Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Les Bruins et le Canadien s’affronteront pour la 34e fois en séries éliminatoires

    dimanche 2014-04-27 / 6:00 / Bruins vs Canadiens - Finales de section 2014

    Par John Kreiser - Chroniqueur LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Bruins et le Canadien s’affronteront pour la 34e fois en séries éliminatoires
    Les Bruins et le Canadien s’affronteront pour la 34e fois en séries éliminatoires

    La plus grande rivalité de la LNH en séries éliminatoires pourra ajouter un chapitre à son histoire.

    Les Bruins de Boston et le Canadien de Montréal s’affronteront en séries éliminatoires pour la 34e fois de leur histoire alors qu’ils croiseront le fer en deuxième ronde des séries de l’Association de l’Est. Le Canadien est au repos depuis qu’il a balayé le Lightning de Tampa Bay en première ronde mardi. De leur côté, les Bruins ont mis fin à leur série de premier tour samedi, disposant des Red Wings de Detroit en cinq rencontres.

    Même si les Bruins ont remporté le trophée des Présidents à titre de meilleure équipe de la LNH en saison régulière, ils ont perdu trois de leurs quatre parties contre le Canadien, dont les deux rencontres disputées à Boston (une en temps réglementaire, l’autre en fusillade). Le Canadien a gagné six des sept derniers matchs entre les deux équipes et présente un dossier de 351-264-103-7 en saison régulière contre les Bruins.

    Bien que le gardien réserviste du Canadien Peter Budaj ne devrait pas voir beaucoup d’action en séries face aux Bruins, il a pris part à trois matchs contre eux cette saison et a signé deux victoires, allouant six buts et conservant un moyenne de buts alloués de 1,95 et un pourcentage d’arrêts de ,938. Le gardien partant Carey Price a remporté son seul départ contre Boston, allouant un but.

    L’attaquant Max Pacioretty a inscrit deux buts contre les Bruins, et ces deux buts étaient des buts gagnants. Le seul autre joueur du Tricolore à avoir marqué plus d’un but est le défenseur Alexei Emelin, qui a fait vibrer les cordages à deux reprises et qui est l’auteur de l’un des deux buts du Canadien en avantage numérique.

    Le gardien de Boston Tuukka Rask a été d’office pour les quatre parties contre Montréal, présentant une fiche de 1-2-1 avec une moyenne de buts alloués de 1,94 et un pourcentage d’arrêts de ,932. Patrice Bergeron a été de loin le meilleur joueur offensif des Bruins face au Canadien, menant son équipe avec deux buts et trois points, et il a été l’auteur de leur seul but en avantage numérique et de leur unique but gagnant.

    Les Bruins et le Canadien sont, et de loin, les deux équipes qui se sont affrontées le plus souvent dans l’histoire des séries éliminatoires. Les 33 affrontements entre Boston et Montréal devancent les 23 duels entre les Red Wings et les Maple Leafs de Toronto, et les 170 parties entre les Bruins et le Canadien représentent un autre sommet, alors que les Red Wings et les Maple Leafs occupent le deuxième rang avec 117.

    Le Canadien est sorti victorieux de 24 des 33 premiers face-à-face en séries, ainsi que de 102 des 170 matchs éliminatoires, mais la majeure partie de cette domination s’est déroulée entre 1946-87, alors que le Canadien a remporté 18 séries consécutives. À partir de leur victoire en cinq rencontres en 1988, les Bruins ont eu le dessus dans sept des 11 dernières séries entre les deux équipes, incluant les deux dernières confrontations en 2009 et 2011.

    Chaque équipe voudrait oublier une ou deux de ces séries disputées contre leur grand rival.

    En 1970-71, les Bruins ont terrorisé l’ensemble de la LNH en saison régulière et semblaient destinés à remporter une deuxième Coupe Stanley consécutive lorsqu’ils ont démoli le Canadien dans le premier match de leur série de première ronde, en plus de prendre les devants 5-1 dans la deuxième rencontre. Mais Montréal, menés par la recrue (et ancien choix de Boston) Ken Dryden dans les buts, sont revenus de l’arrière pour l’emporter et ont finalement éliminé les Bruins dans l’une des plus grandes surprises en première ronde de l’histoire des séries éliminatoires.

    Huit ans plus tard, les Bruins semblaient en voie de mettre fin à la domination du Canadien à leur endroit alors qu’ils menaient 4-3 dans le septième match de leur série demi-finale. Cependant, une punition pour avoir eu trop d’hommes sur la glace avec 2:34 à faire au temps réglementaire a procuré un jeu de puissance à Montréal et le but de Guy Lafleur a forcé la tenue de la prolongation. Les deux équipes ont obtenu des chances de marquer avant qu’Yvon Lambert ne trouve le fond du filet pour Montréal. Le Canadien a ensuite vaincu les Rangers de New York pour remporter leur quatrième Coupe Stanley de suite.

    Les Bruins se sont vengés en 2011, bien qu’ils l’aient fait difficilement. Le Canadien a amorcé la série en gagnant les deux premiers matchs à Boston, seulement pour voir les Bruins rebondir avec deux victoires à Montréal. Les deux équipes ont ensuite signé des gains de 2-1 à domicile, et Boston a profité d’un but de Nathan Horton en prolongation lors du septième match pour passer à la ronde suivante. Il s’agissait de la première fois que les Bruins remportaient une série après avoir perdu les deux premières parties. Boston a eu le dessus malgré le fait que son jeu de puissance a été blanchi en 21 occasions; pour la première fois de l’histoire, une équipe remportait une série en sept rencontres sans avoir touché la cible en avantage numérique.

     

    La LNH sur Facebook