Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Jets: quatre ans de contrat pour Maurice, et Pavelec sera de retour comme partant

mercredi 2014-04-16 / 16:50 / LNH.com - Nouvelles

Par Patrick Williams - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Jets: quatre ans de contrat pour Maurice, et Pavelec sera de retour comme partant
Jets: quatre ans de contrat pour Maurice, et Pavelec sera de retour comme partant

WINNIPEG – Paul Maurice sera de retour comme entraîneur des Jets de Winnipeg et le gardien de but Ondrej Pavelec conservera le poste gardien numéro un.

Le vice-président exécutif et directeur général des Jets Kevin Cheveldayoff a annoncé mercredi, lors de son point de presse de fin de saison, que Maurice avait signé une prolongation de contrat de quatre ans. Cheveldayoff a également annoncé que les adjoints de Maurice demeureraient en poste, mais il a ouvert la porte à la possibilité d’ajouter un assistant au cours de l’été.

« Nous sommes extrêmement fiers et nous regardons vers l'avenir avec Paul », a déclaré Cheveldayoff.

Maurice, 47 ans, a maintenu un dossier de 18-12-5 après être venu en relève à Claude Noël, le 12 janvier. Son mandat a commencé avec neuf victoires à ses 11 premiers matchs pour ramener les Jets dans la course pour une participation aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans l’Association de l’Ouest.

Cependant, les blessures à plusieurs joueurs clés et une séquence infructueuse au cours du dernier mois de la saison régulière ont anéanti les chances des Jets, qui ont terminé 11e dans l'Ouest avec une fiche de 37-35-10. L'organisation a raté les séries éliminatoires lors de ses trois saisons à Winnipeg et la franchise ne s'est pas qualifiée pour les séries éliminatoires depuis 2007, alors que l’équipe évoluait à Atlanta.

Maurice, un vétéran qui a dirigé 1119 matchs dans la LNH, a passé deux séjours avec l'organisation des Whalers de Hartford/Hurricanes de la Caroline et a également dirigé les Maple Leafs de Toronto. Son dossier en tant que pilote dans la LNH est de 478-469-73 avec 99 matchs nuls. Il a de plus passé la saison 2012-13 dans la KHL avec le Metallurg de Magnitogorsk.

Le désir des Jets de conserver les services de Maurice était clair.

« Très honnêtement, ça n’a vraiment pas pris beaucoup de temps », a déclaré Cheveldayoff au sujet des négociations avec Maurice. « C'est un entraîneur de hockey impressionnant, mais c’est aussi un individu très impressionnant.

« Il a vraiment trouvé un moyen d'apprendre à connaître tout le monde. Il est entré en poste et a eu un impact énorme dès son arrivée. Nous croyons que nous ne sommes qu’à la surface de l'impact qu'il peut avoir avec cette franchise dans le futur. »

Cheveldayoff a dit que l'intérêt de Maurice était réciproque.

« Il sait tout ce qu’il y a à connaître de cette organisation, a déclaré Cheveldayoff. Il a eu l'occasion de dire non. Il savait qu'il y aurait des possibilités d'aller éventuellement sous d’autres cieux. Son enthousiasme, son excitation et son sentiment envers ce groupe sont certainement des éléments qui nous ont propulsés vers le haut. »

Plusieurs joueurs ont approuvé la candidature de Maurice lors de leurs rencontres avec les médias, dimanche dernier. Les Jets ont également tenu des réunions de fin de saison avec leurs joueurs avant qu'ils ne commencent à se disperser pour la saison morte.

« Les conversations que nous avons eues avec les joueurs et le personnel d'entraîneurs confirment que même s’ils sentent que nous n'avons pas atteint l'objectif de prendre part aux séries éliminatoires, il y a eu beaucoup d’évolution au sein de ce groupe », a déclaré Cheveldayoff.

Le capitaine Andrew Ladd a soutenu publiquement le retour de Maurice dimanche dernier.

« Je pense qu'il est un grand entraîneur et un grand esprit, et il est vraiment bon pour ce groupe, a déclaré Ladd. Je pense que tout le monde dans ce vestiaire aime jouer pour lui.

