Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Babcock, Cooper et Roy sont les finalistes pour le prix Jack Adams

mardi 2014-05-06 / 11:17 / LNH.com - Nouvelles

LNH.com

Partagez avec vos amis


Babcock, Cooper et Roy sont les finalistes pour le prix Jack Adams
Mike Babcock des Red Wings de Detroit, Jon Cooper, du Lightning de Tampa Bay et Patrick Roy de l'Avalanche du Colorado sont les trois finalistes pour le prix Jack Adams

NEW YORK – Mike Babcock des Red Wings de Detroit, Jon Cooper, du Lightning de Tampa Bay et Patrick Roy de l'Avalanche du Colorado sont les trois finalistes pour le prix Jack Adams 2013-14, présenté à l'entraîneur-chef qui a « le plus contribué à la réussite de son équipe », a annoncé mardi la Ligue nationale de hockey.

Les membres de l'Association des radiodiffuseurs et télédiffuseurs de la LNH ont soumis leurs bulletins de vote pour le prix Jack Adams à l'issue de la saison régulière, et les trois entraîneurs qui ont récolté le plus de votes sont désignés comme étant les finalistes. Le nom du gagnant sera annoncé lors de la soirée de remise des trophées de la LNH, mardi le 24 juin, au théâtre Encore de l'hôtel Wynn, à Las Vegas. La cérémonie de remise des trophées de la LNH sera diffusée par NBCSN aux États-Unis et par CBC au Canada.

Voici les finalistes pour le prix Jack Adams, en ordre alphabétique :

Mike Babcock, Red Wings de Detroit

Babcock a mené les Red Wings (39-28-15, 93 points) à une 23e participation consécutive en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, la plus longue série active dans les sports professionnels nord-américains. Detroit a surmonté un record de franchise de 421 absences de joueurs/matchs pour cause de blessure, incluant notamment les 37 matchs ratés par les attaquants étoiles Pavel Datsyuk et Henrik Zetterberg. Les Red Wings ont utilisé 38 joueurs durant la saison régulière, dont neuf qui ont effectué leurs débuts dans la LNH – les chiffres les plus élevés au sein de cette formation dans les deux catégories depuis 1990-1991. Babcock est finaliste pour l’obtention du prix Jack Adams pour la deuxième fois, après avoir terminé troisième au niveau des votes en 2007-08.

Jon Cooper, Lightning de Tampa Bay

À sa première saison complète derrière le banc, Cooper a guidé Tampa Bay (46-27-9, 101 points) à la deuxième place dans la division Atlantique, même si l’équipe avait terminé au 28e rang du classement général de la ligue en 2012-13. Cooper, qui était entraîneur à Norfolk, équipe de la Ligue américaine de hockey affiliée à Tampa Bay qui a remporté la Coupe Calder 2012, a su intégrer avec succès plusieurs jeunes joueurs dans l’alignement du Lightning, alors que huit recrues ont pris part à au moins 40 matchs au cours de la saison, un sommet dans le circuit, avec cinq recrues de plus que n'importe quel autre club. Le Lightning a affiché un dossier de 20-11-9 dans les matchs qui se décident par un seul but, après avoir affiché le pire rendement de la LNH l’année précédente (5-12-4), et l’équipe de Cooper a enregistré 21 victoires sur la route, à un gain du record de concession.

Patrick Roy, Avalanche du Colorado

Roy a conduit l’Avalanche (52-22-8, 112 points) à un revirement de situation historique, à sa saison recrue comme entraîneur-chef dans la LNH, aidant l'équipe à terminer au troisième rang du classement général de la Ligue, alors que l’Avalanche avait pris le 29e rang en 2012-13. Colorado est devenu le premier club depuis l’expansion à 21 équipes en 1979, à passer d’un classement parmi les trois derniers à un classement parmi les trois premiers en l’espace d’une seule saison. L’Avalanche a égalé un record de concession au niveau des victoires et a affiché le meilleur rendement du circuit sur la route (26-11-4). L’équipe a terminé au quatrième rang dans la ligue au niveau des buts et n’a pas subi la défaite lorsqu’elle menait après deux périodes (35-0-3).

 

La LNH sur Facebook