Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Le but d’Iginla en prolongation donne les devants aux Bruins 3-1 dans la série

    Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Le but d’Iginla en prolongation donne les devants aux Bruins 3-1 dans la série
    Le but d’Iginla en prolongation donne les devants aux Bruins 3-1 dans la série

    DETROIT – Jarome Iginla a marqué en faisant dévier un lancer à 13:32 de la prolongation pour donner une victoire de 3-2 aux Bruins de Boston, eux qui sont venus de l’arrière pour vaincre les Red Wings de Detroit jeudi au Joe Louis Arena.

    Les Bruins mènent maintenant la série de première ronde dans l’Est 3-1 et auront la chance d’éliminer les Red Wings lors du match no 5 samedi au TD Garden (15 h 00 HE; RDS, TSN, NBC).

    « C’était un peu laid par moment, mais on s’est ressaisi », a déclaré le gardien des Bruins, Tuukka Rask, qui a réalisé 35 arrêts. « Mais on a beaucoup de caractère dans ce vestiaire; une fois qu’on se met en marche, on peut se remettre d’un déficit. »

    Le tir de la pointe droite de Dougie Hamilton a ricoché sur l’attaquant des Red Wings Luke Glendenning, puis sur Iginla et finalement sur le défenseur de Detroit Danny DeKeyser avant de déjouer le gardien Jonas Gustavsson, qui a réalisé 37 arrêts à son départ surprise en remplacement de Jimmy Howard (grippe).

    Boston, qui tirait de l’arrière 2-0, est devenu la neuvième équipe des séries éliminatoires cette année à gagner après avoir comblé un déficit de deux buts. C’était survenu à huit reprises au printemps dernier.

    « Les gars sont déjà passés par là et il y a beaucoup de leadership au sein de ce groupe; les gars élèvent leur jeu et disent de rester calmes et de travailler pour aller chercher le premier but avant d’arriver au troisième, a dit Iginla. On a été capable de faire ça et de trouver un moyen de revenir dans le match. C’est toujours agréable d’être du côté des gagnants dans un match qui se termine en prolongation. »

    Les Bruins ont finalement eu à faire face à la rapide et remplie de talent équipe des Red Wings à laquelle ils s’attendaient depuis le début de la série. Il a fallu environ 30 minutes à Boston pour ralentir Detroit, en route vers son troisième gain d’affilée.

    Pavel Datsyuk et Niklas Kronwall, les deux nouveaux papas dans le vestiaire des Red Wings, ont touché la cible avant la 25e minute du match.

    « J’ai trouvé qu’on avait connu un très bon début », a indiqué l’entraîneur des Red Wings, Mike Babcock. « J’ai cru que Rask avait été bon et on aurait pu se placer plus souvent devant lui, mais on ne l’a pas fait et [les Bruins] ont continué d’appliquer de la pression. J’ai trouvé que plus le match allait et plus on avait des trous en défensive. »

    Kronwall, qui avait fait 1-0 sur le jeu de puissance à 11:00 de la première période, est devenu papa d’un garçon jeudi après-midi. Datsyuk, qui a marqué après avoir accepté une passe de Kronwall à 4:27 de la deuxième, est devenu papa d’une deuxième petite fille mercredi.

    Le capitaine des Red Wings, Henrik Zetterberg, était sur la glace pour les deux buts, lui qui participait à un premier match depuis le 8 février après avoir subi une opération au dos.

    Les Bruins ont créé l’égalité grâce au filet de Torey Krug en avantage numérique à 10:14 du deuxième tiers, et au but de Milan Lucic à 1:15 de la troisième période.

    Rask a alloué deux buts dans un match pour la première fois de la série.

    Le filet égalisateur de Lucic est survenu grâce à la vitesse que les Bruins ont générée de la zone défensive à la zone neutre à la zone offensive. Hamilton a sorti la rondelle de son territoire avec une passe précise vers Lucic, qui a pris de la vitesse avant de pousser la rondelle le long de l’aile droite et dans la zone offensive.

    Le joueur de centre des Bruins Carl Soderberg a pourchassé le disque derrière le filet, battant de vitesse le défenseur des Red Wings Brian Lashoff. Lucic s’est précipité devant le filet et s’est détaché de Gustav Nyquist, avant que Soderberg ne le repère du revers pour qu’il puisse facilement pousser le disque derrière Gustavsson.

    Le but de Krug sur le jeu de puissance a été inscrit après qu’il eut redirigé un tir de la pointe à la suite d’une mise en jeu gagnée par le joueur de centre des Bruins Patrice Bergeron. Bergeron a eu le meilleur sur Glendenning à la mise en jeu et Krug a récupéré le disque à la pointe droite. Il a fait quelques pas avec de décocher un tir frappé qui a atteint le bâton de Glendenning, changeant de trajectoire pour battre Gustavsson.

    Kronwall avait donné une avance de 1-0 à Detroit au premier tiers sur ce qui était le premier but des Red Wings avec un homme en plus depuis le début de la série; Detroit avait affiché un taux d’efficacité de 0-en-9 au cours des trois premières rencontres.

    Kronwall a ensuite préparé le but de Datsyuk pour doubler l’avance de Detroit. Son lancer sur réception à la suite d’une remise de Zetterberg a raté la cible et ricoché sur la rampe derrière le filet, rebondissant jusqu’au cercle gauche. Kronwall a pourchassé le disque et battu Lucic de vitesse, avant de remettre la rondelle au centre.

    L’attaquant des Red Wings Justin Abdelkader a décoché un tir qui a raté au-dessus du filet, mais Kronwall était bien placé derrière la cage pour attraper la rondelle au vol et la passer à Datsyuk à l’embouchure du filet. Datsyuk avait un filet ouvert et n’a pas raté sa chance.

    Detroit a contrôlé le jeu en première période, dominant les Bruins 15-5 au niveau des tirs et détenait une avance de 23-15 au chapitre des tentatives de lancers, même si les Red Wings avaient perdu 11 mises en jeu sur 16. Boston semblait avoir trouvé le moyen de ralentir Detroit en deuxième période, jusqu’à ce que Kronwall mette la table pour Datsyuk afin de faire 2-0.

    Les Bruins ont eu le dessus sur Detroit 12-7 au chapitre des tirs en deuxième et 12-3 en prolongation.

    Suivez Dan Rosen sur Twitter: @drosennhl

     

    La LNH sur Facebook