Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Les Rangers défont les Flyers dans le septième match et affronteront maintenant les Penguins

    Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Les Rangers défont les Flyers dans le septième match et affronteront maintenant les Penguins
    Les Rangers défont les Flyers dans le septième match et affronteront maintenant les Penguins

    NEW YORK – Les Rangers de New York ont profité de buts de Daniel Carcillo et de Benoit Pouliot en deuxième période pour vaincre les Flyers de Philadelphie 2-1 dans le septième match de leur série de première ronde de l’Association de l’Est mercredi.

    Les Rangers avancent donc en deuxième ronde, où ils affronteront les Penguins de Pittsburgh. Cette série quatre de sept s’amorcera à Pittsburgh. Les Rangers ont divisé les honneurs des quatre rencontres entre les deux équipes en saison régulière, remportant un match à Pittsburgh et un à New York.

    « Ils forment une bonne équipe », a déclaré l’entraîneur des Rangers, Alain Vigneault, par rapport aux Penguins. « Ils ont de bonnes habiletés et certains des meilleurs joueurs de la ligue. »

    Le gardien de New York Henrik Lundqvist a stoppé 26 des 27 tirs qu’il a affrontés mercredi. Les Rangers présentent maintenant une fiche de 6-0 dans les matchs ultimes disputés au Madison Square Garden.

    « Ce n’est pas pour rien qu’il est la colonne vertébrale de notre équipe, a mentionné le défenseur des Rangers Ryan McDonagh. Il a réalisé d’énormes arrêts vers la fin. On sait ce qu’il vaut pour cette équipe et il sait ce qu’il vaut. Quand il est dans sa bulle, il est difficile à battre. Quand ils ont passé du temps dans notre zone, il a été notre colonne. Il a détendu tout le monde avec de gros arrêts. »

    Jason Akeson a inscrit l’unique but des Flyers, et le gardien Steve Mason a repoussé 31 lancers.

    « [Mason] a été formidable et je pensais vraiment qu’on l’avait, a dit Akeson. Mais on n’a pas pu trouver le fond du filet au final. »

    Les Rangers menaient 2-0 après 40 minutes de jeu, mais Akeson a rapproché les Flyers à un but lorsqu’il a récolté son deuxième but des présentes séries à 4:32. Akeson a transporté la rondelle dans le cercle des mises en jeu à la gauche du gardien avant de décocher un lancer qui a été bloqué par le défenseur des Rangers Marc Staal. Le disque est revenu sur le bâton d’Akeson, qui en a profité pour déjouer Lundqvist.

    Les Flyers ne sont pas parvenus à s’approcher davantage, même s’ils ont passé de grandes portions du troisième tiers dans le territoire de New York et qu’ils ont dominé les Rangers 11-5 au chapitre des tirs dans les 20 dernières minutes du match.

    « On n’a pas assez bien joué en deuxième période pour gagner ce match, a évoqué Voracek. C’est dommage qu’on n’ait pas réussi à aller le chercher celui-là. Ils ont obtenu des chances et ils ont marqué deux buts en deuxième. On a inscrit un but en troisième et on a eu un bon élan, mais il était trop tard. »

    Carcillo, qui effectuait un retour dans l’alignement en remplacement de J.T. Miller après avoir été laissé de côté au cours des deux derniers matchs, a ouvert la marque à 3:06 du deuxième engagement. Mats Zuccarello a récupéré la rondelle dans le fond de la zone de Phlidelphie, près de la rampe. Il a pivoté sur lui-même en s’éloignant de l’attaquant des Flyers Sean Couturier et a effectué une passe qui a traversé l’enclave en passant entre les patins de deux joueurs de Philadelphie avant d’atteindre Carcillo, qui a battu Mason d’un tir sur réception pour réussir son deuxième des séries.

    Pouliot a doublé l’avance des siens à 11:46 de la période médiane à l’aide de son deuxième but de la série. Anton Stralman a rejeté la rondelle dans le coin de la patinoire en territoire des Flyers. Derick Brassard s’en est emparé et a repéré Pouliot qui s’éloignait de son couvreur Couturier et en a profité pour lui faire une passe vive que Pouliot a immédiatement redirigée derrière Mason.

    Les Rangers ont obtenu d’autres chances de marquer au deuxième vingt alors qu’ils ont eu le dessus 18-5 dans la colonne des lancers, mais Mason a encore une fois été le meilleur joueur des Flyers. Il a été à son mieux lorsqu’il a résisté à une descente à 3-contre-1 des Rangers à 7:40 du deuxième tiers. Il a fait le grand écart et est parvenu à placer sa jambière gauche devant le tir de Martin St. Louis avant de revenir de l’autre côté pour frustrer Ryan McDonagh près du poteau à sa droite quelques secondes plus tard.

    La meilleure chance des Flyers au deuxième tiers est survenue avec quatre minutes à faire lorsque Jakub Voracek a remis à Claude Giroux devant Lundqvist, mais le tir du capitaine des Flyers est passé par-dessus le filet. Philadelphie a été limité à un lancer lors de chacun de ses deux jeux de puissance au deuxième engagement.

    Les Flyers détenaient un avantage de 11-10 au chapitre des lancers au premier entracte, mais les Rangers ont profité des meilleures chances.

    La meilleure d’entre elles a eu lieu avec 3:57 à écouler à la période lorsque le défenseur de Philadelphie Braydon Coburn a tenté de faire une passe à Brayden Schenn afin d’amorcer une sortie de zone, mais son relais était derrière Schenn et Rick Nash a sauté sur la rondelle libre. Il a décoché un tir sec d’entre les deux cercles des mises en jeu que Mason a repoussé avec sa mitaine. St-Louis a récupéré le retour dans le coin de la patinoire, mais Mason a immobilisé son lancer avec son gant pour mettre fin à la menace.

    Suivez Adam Kimelman sur Twitter: @NHLAdamK

     

    La LNH sur Facebook