Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Bruins l'emportent 1-0 en prolongation et créent l'impasse dans la série

jeudi 2014-05-08 / 22:36 / LNH.com - Nouvelles

The Canadian Press

Partagez avec vos amis


Les Bruins l'emportent 1-0 en prolongation et créent l'impasse dans la série
Les Bruins l'emportent 1-0 en prolongation et créent l'impasse dans la série

MONTRÉAL - Ça jouait serré au Centre Bell, jeudi, et l'égalité de 0-0 persistait après trois périodes de jeu dans le quatrième match de la série entre le Canadien et les Bruins de Boston.

Les Bruins tenaient mordicus à ne pas jouer du hockey de rattrapage, et à se retrouver en recul 3-1 dans la série.

Dans l'histoire de la rivalité entre les deux équipes, jamais, en sept occasions, les Bruins sont parvenus à combler un retard de 3-1.

Le Tricolore a connu ses meilleurs moments en troisième période, mais il n'a pas été capable de déjouer Tuukka Rask (33 arrêts).

Carey Price a été tout autant solide (32 arrêts).

La série va transporter à Boston, où le cinquième affrontement aura lieu samedi soir.

Prudence, prudence

Les deux premières périodes ont été les plus équilibrées de la série, mais les moins rythmées et les premières sans but en temps réglementaire.

On jouait de prudence, surtout les Bruins qui ne voulaient pas se retrouver en retard au score, comme ça leur était arrivé dans les trois premiers duels. Après 40 minutes de jeu, c'était mission accomplie pour eux.

Jusque-là, la meilleure occasion de marquer avait été celle de Carl Soderberg dans la dernière minute de jeu du premier vingt. Une mauvaise passe arrière de P.K. Subban derrière son but a pavé la voie au tir sur la barre horizontale du jeune Suédois. Price a joué de chance, l'ouverture était béante.

Au début, Max Pacioretty a été ébranlé par une mise en échec de Jarome Iginla. Il a raté quelques présences, avant de poursuivre.

Price a été plus occupé que Rask en première, les Bruins ayant le meilleur 13-10 dans les tirs.

Rask a réalisé son plus bel arrêt face à Michaël Bournival.

Au retour pour la deuxième, les Bruins ont intensifié leurs efforts et vite ils ont mis Price à l'épreuve sept fois.

Ils ont obtenu le premier jeu de puissance de la soirée, Subban étant puni à 7:05, mais ils n'ont guère été menaçants.

Le Tricolore a par la suite eu sa chance en attaque massive, mais il n'a pas créé grand-chose non plus. Pacioretty, sur réception de la passe de Thomas Vanek, a tiré trop haut.

Plus tard, Brian Gionta a pu s'échapper, mais Rask a résisté à son revers.

Après deux tiers, les Bruins détenaient l'avance 25-19 au chapitre des lancers.

En troisième, le Canadien a pesé sur l'accélérateur à l'attaque. Gionta a failli marquer même quand les Bruins ont pu déployer un jeu de puissance, à la huitième minute. Quelques instants plus tôt, Reilly Smith avait vu son tir frapper le poteau à la droite de Price.

Rask a dû repousser 14 lancers, avec comme résultat que les hôtes possédaient légèrement l'avance 33-32 à la fin du temps réglementaire.

 

La LNH sur Facebook