Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    La recrue des Ducks Andersen pourrait être devant le filet pour le premier match

    Par Curtis Zupke - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    La recrue des Ducks Andersen pourrait être devant le filet pour le premier match
    La recrue des Ducks Andersen pourrait être devant le filet pour le premier match

    ANAHEIM – L’entraîneur des Ducks d’Anaheim Bruce Boudreau a, comme prévu, refusé de toucher à cette question, ne serait-ce qu’avec un bâton de hockey de 10 pieds. Tout au long de la saison, il a refusé de révéler l’identité de son gardien partant, et il ne l’a pas davantage fait pour le match numéro un de la série qui opposera les Ducks aux Stars de Dallas à partir de mercredi (22 h (HE), TSN, NBCSN).

    Tous les signes semblent pointer vers la recrue Frederik Andersen, qui a été le meilleur gardien d’Anaheim au cours des dernières semaines de la saison régulière. Il a remporté cinq de ses six derniers départs en plus de conserver une fiche de 20-5 pour dominer tous les gardiens recrues au chapitre des victoires. Jonas Hiller a éprouvé des difficultés, et la recrue John Gibson a maintenant une expérience de trois rencontres dans la LNH.

    « L’un de ces trois gardiens va jouer », s’est contenté de répondre Boudreau mardi.

    Andersen, qui a été le premier gardien à quitter la glace au cours des deux derniers entraînements, n’a pas révélé s’il savait qu’il allait obtenir le départ dans le premier match de la série de première ronde de l’Association de l’Ouest contre les Stars mercredi. Le jeune homme de 24 ans originaire du Danemark parle doucement et avec retenue, mais il a admis qu’il aurait une montée d’adrénaline si Boudreau lui annonçait qu’il obtiendrait son premier départ en carrière en séries éliminatoires.

    « Je serais très excité, a avoué Andersen. C’est pour cela que nous jouons toute la saison, que nous nous entraînons tout l’été. On se rend jusqu’ici et on souhaite pouvoir en profiter. Je pense que nous comptons sur un excellent groupe. Nous sommes exigeants les uns envers les autres, et j’espère que nous connaîtrons du succès. »

    Les Ducks semblent être plus étanches défensivement lorsqu’ils jouent devant Andersen qui, à 6 pieds 4 pouces, couvre beaucoup de filet, et il fait preuve de beaucoup de calme devant son filet pour un joueur qui n’avait pas disputé un seul match dans la LNH avant le début de la campagne.

    « Il représente une réelle présence devant le filet, il est si grand et athlétique », a souligné le défenseur François Beauchemin. « Il réalise de gros arrêts et semble en contrôle, il n’est pas [hors position]. Il manie très bien la rondelle. Pour un défenseur, lorsqu’il se dirige derrière son filet pour récupérer la rondelle, on sait qu’il va nous faire une passe ou encore dégager notre territoire. La communication sera très importante pour qu’il sache ce que nous voulons qu’il fasse avec le disque. »

    Lundi, Boudreau diminué l’importance de l’expérience comme facteur déterminant quand viendra le temps de choisir son gardien. S’il tient compte des duels contre les Stars cette saison, Hiller sera désavantagé puisqu’il a conservé une fiche de 0-2-0 contre Dallas en plus d’allouer neuf buts. Andersen a affronté Dallas à une seule reprise alors qu’il était venu en relève.

    Hiller, qui sera joueur autonome sans compensation en juillet, a connu des moments difficiles. Il a maintenu un dossier de 5-7-2 depuis le match de la Série des stades Coors Light 2014 contre les Kings de Los Angeles, et Boudreau a choisi de faire confiance à la recrue John Gibson plutôt qu’à Hiller pour la dernière rencontre de la campagne. Hiller n’a même pas été en uniforme pour les deux dernières parties des siens.

    « Il y a eu quelques nuits où j’ai eu de la difficulté à dormir… je n’étais pas la personne le plus heureuse au monde ces derniers temps, a confié Hiller aux journalistes lundi. Vous pouvez vérifier auprès de mon épouse. »

    Hiller a ajouté qu’il devait simplement travailler fort pour retourner devant le filet. Il peut s’appuyer sur ses 20 matchs d’expérience en séries éliminatoires, y compris des victoires surprises contre les Sharks en 2009.

    Boudreau admet qu’il devra prendre une décision difficile.

    « C’est une question à laquelle il faudra bien réfléchir, a-t-il déclaré. Nous possédons trois bons gardiens. Gibson a été nommé la deuxième étoile de la dernière semaine. Hiller est celui qui a disputé la majorité des matchs pour nous cette saison, et Freddie Andersen est la seule recrue à avoir mérité 20 victoires. Il a été excellent. »

     

    La LNH sur Facebook