expliqué pourquoi il ne croyait pas qu’il y ait de problème significatif dans le vestiaire de Pittsburgh.

    Crosby a fourni une explication simple pour justifier les rumeurs qui disaient que les Penguins n’avaient pas de plaisir dernièrement.

    « Gagner, c’est amusant, a évoqué Crosby. Je pense que si vous aviez demandé à quiconque après le match no 4 si on avait du plaisir, je crois que la réponse serait bien différente de celle qu’on vous donnerait aujourd’hui. Quand tu gagnes, tu as du plaisir et tout va bien, mais quand tu perds, c’est décevant et ce n’est pas très amusant.

    « Alors quant à tout ce que vous entendez à propos de ce qui se passe ici, il va y avoir beaucoup de rumeurs et ce genre de choses. Mais au final, on n’a pas trouvé le moyen de gagner. »

     

    La LNH sur Facebook