SHARE
Partagez avec vos amis


    Stastny propulse l’Avalanche vers la victoire en prolongation

    Par Rick Sadowski - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Stastny propulse l’Avalanche vers la victoire en prolongation
    Stastny propulse l’Avalanche vers la victoire en prolongation

    DENVER -- Paul Stastny a marqué à 7:27 de la prolongation pour procurer une victoire de 5-4 à l’Avalanche du Colorado contre le Wild du Minnesota, jeudi soir au Pepsi Center dans le premier match de leur série de l’Association de l’Ouest.

    Nathan MacKinnon contrôlait la rondelle derrière le filet quand il a remis du revers à Stastny laissé seul devant le filet qui a battu Ilya Bryzgalov avec un tir des poignets pour semer l’émoi dans la foule.

    Stastny avait inscrit le but égalisateur avec 13,4 secondes à jouer à la troisième période quand l’Avalanche attaquait à six joueurs.

    Les joueurs de l’Avalanche avaient pris d’assaut la zone du Wild depuis un bon moment quand Stastny, bien installé dans le cercle droit des mises en jeu, a sauté sur le retour du tir de la ligne bleue d’Erik Johnson pour déjouer Bryzgalov et forcer la prolongation.

    Patrick Roy avait retiré Semyon Varlamov de son filet avec 3:01 à jouer à la troisième.

    Plus tôt dans l’engagement, l’Avalanche avait réduit l’écart, neuf secondes après la fin de leur quatrième avantage numérique au cours duquel, il n’avait obtenu aucun tir.

    Ryan O’Reilly s’est emparé de la rondelle à la suite d’un revirement de Kyle Brodziak dans sa zone et il a tiré du revers. Bryzgalov a bien fait l’arrêt, mais il n’a rien pu faire sur le retour de Jamie McGinn qui a marqué à 7 :13.

    O’Reilly et Gabriel Landeskog ont marqué les autres buts de l’Avalanche qui a obtenu 31 tirs contre 33 pour le Wild.

    MacKinnon a totalisé trois assistances à son premier match dans les séries éliminatoires.

    Stastny a de plus amassé une aide sur le premier but du match marqué par Landeskog en première.

    Charlie Coyle, Ryan Suter, Eric Haula et Brodziak ont marqué les buts du Wild.

    Le deuxième match sera disputé samedi (21h30; RDS, TSN, NBCSN, FS-N, ALT) toujours au Pepsi Center.

    Le Wild a dominé l’Avalanche 12-6 au chapitre des tirs en deuxième période quand il a marqué trois buts pour prendre une avance de 4-2.

    Au milieu de l’engagement, le Wild a profité d’un avantage numérique pour prendre l’avance 2-1.

    Suter a déjoué Varlamov avec un tir des poignets d’une cinquantaine de pieds qui a dévié sur un joueur de l’Avalanche devant le filet 11:05.

    Parise a amassé sa deuxième aide du match.

    Les deux équipes jouaient à 4-contre-4 quand O’Reilly a recréé l’égalité en battant Bryzgalov avec un tir frappé de l’enclave à 14:12.

    MacKinnon a amassé son premier point dans les séries éliminatoires en obtenant une aide sur le but.

    Le Wild a répliqué avec deux buts rapides avant la fin de la période.

    Haula a d’abord accepté la longue passe de Brodin lors d’un mauvais changement de l’Avalanche avant de foncer en zone adverse. Haula a facilement contourné le joueur de centre Brad Malone avant de se présenter seul devant Varlamov qu’il a déjoué en glissant la rondelle entre ses jambières à 16:08.

    Brodziak a porté la marque 4-2 à 18 :12 quand il a déjoué Varlamov par-dessus son épaule droite après avoir été laissé sans protection devant le filet.

    Nino Niederreiter et Matt Cooke ont effectué un bon échec avant sur le jeu avant que le dernier ne remette à Broziak.

    Landeskog avait procuré l’avance à l’Avalanche en marquant le premier but de la série à 13:14 de la première période. Le capitaine de l’Avalanche a déjoué Bryzgalov après avoir capté la passe de Stastny.

    Landeskog avait amorcé la séquence quelques secondes plus tôt en appliquant une solide mise en échec au défenseur Jonas Brodin, du Wild, derrière le filet.

    Un peu plus de deux minutes plus tard, Coyle a créé l’égalité quand il a déjoué le gardien de l’Avalanche en sautant sur le retour du tir de Zach Parise à 15:20.

    Colorado a présenté une fiche de 0-en-4 en avantage numérique. Minnesota n’a permis aucun but à l’Avalanche dans les 11 supériorités numérique que le Colorado a obtenues dans les cinq matchs de la saison régulière entre les deux équipes. L’Avalanche a pourtant remporté quatre victoires.

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook