Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Les Rangers remportent le septième match et affronteront les Bruins ou le Canadien

    Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Les Rangers remportent le septième match et affronteront les Bruins ou le Canadien
    Les Rangers remportent le septième match et affronteront les Bruins ou le Canadien

    PITTSBURGH – Brad Richards a inscrit le but qui donnait les devants aux siens à 7:56 de la deuxième période, et les Rangers de New York ont défait les Penguins de Pittsburgh 2-1 dans le septième match de leur série de deuxième ronde de l’Association de l’Est mardi au Consol Energy Center.

    Richards présente maintenant une fiche de 7-0 en carrière dans les matchs ultimes en séries éliminatoires. Il a amassé deux buts et trois passes au cours de ces rencontres.

    Brian Boyle a touché la cible en première période pour les Rangers, qui avancent à la finale de l’Association de l’Est pour la deuxième fois en trois ans. Ils y affronteront les Bruins de Boston ou le Canadien de Montréal pour mériter leur place en Finale de la Coupe Stanley pour la première fois depuis 1994.

    Le gardien Henrik Lundqvist a effectué 35 arrêts. Il signe ainsi une cinquième victoire consécutive dans les septièmes matchs, un nouveau record de la LNH. Il a cumulé un dossier de 10-2 au cours des 12 dernières rencontres où son équipe faisait face à l’élimination, ou lorsque son équipe pouvait éliminer son adversaire.

    Les Rangers ont remporté une série quatre-de-sept pour la première fois de leur histoire après avoir tiré de l’arrière 3-1. La seule autre fois où New York avait forcé la tenue d’un septième match après avoir accusé un retard de 3-1 remontait à 1939 en demi-finale contre les Bruins de Boston.

    Il s’agissait de la deuxième victoire des Rangers sur la route dans un match ultime dans l’histoire de l’organisation. La première avait été signée exactement un an plus tôt, alors qu’ils avaient signé un gain de 5-0 contre les Capitals de Washington en première ronde des séries en 2013.

    « Cela démontre que l’on ne peut abandonner, qu’il faut simplement croire en soi-même et en ce que l’on fait, a souligné Lundqvist. Après avoir remporté le cinquième match, nous avons tranquillement commencé à y croire. Nous savions qu’il restait encore beaucoup de travail devant nous, mais nous nous sommes concentrés sur le match suivant. Après avoir gagné ce match, on se dit que tout était possible. Je crois qu’il est extrêmement important de demeurer dans le moment présent, et de ne pas trop songer aux conséquences de ce qui pourrait arriver si l’on perd. Il faut juste sauter sur la glace et jouer à notre manière. »

    Jussi Jokinen a répliqué pour les Penguins, et Marc-André Fleury a réalisé 18 arrêts. Les Penguins ont perdu une série qu’ils menaient 3-1 pour la deuxième fois en quatre ans. Ils avaient les devants 3-1 contre le Lighting de Tampa Bay en première ronde des séries en 2011 avant de finalement s’incliner en sept parties. Pittsburgh a été éliminé par une équipe qui a terminé la saison plus bas au classement pour une cinquième année consécutive.

    Le capitaine des Penguins Sidney Crosby, qui a terminé au premier rang des pointeurs de la LNH en saison régulière, a terminé la série avec une récolte d’un but et deux passes, et a été blanchi dans les trois dernières rencontres.

    « J’aurais de toute évidence aimé marquer davantage de buts et apporter une meilleure contribution, a admis Crosby. Ce n’était pas un manque d’effort ou quelque chose du genre. J’aimerais bien dominer dans toutes les séries, mais ce n’est pas toujours le cas… Il est toujours difficile de perdre, mais c’est encore plus dur lorsque l’on n’a pas été en mesure de contribuer. »

    Le match était égal à mi-chemin au deuxième tiers lorsque les Rangers ont profité d’un avantage numérique après que le défenseur des Penguins Matt Niskanen eût été chassé pour avoir fait trébucher à 6:45. Pittsburgh a obtenu une chance de marquer en infériorité numérique, mais le tir de Brian Gibbons a raté le filet et Jokinen n’a pu récupérer la rondelle.

