Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Le Canadien refuse de s’emballer après ses deux victoires en Floride

    Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Le Canadien refuse de s’emballer après ses deux victoires en Floride
    Le Canadien refuse de s’emballer après ses deux victoires en Floride

    BROSSARD - De retour à domicile, le Canadien de Montréal aura l’occasion de prendre une avance de 3-0 contre le Lightning de Tampa Bay dimanche soir lors de la première ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

    Après avoir remporté les deux premiers matchs en Floride, il se méfie toutefois d’un excès de confiance et il n’entend pas prendre le Lightning à la légère. Il est conscient qu’il doit se concentrer sur la tâche à accomplir un match à la fois et garder la même approche.

    « Les deux derniers matchs ne veulent plus rien dire. Il faut regarder en avant, a dit David Desharnais. Il y a un piège, exactement (quand on mène 2-0). Il faut se dire que c’est 0-0, qu’on commence à la maison, et il faut continuer dans le même sens.

    « La clé, c’est de garder la même recette qu’on avait là-bas, de jouer notre système - pas trop compliqué - et être les premiers sur la rondelle. »

    L’entraîneur-chef du Canadien Michel Therrien n’apportera aucun changement à sa formation mais du côté du Lightning, Ondrej Palat, qui a réussi 23 buts cette saison, pourrait être de retour après avoir raté le deuxième match en raison d’une blessure au haut du corps.

    Palat, un Tchèque de 23 ans, est un rouage important de l’attaque du Lightning. Sa présence ne changera toutefois pas l’approche du Canadien en vue du troisième match.

    « Quand on a commencé les séries, il était dans l’alignement, a rappelé Therrien. On sait exactement où il est blessé. C'est un joueur important pour eux. On va devoir lui enlever du temps et de l'espace, et être très physique avec lui.»

    Dans son histoire, le Canadien présente une fiche de 49-5 quand il mène 2-0 dans une série mais il a perdu trois fois lors des quatre dernières séries avec une telle avance. La dernière fois, c’était en 2011 quand il avait été éliminé en sept matchs par les Bruins de Boston même s’il avait remporté les deux premiers matchs à l’étranger par surcroît.

    « On apprend de ses expériences passées et on en retire une leçon mais c’est un nouveau défi et une nouvelle année, a souligné Josh Gorges. La chose importante pour nous, c’est de se concentrer sur ce soir seulement. Les deux matchs précédents n’ont pas d’importance. Il faut s’assurer d’être concentrés, énergiques et jouer intelligemment.

    « Notre plan de match est de continuer à se concentrer sur ce qu’on fait de mieux. Il faut essayer de les obliger autant que possible à jouer notre jeu et qu’ils soient mal à l’aise. »

    En ce qui concerne l’ambiance survoltée qui régnera au Centre Bell, Gorges a prévenu que c’est aussi un stimulant pour l’autre équipe.

    « Je pense que pour les visiteurs, c’est agréable de jouer ici, a-t-il affirmé. La foule est passionnée à Montréal et ce ne sera pas différent ce soir. Les joueurs des autres équipes sont aussi excités que nous. »

    Le jeune Michaël Bournival a hâte que ça commence.

    « On peut se nourrir de l’énergie de la foule, a-t-il dit. C’est le « fun » d’avoir des partisans comme ça. Il faudra continuer à travailler fort et que tout le monde s’implique. C’est comme ça qu’on a eu du succès dans les matchs précédents et c’est à nous d’imposer notre rythme en partant. »

    Même recette

    Les trios et les paires de défenseurs du Canadien étaient les mêmes qu’en Floride lors de l’entraînement matinal. Tous les joueurs étaient présents à l’exception évidemment d’Alex Galchenyuk, qui est à l’écart pour toute la première ronde en raison d’une blessure au bas du corps.

    Les défenseurs Douglas Murray et Jarred Tinordi ainsi que les attaquants Ryan White et George Parros seront encore laissés de côté. Quant à Travis Moen, qui se remet d’une commotion cérébrale, il n’est toujours pas disponible.

    Le Canadien a marqué neuf buts en deux rencontres, huit par des joueurs différents, et tous les trios ont contribué aux succès. Rene Bourque, qui n’a réussi que neuf buts et 17 points en 63 matchs cette saison, a inscrit deux buts lors de la victoire de 4-1 vendredi pour réaliser son premier match de plus d’un but en séries éliminatoires.

    De plus, le Canadien aura l’avantage de la glace pour la première fois de la série.

    « On a certains joueurs qu’on veut utiliser dans certaines situations, a souligné Therrien. Le dernier changement, ça te permet de faire ça mais il ne faut pas oublier non plus qu’il faut garder le momentum. On ne commencera pas à toujours s’ajuster à l’équipe adverse. »

    Le Lightning a été dominé 70-52 au chapitre des tirs au but lors des deux premiers matchs alors qu’il est privé de son gardien no 1 Ben Bishop, blessé au haut du corps.

    Anders Lindback sera encore devant le filet du Lightning. Il a accordé huit buts en 67 tirs et il a été retiré lors de la troisième période du deuxième match. Il a été remplacé par le Letton Kristers Gudlevskis.

    À la demande des meneurs de l’équipe, les joueurs ont tenu une réunion à huis clos après la défaite vendredi pour discuter de la nécessité d’avoir plus de concentration et de jouer avec plus de passion à Montréal.

    Une victoire permettrait à Price de dépasser Jose Theodore au 10e rang dans l’histoire du Canadien pour le nombre de victoires en séries éliminatoires. Les deux sont présentement à égalité avec 10 gains chacun.

    Andrei Markov rejoindra Hector « Toe » Blake au 61e rang dans l’histoire du Canadien pour le nombre de matchs disputés en séries éliminatoires, 57. Tomas Plekanec, lui, se hissera au 63e rang, à égalité avec Russ Courtnall, avec 55 matchs.

    Teddy Purcell a marqué le seul but du Lighting, vendredi. Il a privé Carey Price d’un jeu blanc alors qu’il ne restait que deux minutes à la rencontre. En 2011, il avait inscrit six buts quand le Lightning avait atteint la finale de l’Association de l’Est.

    Voici les formations probables du Canadien et du Lightning :

    LIGHTNING

    Alex KillornTyler JohnsonSteven Stamkos

    Teddy PurcellValtteri FilppulaRyan Callahan

    Ondrej PalatNate ThompsonRichard Panik

    Nikita Kucherov – Cédric Paquette – J.T. Brown

    Victor HedmanSami Salo

    Radko GudasMatthew Carle

    Eric BrewerMichael Kostka

    Anders Lindback

    Kristers Gudlevskis

    Blessé: Ben Bishop (haut du corps)

    Rayés: Keith Aulie, Mark Barberio, Tom Pyatt, Ryan Malone, B.J. Crombeen, Cody Kunyk, Andrej Sustr

    CANADIEN

    Max PaciorettyDavid DesharnaisThomas Vanek

    Brandon PrustTomas PlekanecBrendan Gallagher

    Rene BourqueLars EllerBrian Gionta

    Michaël Bournival – Daniel BrièreDale Weise

    Andrei MarkovAlexei Emelin

    Josh GorgesP.K. Subban

    Francis BouillonMike Weaver

    Carey Price

    Peter Budaj

    Blessés: Alex Galchenyuk (bas du corps), Travis Moen (commotion cérébrale)

    Rayés: George Parros, Ryan White, Douglas Murray, Jarred Tinordi

     

    La LNH sur Facebook