Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Les Kings veulent oublier le revers subi dans le quatrième match aux mains des Ducks et de Gibson

    dimanche 2014-05-11 / 20:00 / Ducks vs Kings - Finales de section 2014

    Par Curtis Zupke - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Kings veulent oublier le revers subi dans le quatrième match aux mains des Ducks et de Gibson
    Les Kings veulent oublier le revers subi dans le quatrième match aux mains des Ducks et de Gibson

    EL SEGUNDO, Californie – Les Kings de Los Angeles se sont réunis un peu plus tôt que d’habitude pour une journée sans match dimanche matin, mais cette rencontre n’avait pas pour but de remodeler en entier leur plan de match. Les Kings ont formé la meilleure équipe pendant la majeure partie du quatrième match de leur série de deuxième ronde de l’Association de l’Ouest, qui s’est soldé par une défaite de 2-0.

    La série quatre-de-sept est égale 2-2 et le cinquième match aura lieu lundi au Honda Center (22 h (HE); NBCSN, TSN, RDS). L’entraîneur des Kings Darryl Sutter et ses joueurs ont admis avoir éprouvé des difficultés sur les unités spéciales, ce qui a fait la différence dans la défaite qu’ils ont subie dans la quatrième rencontre.

    Les Kings ont été blanchis en quatre tentatives sur le jeu de puissance, et ils présentent maintenant une fiche de 2-en-12 en supériorité numérique dans la série. Il a été ardu d’installer leur avantage numérique en territoire d’Anaheim dans au moins deux de ces quatre tentatives, et cela a semblé saper leur énergie dès la fin de leur jeu de puissance.

    « Nous devons en profiter pour s’approprier le momentum, a indiqué le défenseur Drew Doughty. Si nous ne marquons pas un but, [cela devrait] au moins nous donner de l’élan, mais nous n’y sommes pas parvenus. Les joueurs qui évoluent en supériorité numérique sont nos meilleurs joueurs, et ils doivent en profiter. Nous ne l’avons pas fait en première [période]. »

    Le manque de tonus sur le jeu de puissance n’est pas nouveau pour les Kings, qui ont terminé au 27e rang de la ligue en avantage numérique en saison régulière. Ils ont cependant conservé un dossier de 6-en-24 au cours des sept matchs de leur série de première ronde contre les Sharks de San Jose, et ils menaient la LNH avec 34 buts au total depuis le début des présentes séries après les rencontres de samedi.

    « Je crois que notre avantage numérique cherche à faire un peu trop de dentelle en ce moment, a mentionné le capitaine des Kings Dustin Brown. Nous recherchons le beau jeu plutôt que de diriger la rondelle au filet et de placer des joueurs devant le but. Il nous est arrivé à quelques reprises de décocher des lancers au but alors qu’il n’y avait personne devant. Les jeux de puissance sont efficaces lorsque des tirs sont dirigés vers le but. »

    Une autre variable entre dans l’équation : le gardien recrue d’Anaheim âgé de 20 ans, John Gibson, est devenu le plus jeune gardien de l’histoire de la LNH à signer un blanchissage à son premier match en carrière en séries éliminatoires. Les Kings étaient blanchis pour la première fois en séries depuis le 20 mai 2012, une séquence de 34 parties.

    Los Angeles a été incapable de déjouer Gibson malgré sa domination de 19-3 au chapitre des tirs au cours des deux dernières périodes. Seize des 34 buts des Kings depuis le début des séries ont été inscrits au troisième tiers ou en prolongation.

    Les Kings ne s’attendaient pas à en apprendre beaucoup en étudiant les vidéos de Gibson, qui amorcera le cinquième match selon l’entraîneur des Ducks Bruce Boudreau. Los Angeles pourrait demander des conseils sur la manière de battre Gibson aux joueurs rappelés des Monarchs de Manchester dans la Ligue américaine de hockey puisque ceux-ci l’ont affronté en séries éliminatoires de la Coupe Calder, mais la stratégie ne changera pas.

    « Si je me fie à ce que j’ai entendu, il est un très bon gardien, a noté l’attaquant des Kings Mike Richards. Il faut placer des joueurs devant lui. S’il voit la rondelle, il va l’arrêter. Il faut lui rendre la tâche plus difficile et envoyer plus de joueurs et de tirs vers le but, et espérer profiter de retours. Lorsque nous avons adopté cette stratégie [samedi], nous avons obtenu des bonnes chances. Lorsque nous ne le faisions pas, nous ne parvenions qu’à tirer une seule fois et le jeu s’arrêtait. »

    Sutter a ajouté à la blague qu’il allait passer la journée de la fête des Mères à regarder la vidéo de Gibson. Il a téléphoné à sa mère, Grace, qui est peut-être la mère la plus célèbre dans le monde du hockey.

    « Elle était cependant à l’église, a révélé Sutter. J’aurais dû le savoir. C’est le message que j’ai transmis à mes joueurs : assurez-vous de parler à votre mère ou à une mère qui gravite autour de vous aujourd’hui. »

    Sutter leur a cependant sérieusement parlé du fait que les Kings ont perdu le match au cours duquel ils ont fourni l’un de leurs meilleurs efforts défensifs depuis le début des séries.

    « Nous devrons être meilleurs quand viendra le temps de diriger des rondelles au filet, a admis l’attaquant Jarret Stoll. Ils possèdent de toute évidence d’excellents gardiens. Mais nous pouvons en dire autant de notre côté. Nous sommes confiants en tant qu’équipe. Nous n’avons évidemment pas obtenu les résultats espérés au cours des deux derniers matchs à domicile, ce qui est décevant. Mais on doit tourner la page. Il fait un temps superbe aujourd’hui. Le soleil est de la partie. Nous célébrons la fête des Mères et ma mère est avec moi, alors ce sera une belle journée sans match et nous nous préparerons pour la prochaine partie. »

     

    La LNH sur Facebook