Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Les Penguins font face à l’incertitude après une autre élimination hâtive

    mercredi 2014-05-14 / 0:05 / Penguins vs Rangers - Finales de section 2014

    Par Wes Crosby - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Penguins font face à l’incertitude après une autre élimination hâtive
    Les Penguins font face à l’incertitude après une autre élimination hâtive

    PITTSBURGH – Les Penguins de Pittsburgh semblaient se diriger aisément vers leur deuxième finale de l’Association de l’Est consécutive il y a moins d’une semaine. Après leur élimination en deuxième ronde de l’Association de l’Est, ils font maintenant face à l’incertitude.

    Les Penguins ont bien répondu après avoir perdu le premier match de la série 3-2 en prolongation contre les Rangers de New York, enlevant les trois parties suivantes de manière convaincante. Pittsburgh a eu le dessus sur les Rangers 9-2 au chapitre des buts au cours de ces trois victoires, et a pris les devants 3-1 dans la série.

    Pittsburgh a été éliminé par une équipe qui a terminé plus bas au classement pour une cinquième année consécutive, soit depuis sa conquête de la Coupe Stanley en 2009. Cette défaite de 2-1 dans le septième match mardi pourrait toutefois avoir des conséquences plus grandes qu’une simple fin de saison décevante.

    L’entraîneur des Penguins Dan Bylsma a indiqué qu’il n’avait pas pensé à ce qui allait se produire en raison de cette défaite.

    « Notre objectif ultime est de remporter la Coupe Stanley, et nous n’y sommes pas parvenus au cours des cinq dernières saisons, a expliqué Bylsma. Cela ne fait que 20 minutes que le match no 7 est terminé, et nous nous sommes battus jusqu’à la fin. Je n’ai pas encore évalué quel serait le prix à payer ou quoi que ce soit en lien avec le futur. »

    La série a été le théâtre d’un changement de momentum spectaculaire au cours de la victoire de 5-1 de New York dans la cinquième rencontre. Cette partie a été suivie de deux autres performances anémiques en attaque par les Penguins, ce qui a mené à la défaite qui a mis fin à leur saison mardi au Consol Energy Center.

    Tout au long de la série, le jeu de puissance inepte de Pittsburgh et son incapacité à trouver le fond du filet à plus d’une reprise ont expliqué en grande partie le manque de production offensive. Ajoutons à cela les problèmes rencontrés à l’attaque par le meilleur pointeur de la LNH en saison régulière, Sidney Crosby (il a été tenu à l’écart de la feuille de pointage dans cinq des sept rencontres), et nous nous retrouvons avec une attaque sans vie.

    « Le match vient de prendre fin, a souligné Crosby. Je crois qu’il y aura toujours des questions, et c’est normal lorsque les attentes sont élevées et qu’elles ne sont pas atteintes. Je suis convaincu que plusieurs questions seront soulevées. »

    Un manque de stabilité dans l’alignement a été évident tout au long des séries pour Pittsburgh. Les attaquants Evgeni Malkin, Lee Stempniak et Brian Gibbons ont tous évolué aux côtés de Crosby et de Chris Kunitz sur le premier trio au cours des séries, ce qui a causé des chambardements dans les autres trios.

    Les Penguins ont reçu la contribution des attaquants de soutien Jussi Jokinen et Brandon Sutter, qui ont obtenu à eux deux 12 buts et 17 points, mais ils n’ont pas obtenu la production escomptée de leurs joueurs clés tels que Crosby et James Neal, qui n’a totalisé que deux buts et quatre points en 13 rencontres.

    « Nous sommes supposés marquer dans les moments importants des matchs importants, a admis Neal. Le blâme nous revient, car nos meilleurs joueurs n’ont pu accomplir leur travail. C’est aussi simple que ça. »

     

    La LNH sur Facebook