Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Le Canadien s’attend à ce que Lightning joue avec l’énergie du désespoir

    Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Le Canadien s’attend à ce que Lightning joue avec l’énergie du désespoir
    Le Canadien s’attend à ce que Lightning joue avec l’énergie du désespoir

    BROSSARD - Le Canadien de Montréal refuse de vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Il ne tient rien pour acquis.

    Même s’il mène la série 3-0, le Canadien a trop de respect pour le Lightning de Tampa Bay pour penser qu’il aura la vie facile mardi soir au Centre Bell.

    Il y a déjà 21 ans que le Canadien n’a pas réussi un balayage en séries éliminatoires. Il a réalisé l’exploit pour la dernière fois en 1993 contre les Sabres de Buffalo.

    « La dernière victoire est toujours la plus dure », a dit Daniel Brière à l’issue de l’entraînement matinal du Canadien. « Que ce soit 3-0 ou 3-3 dans une série, c’est toujours la plus dure. Ils vont jouer avec l’énergie du désespoir. Il faudra être prêt. Ça va être difficile ce soir. »

    Seulement trois équipes ont déjà comblé un déficit de 3-0 dans une série dans l’histoire de la LNH. Les Flyers de Philadelphie sont les derniers à l’avoir fait en 2010 – contre les Bruins de Boston – et Brière faisait alors partie des Flyers.

    « Ils en ont un aussi de leur côté qui en faisait partie (Matthew Carle), a rappelé Brière. Le Lightning, c’est une équipe tenace. On l’a vu cette année avec la perte de Stamkos (Steven). Tout le monde s’attendait à ce qu’ils s’effondrent et au contraire, ils se sont ressaisis pour finir avec force et terminer au 2e rang dans la section. Je m’attends à la même chose. Ils ont fait face à l’adversité. Ils ne vont pas lâcher facilement. »

    Stamkos a pris part à l’entraînement du Lightning en matinée et il sera en uniforme lors du quatrième match. Il a raté les quatre dernières minutes de la deuxième période dans la défaite de 3-2 de son équipe dimanche après avoir été frappé accidentellement à la tête par un coup de genou d’Alexei Emelin.

    « C’est un joueur qu’on doit toujours avoir à l’œil, a prévenu Brière. On ne sait jamais à quel moment il peut décider de se mettre en marche. C’est un joueur de concession et on en est très conscient. Ils ont aussi plusieurs bons jeunes joueurs qui peuvent faire la différence et c’est pour ça qu’on ne peut pas s’arrêter là et se faire prendre au piège parce qu’on mène 3-0. Il faut les affronter comme si c’était le premier match de la série et qu'on a encore tout à perdre ce soir. »

    Anders Lindback sera encore devant le filet du Lightning. Le gardien no 1 de l’équipe Ben Bishop n’est toujours pas remis d’une blessure au haut du corps, mais il a patiné mardi matin et se rapproche d’un retour.

    « On n’a aucune idée de la date du retour de Bishop, ni quand il sera prêt, a souligné Brière. Pour nous, c’est de continuer dans la même voie que depuis le début des séries. On ne s’arrête pas à ça. On ne le peut pas. On a vu la façon dont Lindback a joué dans le dernier match. Il a été solide. Qui que ce soit, ça ne change pas grand-chose pour nous. »

    Le Lightning n’a rien à perdre. Est-ce un match-piège ?

    « Avec notre philosophie et notre mentalité, a répondu l’entraîneur-chef du Canadien Michel Therrien, je ne vois pas ça comme un piège. Notre concentration est toujours sur le moment présent et il faut s’assurer d’être à notre mieux à chaque moment. C’est le message que l’on transmet à nos joueurs et c’est une des raisons pour lesquelles je ne vois pas de piège.

    « On doit jouer un bon match, suivre la structure, se concentrer et jouer un match où on se doit d’être excité mais aussi de contrôler ses émotions pour s’assurer que la structure est là, a-t-il expliqué. C’est ce qu’on a fait lors des autres matchs et je m’attends à ce qu’on joue encore un match solide. »

    Des frissons

    Comme dimanche, la populaire Ginette Reno interprétera l’hymne national canadien pour un deuxième match de suite. La foule chantait avec elle et il y avait une ambiance extraordinaire au début du match.

    « J’ai aidé les joueurs à comprendre pourquoi la foule avait été aussi folle quand Ginette est embarquée sur la patinoire, a noté Brière. J’en avais des frissons. La foule était en délire. On espère revivre ça ce soir à la fin de la rencontre. »

    Josh Gorges a aussi été emballé.

    « D’habitude, je ne porte pas attention quand on annonce qui va chanter, a-t-il révélé. J’ai entendu la foule qui a explosé. Je me demandais ce qui se passait. Je ne savais qui avait été annoncé. La foule exultait. C’était excitant. »

    Limités à deux buts lors des trois premiers matchs, les joueurs du premier trio du Canadien – Max Pacioretty, David Desharnais et Thomas Vanek – n’ont pas pris part à l’entraînement optionnel du Canadien en matinée. Il n’y avait que 13 joueurs et un gardien, Peter Budaj.

    Auteur de 39 buts en saison régulière, Pacioretty n’a pas encore trouvé le fond du filet depuis le début de la série. Le premier trio ne totalise que cinq points (deux buts et trois passes) alors que le Canadien a réussi 12 buts en l’emportant 5-4 en prolongation, 4-1 et 3-2 lors des trois premiers matchs.

    Travis Moen s’approche d’un retour au jeu et il s’est entraîné avec ses coéquipiers. Il est absent depuis le 24 mars en raison d’une commotion cérébrale subie en se bagarrant contre Kevin Miller, des Bruins de Boston.

    Les défenseurs Douglas Murray, Jarred Tinordi ainsi que les attaquants Ryan White et George Parros seront encore laissés de côté tandis que le jeune Alex Galchenyuk est à l’écart en raison d’une blessure au bas du corps.

    Voici les formations probables du Canadien et du Lightning :

    LIGHTNING

    Ondrej PalatTyler JohnsonSteven Stamkos

    Alex KillornValtteri FilppulaRyan Callahan

    Teddy PurcellNate ThompsonB.J. Crombeen

    Richard PanikCedric PaquetteTom Pyatt

    Victor HedmanAndrej Sustr

    Matthew CarleRadko Gudas

    Eric BrewerMark Barberio

    Blessés: Sami Salo (haut du corps), Ben Bishop (haut du corps)

    Rayés : Keith Aulie, Ryan Malone, Michael Kostka, Cody Kunyk, Nikita Kucherov

    CANADIEN

    Max PaciorettyDavid DesharnaisThomas Vanek

    Brandon PrustTomas PlekanecBrendan Gallagher

    Rene BourqueLars EllerBrian Gionta

    Michaël Bournival – Daniel BrièreDale Weise

    Andrei MarkovAlexei Emelin

    Josh GorgesP.K. Subban

    Francis BouillonMike Weaver

    Carey Price

    Peter Budaj

    Blessés: Alex Galchenyuk (bas du corps), Travis Moen (commotion cérébrale)

    Rayés: George Parros, Ryan White, Douglas Murray, Jarred Tinordi

     

    La LNH sur Facebook