Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Les Rangers ont beaucoup d'expérience et de succès dans les matchs no 7

    Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Les Rangers ont beaucoup d'expérience et de succès dans les matchs no 7
    Les Rangers ont beaucoup d'expérience et de succès dans les matchs no 7

    GREENBURGH, N.Y. - Si disputer des matchs no 7 fait vieux jeu chez les Rangers de New York, les gagner ne le fait pas.

    Les Rangers seront à la recherche d'une cinquième victoire consécutive dans un match no 7 depuis 2012 quand ils affronteront les Penguins de Pittsburgh mardi au Consol Energy Center (19h H.E., RDS, CBC, NBCSN). Ce sera leur sixième match no 7 en neuf séries depuis 2009.

    Les Rangers ont auparavant battu les Flyers de Philadelphie en sept rencontres le 30 avril pour avancer à la deuxième ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

    « Nous avons beaucoup de gars dans le vestiaire qui apprécient le défi et l'excitation, a déclaré le défenseur des Rangers Marc Staal. Je crois que personne ne sent la pression d'un septième match parce que vous jouez de votre mieux ou vous revenez à la maison. Vous faites tout ce que vous pouvez et regardez ce qui se passe. Nous avons eu de grands moments et et de beaux jeux lors des moments clés dans les autres matchs no 7, et c'est ce qu'il faut. »

    C'est toutefois la première fois depuis 1939 que les Rangers ont forcé la présentation d'une septième rencontre après avoir remporté les matchs no 5 et 6. New York n'a jamais remporté une série quatre-de-sept après avoir tiré de l'arrière 3-1.

    Ces deux faits semblent de peu d'importance parmi les actuels joueurs et entraîneurs des Rangers. Ce qui importe, c'est leur propre expérience du match no 7 que les joueurs apporteront à Pittsburgh.

    Les 20 joueurs qui devraient être de l'alignement mardi ont compilé un dossier de 63-6 lors des matchs no 7, incluant une fiche de 6-0 pour Brad Richards.

    Huit joueurs, dont le gardien Henrik Lundqvist, ont fait partie des quatre victoires précédentes lors des matchs no 7. Staal et Brian Boyle ont disputé trois des quatre. Derick Brassard, Mats Zuccarello, Rick Nash, Derek Dorsett et John Moore ont tous joué dans les deux derniers matchs no 7.

    Martin St-Louis et Dominic Moore ont chacun disputé cinq matchs no 7 en carrière, et chaque joueur a compilé une fiche de 4-1. Benoît Pouliot en a disputé quatre, et son équipe a présenté une fiche de 3-1.

    « Quand vous remportez quelques matchs no 7, vous vous détendez un peu plus, a dit Richards. Si vous en perdez trois ou quatre au cours de quelques saisons, [les médias] viennent ici et vous démandent, 'Pourquoi n'êtes-vous pas capables de gagner des matchs no 7?' Il est bien plus facile de répondre aux questions et dormir la nuit quand vous les avez remportés. »

    L'entraîneur des Rangers Alain Vigneault, qui a lui-même compilé une fiche de 3-1 en tant qu'entraîneur dans les matchs no 7, a comparé l'anticipation et la préparation que les Rangers ressentent maintenant à ce qu'un étudiant travaillant pourrait ressentir la nuit avant un examen important.

    « Je crois que c'est la même sorte de scénario. Nous avons étudié. Nous nous sommes préparés. Nous savons à quoi nous attendre. C'est à nous de sauter sur la patinoire avec la bonne éthique de travail, la bonne émotion, la bonne exécution et d'utiliser nos meilleurs atouts. »

    Les Rangers l'ont fait si souvent par le passé que tout le monde hésite à parier contre eux. La différence cette fois, c'est que les Rangers ont forcé un match no 7 après avoir fait face à l'élimination lors des deux matchs précédents.

    Personne ne sait si cela va les aider mardi, ou comment. Une chose qui est certaine, c'est que les Penguins ne se soucient pas des succès des Rangers.

    Pittsburgh tentera non seulement de briser une séquence de deux défaites consécutives dans cette série, mais tentera également de briser une séquence de deux défaites consécutives lors des matchs no 7.

    La dernière fois que les Penguins ont gagné un septième match est survenue en 2009, quand les Penguins ont défait les Red Wings de Detroit pour remporter la Coupe Stanley. Ils n'ont pas disputé un match no 7 depuis 2011, quand ils ont bousillé une avance de 3-1 avant de s'incliner à domicile devant le Lightning de Tampa Bay 1-0.

    « Nous devons nous rendre compte que leur désespoir ne sera pas fabriqué maintenant, il sera vrai, Richards a dit. Le vrai désespoir est toujours différent de quand quelqu'un sait qu'il aura une autre chance. Maintenant, il s'agit de deux équipes [avec] des niveaux de jeu qui vont être vrais et désespérés. »

     

    La LNH sur Facebook