Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Bishop patine, mais ne sera pas de l’alignement du Lightning pour le match no 1

    Par Arpon Basu - Directeur de la rédaction LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Bishop patine, mais ne sera pas de l’alignement du Lightning pour le match no 1
    Bishop patine, mais ne sera pas de l’alignement du Lightning pour le match no 1

    TAMPA – Le Lightning de Tampa Bay amorcera son premier périple en séries éliminatoires en trois ans sans son gardien de but no 1.

    Ben Bishop a patiné en solo mercredi, mais ne sera pas de la formation du Lightning pour la première rencontre de la série de première ronde qui l’oppose au Canadien de Montréal (19 h 00; RDS, CBC, CNBC).

    Lorsqu’on a demandé à l’entraîneur du Lightning, Jon Cooper, qui serait son gardien partant mercredi, il a simplement répondu: « Pas Ben Bishop ».

    Même si Cooper n’a pas voulu le confirmer, Anders Lindback obtiendra son troisième départ en quatre matchs depuis que Bishop s’est blessé au haut du corps contre les Maple Leafs de Toronto le 8 avril. Lindback a été parfait en 54 minutes de relève lors de ce match, et a repoussé 77 des 79 lancers auxquels il a fait face pour un pourcentage d’efficacité de ,975 depuis que Bishop est tombé au combat.

    Ces performances ont permis à Lindback de se mériter le titre de première étoile de la semaine dans la LNH et à reprendre confiance en lui après une saison difficule au cours de laquelle il a démontré un taux d’efficacité de ,891.

    « C’est une chose que tu apprends en jouant au hockey; tu dois toujours croire en toi et croire en ce que tu fais, a dit Lindback. Il faut simplement travailler fort, et le vent va éventuellement tourner de ton côté. C’est simplement un état d’esprit. »

    Cooper n’a pas donné de mise à jour sur l’état de santé de Bishop, alors il est possible que Lindback soit d’office pour plus d’un match. Mais même s’il a connu une bonne fin de campagne, il sait que ça ne veut plus dire grand-chose maintenant que le Lightning a atteint les séries.

    Les membres du Canadien ont indiqué qu’ils sentaient qu’affronter Lindback représenterait le même défi que si Bishop avait été d’office parce qu’ils sont tous les deux de grands gardiens, qui prennent beaucoup de place devant leur filet et qui bougent extrêmement bien. Bishop mesure 6 pieds 7 pouces; Lindback mesure 6 pieds 6 pouces.

    « Ils ont tous les deux un bon gabarit, leur jeu est assez similaire », a déclaré l’entraîneur du Canadien, Michel Therrien. « Il s’amène avec confiance en raison de la façon dont il a joué au cours des deux dernières semaines avec eux, mais nous comprenons tous que ce sont les séries, c’est une nouvelle aventure, une nouvelle saison.

    « On va devoir lui mettre beaucoup de pression. »

    Dans l’esprit de Cooper, le Lightning est devenu une équipe qui s’est fiée sur ses gardiens tout au long de la saison. La perte de Bishop aurait pu être paralysante plus tôt cette année, mais elle est moins dévastatrice aujourd’hui.

    « Avant la pause olympique, je dirais qu’on gagnait beaucoup de matchs grâce à nos gardiens. C’était un fait, tout simplement. Ben Bishop nous a vraiment transportés, a mentionné Cooper. Je dirais qu’après les Jeux olympiques, on a gagné plusieurs rencontres en raison de notre jeu d’équipe. Mais naturellement, tu as besoin que ton gardien fasse les arrêts. »

    Cooper, sans prononcer le nom de Lindback, a exprimé son entière confiance en ses habiletés en citant le dernier match de saison régulière du Lightning, un gain de 1-0 en fusillade face aux Capitals de Washington dimanche, qui a donné à Tampa Bay l’avantage de la glace pour la série.

    « Prenons par exemple le match contre Washington. Ils n’ont pas vraiment obtenu de chances de marquer contre nous, mais dans un match à 0-0, il a réalisé un arrêt extraordinaire, a déclaré Cooper. S’ils marquent, ils gagnent le match et cette conférence de presse a lieu à Montréal en ce moment. »

     

    La LNH sur Facebook