SHARE
Partagez avec vos amis


    L’Avalanche bat le Wild grâce au but de MacKinnon en prolongation

    Par Rick Sadowski - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    L’Avalanche bat le Wild grâce au but de MacKinnon en prolongation
    L’Avalanche bat le Wild grâce au but de MacKinnon en prolongation

    DENVER – Nathan MacKinnon a touché la cible à 3:27 de la période de prolongation samedi pour ainsi amasser son troisième point de la rencontre et permettre à l’Avalanche du Colorado de l’emporter 4-3 contre le Wild du Minnesota et ainsi prendre les devants 3-2 dans leur série quatre de sept de premier tour dans l’Association de l’Ouest.

    L’Avalanche tentera de mettre un terme à la série au cours du sixième match qui aura lieu lundi au Xcel Energy Center (21 h (HE); CNBC, RDS, TSN, FS-N, ALT).

    MacKinnon, qui avait récolté deux mentions d’aide en temps réglementaire, a décoché un tir du cercle des mises en jeu qui a trompé la vigilance du gardien du Wild Darcy Kuemper du côté du gant.

    L’Avalanche avait créé l’égalité alors qu’il restait 1:14 à écouler à la troisième période lorsque Pierre-Alexandre Parenteau a marqué alors que le Semyon Varlamov se trouvait sur le banc à la faveur d’un sixième patineur. Paul Stastny a dirigé un premier tir qui a été repoussé par Kuemper, mais Stastny a redirigé le retour dans l’enclave et Parenteau en a profité pour inscrire son premier point de la série.

    Zach Parise et Kyle Brodziak ont fait vibrer les cordages en l’espace de 1:51 tôt au troisième tiers pour procurer au Wild une priorité de 3-2.

    Parise a d’abord touché la cible pour la première fois de la série à 4:34 après avoir accepté une passe transversale de Jason Pominville. Parise a tiré du cercle des mises en jeu à la droite du gardien et a battu Varlamov du côté de la mitaine.

    Brodziak a ensuite placé le Wild en avant pour la première fois de la rencontre à 6:25 après que l’attaquant de l’Avalanche Marc-Andre Cliche eut donné son bâton au défenseur Jan Hejda, qui venait de briser le sien. Le Colorado n’a pu sortir de son territoire et le tir de Brodziak sur une passe de Dany Heatley, qui a récolté deux passes, s’est retouvé derrière Varlamov, dont la vue était voilée.

    Le Wild s’est vu offrir un jeu de puissance à 15:27 lorsque le capitaine de l’Avalanche Gabriel Landeskog a écopé d’une punition pour conduite antisportive pour avoir envoyé de la neige au visage de Kuemper, mais l’Avalanche a résisté.

    L’Avalanche s’est emparée d’une avance de 2-1 au deuxième tiers alors que Cody McLeod et Nick Holden ont marqué, pendant que Matt Moulson répliquait pour le Wild entre les deux buts du Colorado.

    McLeod a d’abord touché la cible en désavantage numérique à 8:04 après que l’Avalanche eut été prise en défaut pour avoir eu trop d’homme sur la glace. Il a d’abord enlevé la rondelle au défenseur du Wild Ryan Suter en zone neutre avant de la diriger vers Ryan O'Reilly. Ce dernier s’est amené sur l’aile gauche et a remis vers McLeod qui fonçait au filet. McLeod a redirigé le relais derrière Kuemper.

    Le Wild a ensuite riposté à 9:17 grâce au but de Moulson alors qu’un autre joueur du Colorado, le défenseur Andre Benoit, avait brisé son bâton. Quand Max Talbot a remis son bâton à Benoît, Jamie McGinn fait de même avec Talbot. Le défenseur du Wild Jared Spurgeon en a profité pour tirer du haut des cercles et son lancer a été redirigé par Moulson derrière Varlamov.

    Holden a finalement marqué à 12:16 alors que les deux équipes évoluaient à 4-contre-4 pendant que Mikko Koivu et Landeskog purgeaient des punitions pour rudesse. MacKinnon a utilisé sa vitesse pour s’amener en territoire du Wild et a remis le disque en retrait à Benoît tout juste à l’intérieur de la ligne bleue. Benoît a décoché un tir qui se dirigeait hors cible avant que Holden ne le fasse dévier entre les jambières de Kuemper.

    Parenteau a touché le poteau d’un tir du cercle des mises en jeu à 15:40, et la rondelle est par la suite passée par-dessus le filet.

    L’Avalanche a été incapable de profiter d’un jeu de puissance en première période puis de deux autres au deuxième tiers, ce qui porte leur fiche à 1-en-18 en supériorité numérique depuis le début de la série.

    Le Wild a aussi été blanchi en trois occasions sur le jeu de puissance et montre une fiche de 2-en-15 avec l’avantage d’un homme depuis le début de la série.

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook