Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Bylsma s’attend à ce que Fleury rebondisse à la suite de son erreur

    Par Wes Crosby - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Bylsma s’attend à ce que Fleury rebondisse à la suite de son erreur
    Bylsma s’entend à ce que Fleury rebondisse à la suite de son erreur

    PITTSBURGH – L’entraîneur en chef des Penguins de Pittsburgh, Dan Bylsma, considère que le gardien Marc-André Fleury a fait une erreur.

    Avec moins de 30 secondes à jouer à la troisième période dans le quatrième match de la série de première ronde de l’Association de l’Est contre les Blue Jackets de Columbus, Fleury a quitté son demi-cercle alors que les Penguins menaient 3-2.

    Fleury a tenté de récupérer la rondelle qui longeait la rampe derrière son filet, mais elle a sauté par-dessus son bâton et elle s’est retrouvée sur celui de l’attaquant Brandon Dubinsky, des Blue Jackets.

    Dubinsky a tiré dans un filet ouvert pour créer l'égalité. Puis à 2:49 de la prolongation, l’attaquant Nick Foligno a décoché un tir des poignets en direction de Fleury. Ce tir a également déjoué le gardien des Penguins.

    « Il avait été notre meilleur joueur pendant le match, mais malheureusement, la rondelle qui a rebondi derrière le filet avec moins de 30 secondes à jouer, nous a coûté le match, a déclaré Bylsma. Généralement, la règle est quand la rondelle bondit sur la baie vitrée, tu demeures dans ton filet. Il avait le jeu devant lui. Étant donné que nous étions en fin de match, les rondelles bondissent plus. Le gardien doit rester dans son demi-cercle et ne pas tenter un jeu avec la rondelle.

    « La rondelle a rebondi sur la baie vitrée et Marc sait qu’il aurait dû demeurer devant son filet. Je crois qu’ils (Blue Jackets) se seraient emparés de la rondelle de toute manière, mais nous aurions au moins eu quelqu’un devant le filet. »

    Fleury a effectué 25 arrêts durant les deuxième et troisième périodes alors que les Penguins laissaient filer une avance de 3-0 qu’ils s’étaient forgés au milieu du premier vingt. Mais le gardien est devenu le point central après avoir été déjoué par deux tirs qu’il aurait pu arrêter.

    Bylsma a fait une comparaison entre Fleury et le gardien Tomas Vokoun dans des situations similaires. Vokoun n’a pas disputé un seul match dans la LNH cette saison en raison d’un caillot sanguin.

    « Marc-André Fleury est un exceptionnel patineur pour un gardien, il est très habile pour sortir de son filet. Nous avons déjà parlé de son nombre de sorties et quand il quitte son demi-cercle, a révélé Bylsma. C’est cela qui aurait dû entrer en jeu en fin de match alors qu’ils attaquaient à 6-contre-5, après qu’ils eurent retiré leur gardien avec une minute et demie à jouer. Tout cela aurait dû être pris en considération.

    « En raison de son bon coup de patin, Marc est exceptionnel quand c’est le temps de sortir de son demi-cercle. Tomas lit cependant mieux le jeu, mais il est moins bon patineur que Marc. »

    Les performances de Fleury dans les dernières séries éliminatoires ont été bien documentées.

    Après avoir remporté la Coupe Stanley en 2009, Fleury présente une fiche de 16-16 et les Penguins ont été éliminés deux fois au premier tour. Après avoir blanchi les Islanders de New York dans le premier match de la série du premier tour l’année dernière, Fleury a accordé 14 buts dans les trois matchs suivants avant d’être remplacé par Vokoun.

    Il a repris sa place après que Vokoun eut été retiré du deuxième match de la finale de l’Association de l’Est contre les Bruins de Boston, mais il a permis trois buts sur 17 tirs. Les Penguins ont fait appel à Vokoun pour le troisième match.

    Mais Bylsma n’est pas inquiet et s’attend à ce que Fleury soit l’un des meilleurs joueurs des Penguins dans le cinquième match qui sera disputé au Consol Energy Center samedi (19h; RDS, CBC, NBCSN, FS-O, ROOT).

    « Je pense que c’est l’une des questions des séries éliminatoires, a mentionné Bylsma. Dans le troisième match, je pense que deux des cinq premiers tirs ont été des buts. Il a dû répondre aux questions et il l’a fait.

    « Il a été notre meilleur joueur du match et il doit encore une fois rebondir, tout comme notre équipe d’ailleurs. »

     

    La LNH sur Facebook