    L’attaquant des Rangers Chris Kreider a transporté le jeu de l’autre côté, et le disque s’est éventuellement retrouvé sur le bâton de son coéquipier Ryan McDonagh à la pointe droite en territoire des Penguins. Ce dernier a dirigé une passe transversale à Martin St-Louis, mais la rondelle a touché un bâton avant d’arrêter sa course derrière la ligne des buts. St-Louis a cependant remis le disque à Richards dans l’enclave, et ce dernier a récolté son quatrième but depuis le début des séries à 7:56.

    Les Penguins avaient nivelé la marque à 4:15 du deuxième engagement sur le septième but des séries de Jokinen. James Neal et Evgeni Malkin se sont échangé la rondelle en fond de territoire de New York, et Malkin a finalement remis à Olli Maatta à la ligne bleue. Maatta a décoché un tir qui s’est frayé un chemin dans la circulation avant d’atteindre les jambières de Lundqvist. Le retour est allé directement à Jokinen dans l’enclave à la gauche du gardien, et l’attaquant de Pittsburgh a ramené la rondelle sur son côté fort avant de la soulever par-dessus Lundqvist.

    Pittsburgh n’a pu inscrire plus d’un but pour un troisième match consécutif.

    Les meilleures chances des Penguins sont survenues au deuxième vingt, notamment lorsque Chris Kunitz s’est retrouvé dans l’enclave à 5:56, mais son lancer du revers a été stoppé par Lundqvist. Neal a aussi obtenu une belle occasion alors qu’il restait 2:03 à faire à la période, mais Lundqvist a effectué une belle glissade à sa gauche pour le frustrer alors qu’il était seul devant le filet.

    Pittsburgh a aussi profité de chances au troisième tiers, la plupart d’entre elles étant générées par Malkin, qui a été crédité de trois lancers mais qui s’est retrouvé près de la rondelle tout au long de la rencontre. Il a obtenu une chance à 1:23 du troisième tiers lorsqu’il a fait dévier un lancer de Niskanen, mais Lundqvist a effectué l’arrêt. Alors qu’il restait 5:16 à écouler, Lundqvist a stoppé le tir de Neal depuis l’enclave, et après que le lancer de Kris Letang eût été bloqué devant le filet, Lundqvist a sorti la jambière pour repousser le tir du revers de Paul Martin en provenance de l’enclave.

    « Lorsqu’ils ont haussé leur jeu d’un cran en troisième période, notre gardien a fait la même chose », a noté l’entraîneur des Rangers Alain Vigneault. « Il a été en mesure de se dresser devant leurs chances de marquer. Il a fait la différence dans [le septième match]. »

    Les Rangers ont marqué le seul but de la période initiale quand Boyle a mis la touche finale à un beau jeu de passes du quatrième trio.

    Pittsburgh a remporté une mise en jeu en territoire de New York, et la rondelle s’est dirigée vers Niskanen à la pointe. Boyle a bloqué sa tentative de passe et Derek Dorsett a récupéré la rondelle et a amorcé une sortie de zone. Dorsett a pénétré en territoire de Pittsburgh avant d’effectuer une passe au centre à Boyle. Boyle a par la suite remis à Dominic Moore à sa droite, et ce dernier lui a remis la politesse dans l’enclave. Boyle a trompé la vigilance de Fleury d’un tir entre les jambières à 5:25 pour récolter son deuxième but des présentes séries.

    Les Penguins ont augmenté le rythme après le but de Boyle, et ils ont bénéficié d’une supériorité numérique lorsque Kreider a été chassé pour avoir retenu à 16:37. Ils n’ont cependant pas été en mesure de diriger un lancer sur Lundqvist, et leur jeu de puissance a pris fin après 50 secondes quand Neal a été puni pour avoir retenu.

    Suivez Adam Kimelman sur Twitter : @NHLAdamK

     

    La LNH sur Facebook