Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    L’entraîneur des Kings vante la contribution de Gaborik

    mercredi 2014-05-14 / 20:52 / Ducks vs Kings - Finales de section 2014

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    L’entraîneur des Kings vante la contribution de Gaborik
    L’entraîneur des Kings vante la contribution de Gaborik

    LOS ANGELES – Au cours des 13 années qu’il a passées dans la LNH, Marian Gaborik a toujours suscité les débats.

    Il est parfois un marqueur flamboyant qui évolue à un niveau que peu de joueurs peuvent atteindre, et il est parfois une source de frustration en raison de son inconstance ou des blessures. Les opinions ont toujours été très variées à propos de Gaborik.

    Darryl Sutter ne semble pas être quelqu’un qui se soucie de ce genre de choses, et son expérience depuis que Gaborik s’est joint aux Kings de Los Angeles à la date limite des transactions de la LNH renforce son état d’esprit.

    « Rien », a répondu Sutter lorsqu’on lui a demandé ce qu’il avait dû ajuster dans le jeu de Gaborik. « J’ai parlé à [Gaborik] lorsqu’il nous a rejoint à Winnipeg. Je lui ai dit qu’il allait jouer avec [Anze Kopitar] et que je n’allais pas lui demander de changer la façon dont il joue. Je lui ai juste donné quelques directives de base. J’ai dit quelques jours après que nous ayons fait son acquisition que son QI de hockey était hors normes, et il peut s’adapter en un rien de temps. C’est une personne très facile à diriger pour être honnête.

    « Tout le monde va dire qu’il n’est qu’un marqueur. Il est bien plus que ça. Si on fait abstraction du début de sa carrière et de la présente saison avec sa clavicule, il a été un joueur durable qui peut passer beaucoup de temps sur la patinoire, dans différentes situations. Il peut évoluer sur les deux ailes. Des personnes m’ont posé des questions dès le départ, et des hypothèses et des opinions ont été émises, mais je ne crois pas qu’elles étaient justifiées. »

    Gaborik a marqué 41 buts en 2011-12 pour les Rangers de New York, et il s’agissait de sa troisième campagne d’au moins 40 buts en carrière. Seulement huit joueurs ont atteint le plateau des 40 buts à trois reprises depuis 2000-01, et seulement six sont toujours actifs dans la LNH (Gaborik, Alex Ovechkin, Dany Heatley, Jarome Iginla, Marian Hossa et Steven Stamkos).

    Gaborik avait récolté 12 buts en 47 matchs la saison dernière, et il a été échangé de New York aux Blue Jackets de Columbus. Il a inscrit six buts en 22 parties cette saison avec Columbus, et il a raté une bonne partie de la saison, ainsi que les Jeux olympiques 2014 de Sotchi, en raison d’une fracture à la clavicule.

    Gaborik a profité d’un nouveau départ lorsqu’il est passé à Los Angeles, lui qui occupe le premier rang des buteurs de la ligue en séries éliminatoires avec huit buts. Lui et Kopitar, meilleur pointeur des séries avec 16 points, ont formé un duo très productif.

    Gaborik a touché la cible à deux reprises dans le cinquième match de la série de deuxième ronde de l’Association de l’Ouest contre les Ducks d’Anaheim, mais une défaite de 4-3 a placé les Kings au pied du mur et ils feront face à l’élimination dans le match no 6 mercredi soir au Staples Center (21 h 30 (HE); NBCSN, TSN, RDS).

    « Ce type de joueur est très difficile à trouver, a indiqué Gaborik en parlant de Kopitar. Je ne crois pas qu’il reçoit le crédit qu’il mérite aux quatre coins de la ligue. Il est un des meilleurs joueurs dans les deux sens de la patinoire. C’est évidemment très plaisant de jouer avec lui. Nous devrons tout donner [mercredi] afin de ramener [la série] à Anaheim."

    Gaborik sera joueur autonome sans compensation en juillet, et son rendement en séries éliminatoires ne va certainement pas nuire à sa valeur. Il sera l’un des meilleurs attaquants disponibles si les Kings ne parviennent pas à l’empêcher de tâter le marché.

    Les autres ailiers de renom disponibles pourraient être Thomas Vanek du Canadien de Montréal, Jarome Iginla des Bruins de Boston et Matt Moulson du Wild du Minnesota. Gaborik a conservé une meilleure moyenne de buts par match depuis 2007-08 que ces trois joueurs, et il est égalité avec Vanek pour le plus grand nombre de buts marqués au cours des trois dernières saisons.

    S’il devait demeurer avec les Kings, on pourrait dire qu’il s’agit d’une destination adaptée au jeu de Gaborik.

    « Il semble que nous nous complétons très bien. Je ne crois pas qu’il y ait beaucoup de secrets à propos du style de Marian. Il évolue dans la ligue depuis longtemps, et il fait sans cesse la même chose, alors ce n’est pas difficile de cerner ses forces, a souligné Kopitar. Il a été sans aucun doute notre meilleur buteur. Je dois lui remettre la rondelle plus souvent. Nous aurons à nouveau besoin de lui [mercredi soir] et tous les autres joueurs devront essayer de contribuer. »

     

    La LNH sur Facebook