Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Palmieri pourrait revenir dans la formation des Ducks dans le troisième match

    mercredi 2014-05-07 / 22:04 / Ducks vs Kings - Finales de section 2014

    Par Curtis Zupke - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Palmieri pourrait revenir dans la formation des Ducks dans le troisième match
    Palmieri pourrait revenir dans la formation des Ducks dans le troisième match

    ANAHEIM – L’entraîneur des Ducks d’Anaheim Bruce Boudreau a envisagé apporter quelques changements à son alignement au cours des deux journées de congé de son équipe, et il semble que l’ailier Kyle Palmieri pourrait participer à nouveau aux séries éliminatoires.

    Palmieri a patiné aux côtés de Nick Bonino et Devante Smith-Pelly à l’entraînement mercredi. Palmieri semble être un choix logique pour Anaheim, qui n’a inscrit que trois buts au cours des deux défaites qu’ils ont subies jusqu’ici dans les deux premiers matchs de leur série quatre de sept en deuxième ronde de l’Association de l’Ouest contre les Kings de Los Angeles.

    La troisième rencontre aura lieu jeudi au Staples Center (22 h (HE); NBCSN, TSN, RDS).

    « [Palmieri] a marqué 14 buts cette saison et je ne crois pas qu’il ait passé en moyenne plus de 10 minutes en moyenne par match sur la glace (11:56), a indiqué Boudreau. Il a assurément un lancer au-dessus de la moyenne. Lorsqu’il est sur une bonne séquence, il est très bon. Il a récolté cinq points en sept rencontres en séries pour nous l’an dernier. Il est sans aucun doute une option. »

    Palmieri a été laissé de côté à l’occasion au cours de la saison en raison de la rotation qui s’est installée sur les deux derniers trios d’Anaheim, causée par un excédent de joueurs capables, mais sa présence sur la galerie de presse au cours des séries est notable. Il n’a pas joué depuis le 23 avril, soit depuis la quatrième partie de la première ronde contre les Stars de Dallas, que les Ducks ont remporté en six rencontres.

    « Si j’ai la chance de revenir dans l’alignement, je veux amener autant d’énergie que possible et faire ce qu’il faut pour permettre à l’équipe de connaître du succès, a déclaré Palmieri. Que ce soit en me dirigeant au filet ou en déployant de l’énergie, ou si possible en marquant à quelques reprises. Nous verrons demain soir. »

    Les 14 buts de Palmieri, un sommet en carrière, comprennent quatre buts gagnants, lui qui a participé à 71 rencontres (il a été rayé de l’alignement à neuf reprises en plus de rater deux matchs en raison d’une blessure). Tard dans la saison, Palmieri a brièvement formé un trio très efficace avec Bonino, qui a été son compagnon de trio dans la Ligue américaine de hockey, et Daniel Winnik.

    Boudreau, qui a choisi des joueurs au plus gros gabarit en Smith-Pelly et Emerson Etem au cours des deux premiers matchs contre les Kings, a expliqué d’une manière unique comment Palmieri (5 pieds 11 pouces, 195 livres) peut s’imposer auprès de ses rivaux.

    « Il peut patiner, a affirmé Boudreau. Et pour un joueur qui n’est pas très grand, il est une borne-fontaine sur la glace. Il pèse 200 livres et il possède un bon coup de patin. Ce n’est pas un joueur délicat. »

    Anaheim a tenu un entraînement au rythme très élevé qui s’est conclu avec des sprints entre la ligne bleue et la ligne rouge. La journée de congé supplémentaire a été la bienvenue.

    « Ce fut un excellent entraînement, [et] ce genre de journée de congé aide notre corps à récupérer et à oublier le deuxième match, a mentionné Corey Perry. Lorsque notre équipe est joyeuse et souriante, nous sommes un groupe serein et confiant. C’est ce que j’aime voir à la fin d’un entraînement. »

    Les joueurs d’Anaheim ont fait leurs valises et ont sauté dans un autobus en direction du centre-ville de Los Angeles, où ils demeureront à l’hôtel mercredi. Ils seront ainsi près de la patinoire où ils tiendront leur entraînement matinal, et cela leur permettra de recréer l’atmosphère d’un match sur la route, d’éliminer les distractions et de se concentrer afin de ne pas tirer de l’arrière 3-0 dans la série.

    « Nous en sommes-là, a souligné l’attaquant Andrew Cogliano. Il est temps de jouer avec l’énergie du désespoir. La situation n’est pas idéale, mais elle n’est pas terrible, car nous croyons que nous jouons bien jusqu’ici. Nous sommes d’avis que nous rivalisons avec eux physiquement. Défensivement, nous jouons du hockey solide. Nous parvenons à faire plusieurs des choses que nous voulions faire contre eux, par rapport à notre plan de match. Il faut maintenant marquer des buts et obtenir des buts à des moments opportuns. »

     

    La LNH sur Facebook