Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Les Penguins effacent un retard de deux buts et gagnent le match numéro un

    Par Wes Crosby - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Penguins effacent un retard de deux buts et gagnent le match numéro un
    Les Penguins effacent un retard de deux buts et gagnent le match numéro un

    PITTSBURGH – Les Penguins de Pittsburgh ont effacé un déficit de deux buts pour défaire les Blue Jackets de Columbus 4-3 mercredi dans le cadre de la première rencontre de leur série de premier tour de l’Association de l’Est.

    Le gardien des Penguins Marc-André Fleury a été un élément important de cette victoire inscrite au Consol Energy Center. Il a bien rebondi après avoir accordé deux buts au premier vingt et a finalement réalisé 31 arrêts pour signer sa 46e victoire en carrière en séries.

    « C’est amusant, même si c’est stressant. C’est toutefois une sensation incroyable de pouvoir s’en tirer avec la victoire, a déclaré Fleury. J’ai été [nerveux]. Je crois que tous les joueurs le sont lorsque les séries commencent. Le début de la rencontre a été un peu difficile. Ils ont marqué deux fois en première période, mais j’ai réussi à demeurer calme et à rester dans le match, et j’étais de plus en plus confortable à mesure que les lancers s’accumulaient. »

    Le gardien des Blue Jackets Sergei Bobrovsky, qui a repoussé 28 lancers à sa huitième apparition en séries, n’a toujours pas remporté de victoire dans le tournoi printanier. Columbus n’a pas de gain en séries d’après saison en cinq tentatives dans l’histoire de l’équipe.

    Pittsburgh a maintenant remporté six victoires consécutives contre Columbus après avoir balayé la série de cinq rencontres entre les deux équipes en saison régulière.

    Après que le défenseur des Penguins Paul Martin eut provoqué un revirement en territoire central, l’attaquant Beau Bennett a remis le disque à Brandon Sutter, provoquant une descente à 2-contre-1. Sutter a choisi de conserver la rondelle et son lancer des poignets a évité la glissade du défenseur Fedor Tyutin avant de déjouer Bobrovsky pour procurer à Pittsburgh sa seule avance de la partie à 8:18 de la troisième période.

    Pittsburgh a changé ses trios tout au long du match. L’un des changements apportés a été de déplacer Bennett du premier au troisième trio pour le jumeler à Sutter.

    « Je crois que notre trio a fait du bon travail ce soir, a affirmé Sutter. À mon avis, nous avons créé de bonnes chances de marquer, et lorsqu’une chance comme celle-là se présente, on souhaite évidemment obtenir au moins un lancer. C’est le genre de partie à laquelle nous nous attendions. Ils jouent avec intensité, et ils forment une équipe équilibrée qui peut compter sur un excellent gardien.

    « Ce sera une série très difficile. »

    Le match numéro deux de cette série quatre-de-sept aura lieu à Pittsburgh samedi (19 h (HE); NBCSN, CBC, RDS, FS-O, ROOT).

    Columbus a semblé prendre le contrôle de la partie à l’aide d’un but marqué en infériorité numérique tôt au deuxième tiers.

    Alors que Blake Comeau se trouvait au cachot, Derek MacKenzie a forcé Kris Letang à commettre un revirement avant de battre Fleury d’un tir des poignets sur une échappée pour placer les Blue Jackets en avant 3-1, 43 secondes après le début de l’engagement.

    Les Penguins se sont rapprochés à un but sur le même avantage numérique. Bennett a fait dévier un lancer frappé de Matt Niskanen derrière Bobrovsky à 1:34 pour inscrire son deuxième but en carrière en séries éliminatoires.

    Pittsburgh n’a pas perdu de temps avant de niveler le pointage. L’attaquant Evgeni Malkin, qui effectuait un retour dans l’alignement des Penguins après avoir raté les 11 derniers matchs de la saison régulière en raison d’une blessure à un pied, a amassé sa deuxième mention d’aide de la rencontre en remettant le disque à Niskanen, qui a battu Bobrovsky d’un lancer entre les jambières à 2:19 de la période médiane.

    « Notre équipe a très bien répondu à plusieurs reprises », a souligné l’entraîneur des Penguins Dan Bylsma. « Ils ont obtenu le premier but, ils ont pris les devants par deux, ils ont marqué en infériorité numérique. Notre équipe a dû trouver une façon de répondre dans cette rencontre et notre jeu de puissance devait répondre, et c’est ce qui s’est produit. Je crois que c’est ce que j’ai aimé le plus de la part de notre formation ce soir. »

    Fleury a réalisé quelques arrêts acrobatiques au cours du reste de la période pour conserver le pointage 3-3, incluant un beau harponnage sur Matt Calvert qui s’est présenté en échappée au cours de la dernière minute de l’engagement.

    Les Blue Jackets n’avaient jamais bénéficié d’une avance en séries éliminatoires avant le match de mercredi. Jack Johnson a remédié à la situation en inscrivant le premier but de la partie.

    Brandon Dubinsky a transporté la rondelle en zone centrale et a bafoué Martin avant de pivoter devant Sidney Crosby et de remettre la rondelle à une main à Johnson dans le cercle des mises en jeu. Johnson a feinté de se diriger à sa gauche avant de revenir à sa droite et de contourner Fleury qui avait étiré la jambière gauche à 6:20 de la première période.

    « Je ne crois pas que quiconque ait tâté le terrain. Je pense que nos joueurs ont été intenses dès le début, a déclaré Dubinsky. Nous affrontons une bonne équipe, mais il s’agit d’une longue série et nous n’avons disputé qu’un seul match. Nous serons meilleurs. Nous allons utiliser [les deux jours avant la prochaine partie] pour nous améliorer. Nous allons nous en servir pour nous préparer.

    « Nous serons prêts. »

    La priorité de Columbus a duré presque 11 minutes avant que Jussi Jokinen ne crée l’égalité.

    Malkin a réussi à rejoindre Jokinen en glissant la rondelle au travers de trois joueurs des Blue Jackets alors que son coéquipier fonçait au filet. Jokinen a décoché un tir des poignets qui a trompé la vigilance de Bobrovsky du côté de la mitaine alors qu’il restait 2:47 à faire au premier tiers.

    Les Blue Jackets ont répliqué avec un but sur le jeu de puissance moins d’une minute plus tard.

    Après que Johnson eut vu son tir être arrêté par les jambières de Fleury, la rondelle est revenue vers Mark Letestu à la droite du filet. Le lancer de l’ancien joueur des Penguins a d’abord touché le gant de Fleury, qui s’est étiré le plus possible pour faire l’arrêt, avant de se retrouver au fond du filet. Il s’agissait de son premier but en séries éliminatoires, inscrit alors que le cadran indiquait 2:02.

    « J’ai aimé la manière dont nous avons entrepris le match », a indiqué l’entraîneur des Blue Jackets Todd Richards. « C’était l’une de mes inquiétudes avant la rencontre puisque nous comptons sur plusieurs jeunes joueurs, qui participent aux séries pour la première fois. Je crois aussi que l’engouement entourant cette rencontre a eu une incidence sur notre niveau d’énergie. »

     

    La LNH sur Facebook