« Je pense que [le changement d'entraîneur] c’était quelque chose de gros pour beaucoup de gars. Pour beaucoup de gars, il semblait que nous étions coincés dans une impasse à ce moment. Nous avions besoin de quelque chose pour nous aider à aller de l’avant et Paul fait un excellent travail à son arrivée. Il avait l'attention de notre groupe. En tant que groupe, nous avons fait un excellent travail en nous appliquant à suivre ce qu'il essayait de prêcher et en faisant les bonnes choses. »

Une question qui a attisé les débats parmi les partisans des Jets est en lien avec Pavelec. Le gardien de but de 26 ans a joué 57 matchs cette saison, maintenu une fiche de 22-26-7 avec une moyenne de buts alloués de 3,01 et un pourcentage d'arrêts de ,901. Le pourcentage d’arrêts de Pavelec le classe au 45e échelon parmi les gardiens du circuit.

Le cas de Pavelec a été scruté à la loupe à Winnipeg, en particulier cette saison. La moyenne de buts alloués par les Jets cette saison est de 2,82 buts par match, au 22e rang dans la ligue, même si les 30,1 tirs qu’ils accordent par rencontre leur valent le 17e échelon.

Mais Cheveldayoff a fermé la porte à toutes les spéculations voulant que les Jets puissent envisager se départir de Pavelec.

« Oui », a répondu Cheveldayoff lorsqu'on lui a demandé si Pavelec occuperait le poste de gardien numéro un des Jets la saison prochaine. « Oui, Ondrej Pavelec sera le gardien numéro un pour entamer la prochaine saison. »

Avec Maurice sous contrat et la question de Pavelec apparemment réglée, Cheveldayoff tournera son attention vers le repêchage 2014 de la LNH, qui sera tenu les 27 et 28 juin à Philadelphie, où les Jets détiennent la neuvième sélection.

Cheveldayoff a également une longue liste de tâches à accomplir au cours de la saison morte. Le polyvalent attaquant Michael Frolik, qui a contribué offensivement à hauteur de 15 buts et 27 passes à sa première saison après avoir été acquis des Blackhawks de Chicago, sera joueur autonome avec restriction à compter du 1er juillet. Cheveldayoff a indiqué qu'il appellera Frolik dans le but d’entamer des pourparlers contractuels.

En plus de Frolik, Cheveldayoff souhaite améliorer son alignement au niveau de la LNH, mais les fans des Jets ne devraient pas s'attendre à des grandes signatures au niveau des joueurs autonomes, de la part d'un directeur général qui a adopté une approche basée sur la patience.

« Nous aimons ce que nous avons au sein de notre formation dans beaucoup de positions différentes, a déclaré Cheveldayoff. Nous allons examiner toutes les options, mais nous n'allons certainement pas dévier du plan qui consiste à repêcher, développer et construire. »

Les Jets ont inscrit en moyenne 2,67 buts par match cette saison, au 15e rang de la LNH, et Cheveldayoff a révélé que l’idée d’améliorer son groupe à l’avant était une option. La forme physique sera un élément clé pour Maurice, qui veut que les Jets pratiquent un jeu axé sur un rythme plus rapide la saison prochaine. Maurice croit que la taille, la vitesse et la jeunesse des Jets conviennent à un rythme de jeu plus rapide.

Une des cartes cachées des Jets est le joueur de centre de 22 ans Alexander Burmistrov, le huitième choix au repêchage en 2010. Burmistrov a passé trois saisons dans la LNH, avant de passer la dernière campagne dans la KHL avec AK Bars Kazan, où il a inscrit 10 buts et ajouté 27 passes en 54 matchs.

Cheveldayoff a indiqué qu'il parlera avec l'agent de Burmistrov concernant la possibilité de rapatrier le rapide joueur de centre à Winnipeg en vue de la saison prochaine. L'expérience de Maurice au sein de la KHL pourrait également être un atout dans un processus de retour en douceur dans la LNH pour Burmistrov, selon Cheveldayoff.

« Je pense que le fait que Paul possède une expérience en tant qu’entraîneur en Russie... il a une très grande appréciation et une meilleure compréhension des joueurs et de ce qu'ils ont vécu dans leur éducation à la fois sur et hors de la glace, loin de l’Amérique du Nord, a déclaré Cheveldayoff. Je pense que c'est une appréciation que vous ne pouvez pas avoir à moins d’en avoir eu l’expérience. »

 

La LNH sur Facebook