Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Les Jackets sont optimistes pour l'avenir, veulent bâtir sur leur expérience

    La Presse Canadienne

    Partagez avec vos amis


    Les Jackets sont optimistes pour l'avenir, veulent bâtir sur leur expérience
    Les Jackets sont optimistes pour l'avenir, veulent bâtir sur leur expérience

    COLUMBUS, Ohio - Cam Atkinson croit que les Blue Jackets de Columbus s'améliorent.

    Mais il a aussi réalisé tout le chemin qu'il reste à parcourir.

    « Nous avons obtenu un avant-goût de ce que nous voulions en participant aux séries éliminatoires », a commenté l'ailier âgé de 24 ans au lendemain de l'élimination des Blue Jackets lors du match no 6 de leur série de première ronde dans l'Association de l'Est contre les Penguins de Pittsburgh.

    « Nous n'avons gagné que deux matchs. C'est un tremplin pour l'avenir. »

    Les Blue Jackets, longtemps considérés comme des figurants dans la LNH, sont inspirés mais réalistes après avoir connu leur meilleur saison en 13 ans d'existence.

    « J'ai entendu dire à la radio l'autre jour que le match no 4 avait été l'un des grands moments sportifs de cette ville, a souligné l'attaquant Mark Letestu, en référence à la remontée de trois buts à domicile qui a été couronnée par le filet égalisateur en fin de troisième période et celui de la victoire en prolongation de Nick Foligno.

    « Je crois que nous avons encore beaucoup plus à offrir. Nous pouvons gagner des séries et consolider la place des Blue Jackets dans le coeur des gens de cette ville. C'est à ça qu'on pense en ce moment. »

    Ce fut une saison de premières pour les Blue Jackets, qui ont passé la majeure partie de leur existence dans les bas-fonds du circuit Bettman.

    Ils ont établi des records de concession avec 43 victoires en saison régulière, 21 gains à l'extérieur du Nationwide Arena, 93 points de classement et 231 buts marqués.

    Les Blue Jackets n'avaient participé aux séries éliminatoires qu'une seule fois auparavant, et leur parcours n'avait duré que quatre rencontres — toutes des défaites.

    Cette équipe, dont la moyenne d'âge est l'une des plus basses de toute la LNH, a surmonté un piètre début de saison (5-10-0) en connaissant une fin de saison époustouflante qui leur a permis de s'assurer d'un laissez-passer pour les séries éliminatoires dans l'Est.

    Puis, ils ont gagné les matchs nos 2 et 4 contre les Penguins en effectuant des remontées irrésistibles.

    Et au cours des dernières semaines, les Blue Jackets sont devenus l'attraction principale de la ville, réussissant même à s'emparer de la page frontispice des journaux locaux, habituellement réservée à l'équipe de football universitaire américain Ohio State.

    Les Blue Jackets sont désormais considérés comme une bonne équipe, et le problème consiste à l'améliorer.

    « Dorénavant, je ne crois pas que nous pourrons surprendre quiconque, a commenté le défenseur James Wisniewski. Tout le monde réalise que nous nous sommes créé une identité, que chaque match sera difficile et qu'ils devront être au sommet de leur art, sinon nous allons les sortir de l'amphithéâtre. »

    La plupart des joueurs des Blue Jackets ont déjà rasé leur barbe des séries éliminatoires avant de rencontrer le personnel d'entraîneurs mardi matin. Plusieurs jeunes joueurs ont eu de la difficulté à en faire pousser une.

    En conséquence, cette équipe, qui ignorait jusqu'ici ce qu'elle manquait en ne se qualifiant pas pour les séries éliminatoires, est maintenant déçue d'avoir été éliminée.

    « Je vais regarder les séries éliminatoires, c'est certain, a dit Atkinson. Qu'est-ce qu'on peut faire d'autre? On aurait aimé prolonger notre saison. »

     

    La LNH sur Facebook