Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Penguins: Crosby, qui n’a toujours pas marqué, est confiant qu’il retrouvera sa touche

    Par Wes Crosby - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Penguins: Crosby, qui n’a toujours pas marqué, est confiant qu’il retrouvera sa touche
    Penguins: Crosby, qui n’a toujours pas marqué, est confiant qu’il retrouvera sa touche

    PITTSBURGH – Les attaquants des Penguins de Pittsburgh Sidney Crosby et Evgeni Malkin n’ont pas encore marqué en quatre matchs de leur série de premier tour dans l’Est contre les Blue Jackets de Columbus.

    Les Penguins ne s’attendent pas à ce que cette disette dure encore bien longtemps alors que la série est égale 2-2 à l’aube du match no 5, qui sera présenté samedi au Consol Energy Center (19 h 00 HE; RDS, CBC, NBCSN, FS-O, ROOT).

    L’incapacité des Penguins à préserver une avance de plusieurs buts lors de ses deux défaites en séries éliminatoires jusqu’à maintenant a tourné l’attention vers le jeu en-deçà des attentes de deux de leurs joueurs étoiles.

    Crosby, qui a terminé la saison au premier rang des pointeurs de la LNH avec 104, n’a pas trouvé le fond du filet à ses neuf derniers matchs des séries. Il a amassé cinq aides au cours de ces rencontres, mais a été blanchi lorsque les Penguins se sont fait balayer par les Bruins de Boston lors de la finale de l’Est l’an dernier.

    « Je pense qu’en séries, tu veux marquer à tout prix, a dit Crosby. Tu veux marquer à chaque match, mais c’est plus facile à dire qu’à faire. Je pense qu’il faut simplement rester confiant que la rondelle va finir par pénétrer dans le filet. Je crois que le plus important est d’obtenir des chances. Je pense que lorsque tu obtiens beaucoup de chances même si parfois elles ne résultent pas en buts, éventuellement ça va arriver et il y en aura plusieurs.

    « Mais personnellement, j’aimerais avoir quelques chances de marquer supplémentaires pour me sentir plus à l’aise. »

    L’entraîneur des Penguins Dan Bylsma a indiqué que Crosby était « comme tout le monde, en santé et prêt à s’y mettre » lorsqu’on lui a posé des questions par rapport à l’état de santé de son capitaine jeudi. Bylsma a critiqué l’effort déployé par Pittsburgh depuis le début de la série, et Crosby est bien d’accord avec son entraîneur.

    « C’est une chose qu’on sait qu’on doit améliorer. Alors je ne crois pas que ça soit une très grande surprise pour nous », a-t-il déclaré.

    Malkin, qui était de retour lors du match no 1 après avoir raté les 11 dernières rencontres de la saison régulière en raison d’une blessure au pied, n’a dirigé aucun tir au filet lors de la défaite de Pittsburgh 4-3 en prolongation lors du quatrième match. Il a donné le crédit aux Blue Jackets, particulièrement à l’attaquant Ryan Johansen, tout en réalisant que c’était sa responsabilité d’effectuer plus de lancers.

    « Il y a eu quelques tirs bloqués. C’est difficile parce que Columbus est une équipe robuste, a dit Malkin. Ce sont les séries, toutes les équipes sont de bonnes équipes. Tout le monde parle de nous, mais [les Blue Jackets] ont connu leur meilleur match. Quand tu t’amènes à 1-contre-1, parfois tu lances, mais [parfois] tu passes la rondelle. J’essaie, mais je sais que ça s’en vient.

    « Lors du dernier match, on a connu un bon départ et je ne pense pas à affronter Johansen, [Brandon] Dubinsky ou [Jack] Johnson. C’est toute l’équipe qui joue dur. Mais si on livre un effort constant pendant 60 minutes, on gagne. »

    Pittsburgh a pu compter sur une production offensive au-delà de Crosby et Malkin, une contribution secondaire qui a manqué aux Penguins pendant la majeure partie de la saison régulière. Le défenseur Paul Martin mène la LNH au chapitre des points avec huit en quatre matchs, et le défenseur Matt Niskanen a inscrit deux buts en plus d’amasser cinq points, dont quatre sur le jeu de puissance.

    L’attaquant Jussi Jokinen, qui joue à l’aile gauche sur le trio de Malkin, a déclaré que les Penguins allaient devoir être plus efficaces. Obtenir des buts de Crosby et Malkin pourrait certainement aider.

    « Je pense que n’importe quel gars de la ligue serait heureux d’avoir un point par match en séries, et c’est ce que ces gars-là ont fait, a dit Jokinen. Ils ont créé beaucoup de chances pour d’autres joueurs et on savait que marquer serait un défi pour notre équipe. Certains gars se sont levé et ont trouvé le moyen de faire bouger les cordages, mais quand tu es en séries et tu as deux buts ou moins, tu veux essayer d’en marquer deux, trois, quatre.

    « Je crois que c’est ce qu’on va essayer de faire [samedi] soir. »

    L’attaquant James Neal, l’ailier droit de Malkin, n’a pas voulu blâmer Crosby et Malkin pour les deux défaites de Pittsburgh en séries jusqu’à présent, mais trouve qu’ils ont bien géré la critique.

    « Ce sont nos leaders, a mentionné Neal. Quand les choses ne vont pas bien ici, [les gens] les pointent du doigt même si ce n’est pas la bonne chose à faire. Mais ça va arriver; ils le comprennent. Ils sont déjà passés à travers tout cela et ils ont déjà gagné. Alors c’est bien d’avoir des leaders comme eux.

    « Ils savent ce que ça prend pour atteindre le prochain niveau et je pense que vous allez voir tout ça dans cette série. »

    Un gain des Penguins lors du match no 5 renverrait Pittsburgh à Columbus avec une avance de 3-2 dans la série à l’aube du sixième match, qui sera présenté lundi au Nationwide Arena. Il n’y a rien que Crosby aimerait mieux que d’aider son équipe à s’approcher du prochain tour.

    « Ce sont les séries, a évoqué Crosby. Je ne pense pas que ça soit aussi rare de passer quatre matchs sans marquer en séries. Je crois que ce n’est pas quelque chose que tu acceptes ou que tu veux qui arrive, mais je ne pense pas que ça soit si terrible. Je pense que c’est déjà arrivé à plusieurs joueurs.

    « Ultimement, tu veux être là quand ton équipe a le plus besoin de toi. En séries, tu veux être à ton meilleur. »

     

    La LNH sur Facebook