Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Les Ducks s’accrochent pour battre les Stars dans le match no 2

    Par Curtis Zupke - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Ducks s’accrochent pour battre les Stars dans le match no 2
    Les Ducks s’accrochent pour battre les Stars dans le match no 2

    ANAHEIM – Ryan Getzlaf a bouclé ses 48 folles dernières heures de façon héroïque. Corey Perry a mis fin à trois années de frustration. Andrew Cogliano a complété le tout avec un chef-d’œuvre en désavantage numérique.

    Ça n’aurait pu mieux se dérouler pour les Ducks d’Anaheim, vendredi, dans un gain de 3-2 face aux Stars de Dallas au Honda Center. Les Ducks ont pris les devants 2-0 dans leur série de première ronde dans l’Ouest. La troisième rencontre aura lieu lundi au American Airlines Center (21 h 30 HE; RDS, TSN, NBCSN).

    « Une fois de temps en temps tu as besoin que tes meilleurs joueurs élèvent leur jeu d’un cran quand les autres perdent un peu leur concentration », a déclaré l’entraîneur d’Anaheim, Bruce Boudreau. « [Getzlaf], avec ce qui s’est passé dans sa vie au cours des trois derniers jours, d’amasser deux points et d’afficher un différentiel de plus-3, j’espère qu’il sera un des candidats pour le titre de joueur par excellence. »

    Cogliano a inscrit le but victorieux à court d’un homme à 5:09 de la troisième quand il a eu le meilleur sur Sergei Gonchar derrière la cage de Dallas et qu’il a poussé la rondelle dans le haut du filet pour marquer le premier but de sa carrière en séries éliminatoires.

    Dallas a dominé en troisième période et a réduit l’écart à 3-2 grâce au premier filet de Ryan Garbutt en séries depuis le début de sa carrière avec 10:02 à faire, avant qu’Anaheim ne scelle l’issue de la rencontre derrière son gardien recrue Frederik Andersen, qui a effectué 34 arrêts.

    Mais la journée a ultimement été celle de Getzlaf, qui a vu naître son troisième enfant – sa fille Willa – tôt vendredi matin, près de 24 heures après avoir reçu plusieurs points de suture en raison d’une profonde coupure au visage subie lorsqu’il a été atteint par un tir frappé de Tyler Seguin lors du match no 1. Mais il n’a pas pu garder la rondelle pour Willa.

    « Ils ne me les donnent jamais, a dit Getzlaf. Je vais probablement aller en chercher une pour elle, c’est certain. Cet après-midi, j’ai pu aller la voir à nouveau et la tenir dans mes bras pendant quelques minutes, et évidemment ç’a fonctionné pour moi ce soir (vendredi). Nos joueurs ont très bien joué. »

    Getzlaf, qui arborait une grille protectrice faciale partielle, a bouclé son parcours héroïque avec un but en première période qui a redonné vie à Anaheim après un mauvais départ. Il a intercepté une passe d’Erik Cole, a foncé le long de l’aile droite et a déjoué le gardien de Dallas Kari Lehtonen du côté rapproché à 17:14.

    « C’est ce qu’il a fait tout au long de sa carrière – dans les grands matchs, il a fait de grands jeux », a dit Perry à propos de Getzlaf. « Ce n’est pas pour rien qu’il est le leader de notre équipe. »

    Perry a profité d’un revirement des Stars et a décoché un lancer frappé qui a battu Lehtonen du côté du bâton à 16:15 de la deuxième afin de donner les devants aux Ducks pour de bon. Perry était surveillé à la loupe l’an dernier quand il a été blanchi en sept matchs lors de la série quarts de finale dans l’Ouest que les Ducks ont perdue face aux Red Wings de Detroit, et la pression ne cessait de monter. Son dernier but en séries éliminatoires remontait à il y a trois ans presque jour pour jour, le 20 avril 2011.

    Le trio de Getzlaf, Perry et Devante Smith-Pelly a également fait du très bon travail défensif aux dépens de la meilleure ligne d’attaque de Dallas. Seguin a obtenu trois tirs au filet et le seul lancer de Benn est survenu au cours de la dernière minute de jeu. La passe errante de Seguin vers Benn a mené au but de Perry.

    L’entraîneur des Stars, Lindy Ruff, a placé Alex Chiasson à l’aile droite à la place de Valeri Nichushkin sur le premier trio dans l’espoir de trouver de la profondeur à l’attaque, et Nichushkin n’a décoché aucun tir au filet en jouant aux côtés de Cody Eakin et Cole.

    Andersen a aidé les Ducks à tempérer les poussées des Stars au cours des premières minutes et en fin de deuxième période.

    « On n’a pas profité de certaines de leurs grosses erreurs, ce qui a fait la différence, a indiqué Ruff. Mais j’ai aimé la façon dont notre équipe s’est comportée, la pression qu’on appliquait. Il y avait beaucoup de positif. On a raté le filet sur quelques erreurs qu’ils ont commises et il faut leur donner le crédit. On en a commises aussi. Pas beaucoup, mais ils en ont profité. »

    Dallas a dominé Anaheim 7-1 au chapitre des tirs en début de rencontre et a marqué son quatrième but sans réplique de la série quand Chiasson a touché la cible sur le jeu de puissance – son premier but en carrière en séries – à 7:40 du premier tiers.

    Le défenseur de Dallas Brenden Dillon et l’ailier gauche d’Anaheim Matt Beleskey étaient tous les deux absents en raison de blessures au bas du corps.

     

    La LNH sur Facebook