Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Smith-Pelly et Gibson aident les Ducks à prendre les devants 3-2 dans la série

    mardi 2014-05-13 / 1:38 / Ducks vs Kings - Finales de section 2014

    Par Curtis Zupke - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Smith-Pelly et Gibson aident les Ducks à prendre les devants 3-2 dans la série
    Smith-Pelly et Gibson aident les Ducks à prendre les devants 3-2 dans la série

    ANAHEIM – Les cris « Battez L.A. » étaient assourdissants au Honda Center lundi soir, à un point tel qu’ils étaient peut-être audibles une cinquantaine de kilomètres plus loin sur l’autoroute.

    Après quatre rencontres bizarres dans cette série de deuxième ronde de l’Association de l’Ouest au cours desquelles l’équipe qui avait dominé la possession de rondelle s’était inclinée, les Ducks d’Anaheim ont pris le contrôle de la série grâce à leur profondeur en attaque en l’emportant 4-3 dans le cinquième match contre les Kings de Los Angeles.

    Anaheim a pris les devants 3-2 dans cette série quatre-de-sept, et pourra éliminer ses rivaux du sud de la Californie au cours de la sixième rencontre qui aura lieu mercredi au Staples Center (21 h 30 (HE); NBCSN, TSN, RDS).

    Les Ducks ont encore pu compter sur une solide performance du gardien recrue âgé de 20 ans John Gibson, auteur de 39 arrêts, lui qui a maintenant repoussé 67 des 70 lancers dirigés vers lui à ses deux premiers matchs en carrière en séries éliminatoires.

    Los Angeles s’est rapproché à 4-3 sur le deuxième but de la partie de Marian Gaborik à 14:12 du troisième tiers. Gibson a tenu le fort pour Anaheim alors que les Kings étaient déchaînés au troisième engagement, dominant les Ducks 14-2 au chapitre des lancers, et qu’ils tentaient pour un deuxième match de suite de revenir de l’arrière en troisième période.

    Devante Smith-Pelly a initié une séquence de trois buts en 7:12 en période médiane lorsqu’il a redirigé un tir de Mathieu Perreault à la suite d’une superbe passe de Teemu Selanne en avantage numérique à 1:11. Smith-Pelly a marqué à nouveau sur une échappée à 2:34, et Jakob Silfverberg a par la suite sauté sur un retour à 8:23 pour porter la marque 4-1.

    Ces trois buts ont été inscrits à la suite d’erreurs des Kings. Justin Williams a écopé d’une punition pour avoir accroché en territoire offensif, ce qui a permis à Smith-Pelly d’inscrire son premier but. Alec Martinez a ensuite effectué une passe atroce interceptée par Ryan Getzlaf, ce qui a mené au deuxième but de Smith-Pelly. Finalement, Matt Greene a raté la rondelle sur une tentative de dégagement sur la séquence qui s’est terminée sur le but de Silfverberg.

    Los Angeles, qui devait se débrouiller sans les services des défenseurs Robyn Regehr et Willie Mitchell, tous deux blessés, ont accordé quatre buts sur le jeu de puissance en trois parties. Les quatre buts qu’ils ont alloués représentent le plus haut total au cours d’un match depuis la troisième rencontre de la première ronde contre les Sharks de San Jose.

    Le match était égal 1-1 au premier entracte, après une période divertissante qui ressemblait au jeu ouvert du premier match, où les chances de marquer étaient nombreuses.

    Trevor Lewis a inscrit son troisième but des présentes séries sur un tir des poignets qui a dévié sur le défenseur des Ducks Bryan Allen à 9:12 du premier vingt. Anaheim a semblé désorganisé sur un changement de trio, et Lewis s’est emparé d’une rondelle libre en zone neutre avant de s’amener sur l’aile droite.

    Anaheim a connu le départ espéré, du moins au cours des cinq premières minutes de jeu, et a capitalisé lorsque le défenseur Jake Muzzin a perdu la rondelle en tombant dans le coin de la patinoire. Daniel Winnik l’a récupérée et a alimenté Nick Bonino à 2:15.

    Les Ducks ont décoché 12 lancers en première période, presque autant que leur total de 14 du quatrième match. Les Kings ont de leur côté atteint le filet à 14 reprises, soit la moitié de leur total de 28 tirs obtenus samedi.

    Los Angeles avait légèrement modifié sa formation, insérant l’ailier droit Jordan Nolan à la place de Kyle Clifford.

     

    La LNH sur Facebook