SHARE
Partagez avec vos amis


    Les Ducks prennent les devants et résistent aux Stars dans le premier match

    Par Curtis Zupke - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Ducks prennent les devants et résistent aux Stars dans le premier match
    Les Ducks prennent les devants et résistent aux Stars dans le premier match

    ANAHEIM – La déception éprouvée au cours des séries éliminatoires la saison dernière était toujours présente au camp d’entraînement des Ducks d’Anaheim. Elle a été ressassée cette semaine et elle a même inspiré des chandails portant la mention « Travail inachevé ».

    Les Ducks ont entrepris les présentes séries avec un gain de 4-3 contre les Stars de Dallas dans leur premier match de leur série de premier tour de l’Association de l’Ouest mercredi au Honda Center. Les Ducks ont frappé fort en début de match avec trois buts en première période, et le gardien recrue Frederik Andersen a remporté son premier match éliminatoire dans la LNH.

    La deuxième rencontre aura lieu vendredi au Honda Center (22 h (HE); NBCSN, TSN, RDS, FS-W, FS-SW), et l’attention des Ducks se tourne maintenant sur l’état de santé de leur capitaine Ryan Getzlaf, qui a reçu un lancer frappé de Tyler Seguin au visage alors qu’il ne restait que 16 secondes à écouler au temps réglementaire et il s’est immédiatement dirigé vers le vestiaire.

    Andersen, qui a été préféré au vétéran Jonas Hiller et à l’autre gardien recrue John Gibson, s’est montré digne de la confiance de Bruce Boudreau en effectuant 32 arrêts. Les Ducks ont redonné vie à leur jeu de puissance en marquant deux fois avec l’avantage d’un homme. Il s’agissait de la première rencontre de séries des Ducks depuis qu’ils avaient été éliminés par les Red Wings de Detroit dans le septième match de la série quart de finale d’association l’an dernier.

    Les Stars ont disputé un premier match en séries éliminatoires depuis le 19 mai 2008, et ils semblaient mal outillés pour contenir le talent et la profondeur d’Anaheim en début de rencontre, alors que la foule était survoltée. Jamie Benn a ensuite touché la cible pendant un avantage numérique de deux hommes à 16:36 du deuxième tiers avant que Colton Sceviour ne batte Andersen d’un lancer vif à 18:11 pour rapprocher Dallas à 4-2.

    Seguin a porté le pointage 4-3 quand il a fait dévier le lancer de Trevor Daley à 13:53 du troisième tiers, mais les Stars n’ont pas été en mesure de créer l’égalité malgré les 14 tirs décochés par le trio de Benn.

    Anaheim s’est forgé une priorité de 3-0 à l’aide de 10 lancers au premier vingt. Mathieu Perreault a inscrit le troisième but en supériorité numérique grâce à un tir sur réception sur une passe de Patrick Maroon qui s’était faufilée entre les jambes de Jordie Benn à 18:30.

    La vitesse devait jouer un rôle prépondérant dans cette série, et les Ducks ont utilisé la leur en surprenant les Stars sur le jeu de transition pour réussir leurs deux premiers buts. Getzlaf a complété une séquence en sautant sur le retour de lancer de Matt Beleskey à 12:49 après avoir bloqué un lancer à l’autre bout de la patinoire. Kyle Palmieri a fait vibrer les cordages 1:53 après le début de la rencontre en battant Kari Lehtonen du revers après avoir accepté une superbe passe soulevée de Nick Bonino qui est passée par-dessus Aaron Rome, qui effectuait un plongeon.

    Anaheim a vu huit de ses joueurs amasser au moins un point au cours des 20 premières minutes de jeu et les Ducks se sont dirigés vers le vestiaire alors que la foule leur accordait une ovation debout.

    Le jeu de puissance de Dallas été blanchi en trois tentatives au premier tiers, ne dirigeant que deux tirs au but.

    Incapable de rivaliser avec la vitesse et le talent d’Anaheim et de trouver une faille dans la muraille d’Andersen, Dallas a officiellement commencé à exprimer sa frustration quand Ryan Garbutt a écopé d’une pénalité pour conduite antisportive lorsqu’il a envoyé de la neige au visage d’Andersen en freinant devant lui à mi-chemin en deuxième. François Beauchemin a permis à Anaheim de toucher la cible pour la deuxième fois du match en avantage numérique quand son lancer frappé a dévié sur la hanche de Beleskey à 9:04 pour creuser l’écart à 4-0. Il s’agissait de la première rencontre où les Ducks inscrivaient plus d’un but en supériorité numérique depuis qu’ils avaient montré une fiche de 6-en-11 dans un gain de 9-1 contre les Canucks de Vancouver le 15 janvier.

    Beleskey a quitté la rencontre, ennuyé par une blessure au bas du corps.

    Le défenseur de Dallas Brenden Dillon a été laissé de côté en raison d’une blessure au bas du corps.

    Andersen est devenu le troisième gardien recrue à disputer un match éliminatoire dans l’histoire de l’équipe. Tom Askey (1999) et Ilya Bryzgalov (2006) ont été les autres.

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook