Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Le Canadien sait à quoi s’attendre dans le sixième match

    dimanche 2014-05-11 / 21:18 / Bruins vs Canadiens - Finales de section 2014

    Par Arpon Basu - Directeur de la rédaction LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Le Canadien sait à quoi s’attendre dans le sixième match
    Le Canadien sait à quoi s’attendre dans le sixième match

    BROSSARD – La situation actuelle est très familière pour certains membres du Canadien de Montréal.

    Le Canadien fera face à l’élimination pour la première fois depuis le début des présentes séries lors du sixième match de leur série de deuxième ronde de l’Association de l’Est contre les Bruins de Boston lundi (19 h 30 (HE); NBCSN, CBC, RDS).

    Les Bruins mènent cette série quatre-de-sept 3-2.

    Sept membres de l’édition actuelle du Canadien ont aussi pris part à la série de premier tour de l’Est contre les Bruins en 2011 alors que le scénario était exactement le même. Le Canadien s’était incliné dans le cinquième match à Boston et était revenu à Montréal pour la sixième rencontre accusant un retard de 3-2 dans la série, mais avait été en mesure de forcer la tenue d’un septième match en l’emportant 2-1 avant de finalement perdre la série en prolongation lors du match ultime.

    Le gardien Carey Price, le défenseur P.K. Subban, ainsi que les attaquants Tomas Plekanec, Travis Moen, David Desharnais, Brian Gionta et Lars Eller ont tous participé à cette série, et leurs souvenirs devraient leur être utiles dans la présente série contre les Bruins.

    « Ce n’est pas la première ni la dernière fois que nous nous retrouverons dans une telle situation », a indiqué Gionta dimanche alors que le Canadien a tenu un entraînement optionnel. « Plusieurs équipes doivent composer avec des situations comme celle-là. Cette série a été très serrée. Nous sommes à l’aise avec notre groupe. Nous avons confiance en notre groupe.

    « Maintenant, nous gagnons ou nous rentrons chez nous, et nous ne sommes pas prêts à rentrer chez nous. »

    Desharnais était une recrue et son temps de glace était plutôt limité en 2011, mais il se souvient très bien de cette série. Une partie comme celle qui aura lieu lundi soir doit être considérée comme une belle occasion, a-t-il affirmé.

    « C’est vraiment plaisant, a insisté Desharnais. Nous jouons toute l’année pour pouvoir disputer une partie importante à la maison. C’est intéressant, et nous devons avoir du plaisir. »

    L’un des membres du Canadien qui n’était pas présent au cours de la série de 2011 est l’entraîneur Michel Therrien, mais il a le sentiment d’en avoir appris beaucoup à propos de son équipe cette saison, et il est confiant en sa capacité à relever le défi qui l’attend.

    « Ce groupe a affronté beaucoup d’adversité tout au long de la saison, et nous avons toujours réagi avec la bonne attitude, a déclaré Therrien. C’est ce que j’aime à propos de cette équipe. Nous faisons face à beaucoup d’adversité en ce moment, et la manière dont nous avons réagi toute la saison est très encourageante. Nous allons être à la maison, nous sommes bien conscients du défi qui nous attend et nous devrons l’aborder de manière positive. »

    Le Centre Bell aura encore une fois la chance de démontrer qu’il est l’un des amphithéâtres les plus bruyants de la LNH, et le Canadien espère se nourrir de l’énergie de la foule pour forcer la présentation d’un match ultime à Boston.

    « Nous aimons la façon dont nous jouons à la maison, a ajouté Gionta. Nous aimons l’énergie que nous recevons de nos partisans. Nous avons bien hâte à [lundi]. »

     

    La LNH sur Facebook