Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Le Wild devra poursuivre sa domination à domicile pour vaincre les Blackhawks

    Par Dan Myers - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Le Wild devra poursuivre sa domination à domicile pour vaincre les Blackhawks
    Le Wild devra poursuivre sa domination à domicile pour vaincre les Blackhawks

    ST. PAUL, Minnesota – Tirant de l’arrière 2-0 dans leur série de deuxième ronde de l’Association de l’Ouest contre les Blackhawks de Chicago, le Wild du Minnesota revient au Xcel Energy Center dans une situation qui leur est familière.

    Le Wild était également revenu à domicile en déficit de deux matchs en première ronde contre l’Avalanche du Colorado, mais cette fois, le Wild n’affronte pas une équipe jeune et expérimentée comme l’Avalanche. Il fait face à une équipe qui est déjà passée par là, les Blackhawks, champions de la Coupe Stanley deux fois au cours des quatre dernières années.

    Il accuse aussi un retard contre une équipe qui l’a vaincu six fois à leurs sept dernières rencontres en séries éliminatoires, en remontant à l’an dernier.

    « Cela fait partie de la situation, et nous devrons surmonter ces difficultés. Je crois que nous avons mieux joué contre eux en saison régulière. J’ai dit après la rencontre de [dimanche] que j’avais l’impression que les deux derniers matchs avaient bien différents de ceux de l’an dernier », a indiqué l’entraîneur du Wild Mike Yeo. « J’ai passé beaucoup de temps à relire mes notes de l’an dernier et à analyser les statistiques et elles démontrent à mon avis que ces matchs ont été différents. Je ne crois pas que nous ayons disputé nos deux meilleures parties, loin de là, mais si l’on compare les statistiques de possession de rondelle de cette année à celles de l’an dernier, on peut voir une grande différence. Même constat du côté des chances de marquer. »

    Au cours de la première ronde, le Wild a presque volé le premier match de la série, échappant une avance en fin de troisième avant de s’incliner en prolongation. Il n’y avait qu’un but d’écart au cours de la défaite subie dans le deuxième match contre l’Avalanche avant qu’un but tardif inscrit dans un filet désert ne porte le pointage 4-2.

    Au cours de la présente ronde, le Wild n’a toujours pas détenu une avance. Des buts marqués très tôt dans la rencontre a forcé le Minnesota à jouer du hockey de rattrapage, et chaque fois que le Wild est revenu dans le match en début de troisième période, créant l’égalité (premier match) ou réduisant l’écart à un but (deuxième match), Chicago a répondu en l’espace de quelques présences, marquant un but de leur côté pour reprendre le momentum.

    La question demeure : est-ce que le Wild peut poursuivre la domination qu’il a exercée à domicile en première ronde et effectuer une autre remontée au deuxième tour? La troisième partie aura lieu mardi au Xcel Energy Center (21 h (HE); CNBC, TSN, RDS2).

    « Je ne vois pas beaucoup de différences. Si nous respectons notre structure et que nous élevons notre intensité, que nous réalisons de meilleurs jeux et que nous profitons de nos chances de marquer, j’ai le sentiment que nous pouvons remporter cette série », a expliqué le défenseur du Wild Clayton Stoner. « Cette équipe croit en ses chances après ce qu’elle a réalisé contre l’Avalanche, qui formait aussi une bonne équipe. Ils avaient terminé au premier rang de notre division, alors ils étaient forcément une bonne formation. »

    Là où le Wild a noté une nette amélioration dans la deuxième ronde est dans leur volonté de s’imposer physiquement. Minnesota a dominé Chicago 69-47 au chapitre des mises en échec après deux parties, mais jusqu’ici, le facteur physique ne s’est pas traduit en résultats tangibles.

    « Je crois que nous pouvons ajouter un peu de hargne à notre offensive, a souligné Yeo. Que ce soit en échec-avant, en protection de rondelle ou pour se diriger au filet, ou simplement appliquer plus de pression sur leur gardien pour rendre sa tâche plus difficile, je crois que nous pouvons être plus agressifs. »

    Le Wild a aussi été en mesure de gérer les affrontements de trios différemment en première ronde, Chicago compte sur davantage de profondeur que le Colorado, ce qui a posé des problèmes au Wild. Alors que Patrick Kane et Marian Hossa ont connu un solide match numéro un, l’attaquant de troisième trio Bryan Bickell a récolté cinq points en deux rencontres, et il a été une épine dans le pied du Minnesota depuis les séries éliminatoires de la saison dernière. Cette fois-ci, il est évident que les affrontements de trios ne sont pas à la faveur du Wild.

    Yeo a aussi insisté sur le fait que les joueurs de Chicago ne reçoivent pas le mérite qui leur revient pour leur jeu défensif, eux qui rendent la vie difficile aux attaquants du Wild, qui peinent à atteindre le filet avec leurs tirs dans la circulation. Le Wild doit s’améliorer dans cette dernière facette alors qu’il revient à domicile pour le troisième match.

    « J’accorde beaucoup de mérite à ces joueurs. Il suffit de regarder ce qu’ils ont fait au cours des quatre dernières années, a mentionné Yeo. Soir après soir, cette équipe peut vous faire mal de la manière dont elle joue en attaque, et elle peut vous faire mal de la manière dont elle profite de ses chances de marquer, mais il s’agit aussi d’une équipe qui n’est pas facile à affronter. »

    Minnesota a remporté deux des trois parties contre les Blackhawks disputées à St. Paul au cours de la saison régulière. Le Wild devra au moins répéter cet exploit au cours de la prochaine semaine pour demeurer en vie dans cette série.

    « Oui, nous avons déjà été dans cette situation auparavant. Pour l’instant, nous nous concentrons seulement sur le prochain match », a affirmé l’attaquant du Wild Charlie Coyle. « C’est ce que nous disions également au cours de la dernière série, et nous avons signé une importante victoire lors du match suivant. Nous devons maintenant passer de la parole aux actes et bien jouer. »

     

    La LNH sur Facebook