SHARE
Partagez avec vos amis


    Le but de Steen en 3e prolongation permet aux Blues de remporter le match numéro un

    Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Le but de Steen en 3e prolongation permet aux Blues de remporter le match numéro un
    Le but de Steen en 3e prolongation permet aux Blues de remporter le match numéro un

    ST. LOUIS – Alexander Steen a touché la cible en troisième prolongation jeudi au Scottrade Center pour procurer aux Blues de St. Louis une victoire de 4-3 contre les Blackhawks de Chicago, ce qui leur permet de prendre les devants 1-0 dans leur série de premier tour de l’Association de l’Ouest.

    La deuxième rencontre aura lieu samedi au Scottrade Center (15 h (HE), NBC, CBC, RDS).

    L’attaquant des Blues Steve Ott a effectué une courte passe en retrait à Steen, qui en a profité pour battre le gardien des Blackhawks Corey Crawford haut du côté du bloqueur après 26 secondes de jeu en troisième prolongation avant de sauter au travers du demi-cercle.

    Il s’agissait de la plus longue rencontre de séries éliminatoires de l’histoire des Blues, et la première à se rendre en troisième période de prolongation. Auparavant, la plus longue partie de l’équipe avait s’était terminée à 17:07 de la deuxième période de prolongation, le 7 avril 1984 contre les Red Wings de Detroit. Chicago avait disputé une troisième période de prolongation au cours du premier match de la Finale de la Coupe Stanley en juin dernier.

    La rencontre s’est dirigée en prolongation car l’ailier gauche des Blues Jaden Schwartz a inscrit son premier but en carrière en séries éliminatoires alors qu’il restait 1:45 à écouler au temps réglementaire pour créer l’égalité 3-3. Schwartz a provoqué un revirement dans le coin de la patinoire avant de se diriger immédiatement devant le filet, où il a reçu un relais de Derek Roy. Schwartz a ensuite déjoué Crawford d’un tir entre les jambières.

    Crawford a repoussé les 13 premiers lancers des Blues au troisième tiers avant d’être battu par Schwartz. Les Blackhawks détenaient une avance de 3-2 depuis 18:24 du premier vingt, alors que l’ailier droit Patrick Kane a trompé la vigilance du gardien des Blues Ryan Miller sur une échappée.

    Chicago a dominé les Blues 14-10 au chapitre des lancers en première période de prolongation, mais Miller a reçu l’aide de son joueur de centre Maxim Lapierre pour permettre à la rencontre de se poursuivre. Lapierre a été poussé profondément dans le demi-cercle de Miller par l’attaquant des Blackhawks Brandon Saad, mais s’est finalement retrouvé en parfaite position pour arrêter le tir de l’attaquant de Chicago Kris Versteeg alors que le cadran affichait 1:51.

    Crawford a effectué deux arrêts coup sur coup aux dépens de l’attaquant de St. Louis Chris Porter avec un peu plus de sept minutes à écouler à la première prolongation. Les Blues ont plus tard résisté à un avantage numérique des Blackhawks après que Vladimir Sobotka eut été puni pour avoir retardé le match alors qu’il a envoyé la rondelle chez les spectateurs.

    Le défenseur des Blues Jay Bouwmeester a quitté la partie alors qu’il restait 6:16 à faire à la première période de surtemps après avoir été atteint par un tir haut. Il n’a pas participé à la deuxième période de prolongation, mais était de retour au banc des siens pour le début de la troisième.

    Chicago a obtenu un autre jeu de puissance quand l’attaquant des Blues Ryan Reaves a été chassé pour avoir retardé la partie quelques secondes après avoir servi une percutante mise en échec au capitaine des Blackhawks Jonathan Toews contre la rampe. Toews s’est relevé très lentement et saignait légèrement, mais il était de retour sur la glace pour la supériorité numérique. St. Louis a toutefois résisté, encore une fois.

    Miller s’est imposé en stoppant l’attaquant de Chicago Patrick Sharp sur une échappée avec 2:40 au cadran en deuxième période de prolongation.

    Après avoir été dominés 14-10 au chapitre des lancers en première période de surtemps, les Blues ont eu le dessus 12-7 sur Chicago au cours de la deuxième, et avaient dirigé un total de 50 lancers au cours des 100 premières minutes de jeu, comparativement à 42 pour les Blackhawks.

    Avant le filet de Schwartz, tous les buts avaient été réussis au premier engagement. Kane et les défenseurs Johnny Oduya et Brent Seabrook ont touché la cible pour Chicago alors que les attaquants Adam Cracknell et Vladimir Tarasenko ont assuré la réplique pour St. Louis.

    Cracknell a ouvert la marque 4:40 après la mise en jeu initiale, sautant sur un retour dans le demi-cercle pour inscrire un premier but à son sixième match éliminatoire en carrière.

    St. Louis a conservé cette avance pendant moins de sept minutes. Oduya et Seabrook ont placé Chicago en avant en marquant deux buts en l’espace de 3:25.

    Oduya a d’abord créé l’égalité à 11:14. Il a décoché un lancer du cercle des mises en jeu qui a effleuré la jambière de Miller avant de se retrouver au fond du filet. Oduya venait de recevoir une passe transversale vive de Brandon Saad, qui avait remporté une bataille pour la rondelle contre Bouwmeester dans le coin de la patinoire.

    Seabrook a ensuite porté le pointage à 2-1 à l’aide d’un but inscrit en avantage numérique à 14:39. Kris Versteeg s’est déplacé avec la rondelle derrière le but à la recherche de quelqu’un à qui passer devant. Il a repéré Seabrook qui s’amenait depuis la ligne bleue, et le lancer sur réception de ce dernier a eu raison de Miller.

    Les Blues ont fait circuler la rondelle de très belle façon 73 secondes plus tard, ce qui a mené au but de Tarasenko. Tarasenko, qui disputait un premier match depuis qu’il s’était blessé le 15 mars dernier (pouce), a inscrit son premier but en carrière en séries éliminatoires après que les quatre autres joueurs des Blues sur la glace eurent touché à la rondelle.

    Schwartz a amorcé le tout en créant un revirement en zone neutre alors qu’il a subtilisé la rondelle à Marcus Kruger. Il a amené le disque en zone adverse avant de la remettre le long de la rampe, où Sobotka l’a récupérée. La rondelle s’est éventuellement retrouvée sur le bâton du défenseur Barret Jackman à la ligne bleue, et ce dernier a effectué une passe le long de la ligne bleue à son partenaire Kevin Shattenkirk, qui a ensuite remis à Tarasenko devant le filet.

    Tarasenko a fait le reste, trompant la vigilance de Crawford du côté du bloqueur pour faire 2-2 à 15:52 du premier tiers.

    Les Blackhawks ont repris les devants quand Kane s’est amené en échappée depuis la ligne bleue, 2:32 après le but égalisateur de Tarasenko, et 14 secondes après la fin de la pénalité pour double-échec de Sharp. Kane se dissimulait sur l’aile droite en territoire central quand les Blackhawks ont repris possession de la rondelle dans leur propre zone. Toews a aperçu son coéquipier derrière les défenseurs des Blues Shattenkirk et Jackman, et il lui a remis le disque d’une longue passe précise. Kane a battu Miller d’un tir sec.

    Suivez Dan Rosen sur Twitter : @drosennhl

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook