Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Price est prêt mentalement à affronter le Lightning

    Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Price est prêt mentalement à affronter le Lightning
    Price est prêt mentalement à affronter le Lightning

    BROSSARD – Plus expérimenté et mieux outillé que l’an passé, le Canadien de Montréal a complété sa préparation mardi matin tout en refusant de confirmer la composition de sa formation avant de s’envoler vers la Floride pour entreprendre les séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

    Après avoir totalisé 100 points (46-28-8) en saison régulière, le Tricolore a connu un excellent dernier droit en conservant une fiche de 11-3-1 à ses 15 derniers matchs. Il a terminé avec force et c’est de bon augure avant d’affronter le Lightning de Tampa Bay (46-27-9), qui l’a coiffé par un point au dernier jour de la saison pour lui ravir le deuxième rang de la section Atlantique.

    Le Canadien n’a remporté qu’une seule victoire en quatre matchs (1-1-2) contre le Lightning. Trois matchs ont été décidés par un seul but et un match, par deux buts.

    Faut-il s’attendre à des pointages serrés?

    « On est à l’aise quand on joue dans de telles situations, a affirmé Carey Price. Nous avons bien fait dans ce genre de matchs pendant toute l’année. C’est du hockey des séries éliminatoires. Chaque équipe joue bien défensivement et en séries, un seul but peut faire la différence. La clé, ce sera de limiter les chances de marquer de capitaliser sur ses chances. »

    Price, qui est un sérieux candidat au trophée Vézina, a remporté 34 victoires et réussi six jeux blancs en plus de présenter une moyenne de buts alloués de 2,32 cette saison mais il a subi trois défaites contre le Lightning.

    « C’est une équipe rapide, qui pratique un bon échec-avant et qui a beaucoup de talent, a-t-il précisé. Ils sont solides à toutes les positions et ils ont de bons gardiens. Peu importe ce qui s’est produit récemment, c’est la préparation qui compte. Qu’on joue bien ou mal, il importe de bien se préparer et faire tout ce qu’on peut pour remporter le match qui vient. »

    Comment se prépare-t-il à affronter Steven Stamkos ?

    « Pour moi, a-t-il expliqué, c’est un très bon joueur mais pour un gardien, peu importe qui a la rondelle sur la palette de son bâton, il faut effectuer l’arrêt. C’est un très bon joueur mais je ne vois pas les choses différemment quand il a la rondelle. »

    L’apport de Waite

    L’entraîneur des gardiens du Canadien, Stéphane Waite, n’est pas étranger aux succès de Price en saison régulière et il aussi eu du succès par le passé en séries éliminatoires avec les gardiens Antti Niemi et Corey Crawford, à Chicago.

    « C’est un gars direct, a dit Price en parlant de Waite. Il essaie de simplifier l’aspect mental et cela a été bénéfique pour moi jusqu’à maintenant. Mon rôle est de bloquer le prochain tir. Je ne suis pas là pour marquer des buts ou faire toute autre chose. Quand on peut simplifier le processus, c’est mieux. »

    Price a aussi beaucoup appris avec l’équipe canadienne qui a remporté la médaille d’or des Jeux olympiques de Sotchi.

    « Ce fut une expérience enrichissante de voir comment se comporter sous autant de pression », a-t-il souligné.

    Selon Therrien, le Lightning n’a pas vraiment changé depuis l’addition de Ryan Callahan, qui a été obtenu des Rangers de New York dans l’échange de Martin St-Louis. C’est une équipe qui a du caractère et qui a bien composé avec l’adversité en continuant de gagner des matchs malgré la perte de Stamkos, qui a raté 45 matchs en raison d’une fracture du tibia.

    « C’est une équipe extrêmement rapide, une équipe qui met beaucoup de pression, qui a une bonne structure, un bon gardien de but, a noté Therrien. Quand tu ramasses 101 points, tu ne les ramasses pas par chance. C’est parce que tu le mérites. C’est une très bonne équipe. »

    Prust de retour?

    Face au Lightning, le Canadien comptera sur Lars Eller et fort probablement Brandon Prust même si Therrien a refusé de le confirmer, ce qui est de bonne guerre en séries éliminatoires.

    Prust formait un trio avec Tomas Plekanec et Brendan Gallagher

    « Je ne suis pas ici pour parler de Prust, a-t-il dit. On verra demain. »

    Eller, qui a raté les trois derniers matchs en raison d’un virus, et Prust, absent au cours des 12 derniers matchs pour soigner une blessure à l’épaule, ont pris part à l’entraînement mardi matin pour la deuxième journée de suite.

    Le jeune Michaël Bournival formait pour sa part un trio avec Daniel Brière et Dale Weise.

    « Encore là, a prévenu Therrien, ne vous fiez pas trop aux trios. C’est tout ce que je peux vous dire! »

    Bournival est emballé à l’idée d’être en uniforme contre le Lightning. Il est le seul joueur du Canadien n’ayant aucune expérience des séries. C’est un contraste par rapport à l’an dernier lors de l’élimination rapide contre les Sénateurs d’Ottawa en première ronde quand Alex Galchenyuk, Brendan Gallagher, Max Pacioretty, Raphaël Diaz, Jarred Tinordi, Mike Blunden et Gabriel Dumont prenaient part aux séries éliminatoires pour la première fois.

    « C’est excitant, a confié Bournival. L’an passé, j’ai vu comment ça se passait lors des séries. Avec l’atmosphère des séries, c’est sûr que ça va être excitant. J’aime jouer en séries. C’est le meilleur hockey de l’année. Chaque fois que tu vas sur la glace, c’est encore plus important. C’est la vraie saison qui commence.

    « Je suis un joueur d’énergie, a-t-il rappelé. Je veux être intense sur la patinoire et compléter mes mises en échec. »

    Invité à parler de Brière, il a fait l’éloge du vétéran: « C’est est un bon joueur. Il a une bonne vision et il crée de l’offensive. C’est le « fun » de jouer avec lui. »

    Bouillon-Weaver

    Le vétéran Francis Bouillon évoluera probablement au sein de la troisième paire de défenseurs avec Mike Weaver alors qu’il y a environ un mois et demi, il était souvent rayé de la formation.

    « Pour moi, c’est un honneur de prendre part aux séries, a-t-il révélé. C’est la nouvelle saison qui commence et on est tous excités. »

    Le Canadien n’a inscrit que trois buts lors des trois derniers matchs et son jeu de puissance a été tenu en échec lors des 23 dernières supériorités numériques. Mais il est solide en défensive et il compte sur un des meilleurs gardiens de la LNH.

    A-t-il confiance à la veille des séries éliminatoires ?

    « Je suis confiant depuis le début de la saison, a dit Bouillon. J’aime l’équipe qu’on a ici, j’aime la profondeur qu’on a. Quand t’as un gardien comme Carey Price et Budaj (Peter) comme deuxième, t’es confiant d’entrer dans les séries avec ces gars-là. »

    Travis Moen, qui se remet d’une commotion cérébrale, a accompagné le Canadien en Floride même s'il ne prendra pas part au match. Lui et Alex Galchenyuk, blessé au bas du corps, manqueront à l’appel alors que le Canadien voudra amorcer les séries éliminatoires du bon pied.

    Jarred Tinordi et Douglas Murray seront probablement laissés de côtés à la ligne bleue.

    Trios à l’entraînement mardi :

    Max Pacioretty-David Desharnais-Thomas Vanek

    Brandon Prust-Tomas Plekanec-Brendan Gallagher

    Rene Bourque-Lars-Eller-Brian Gionta

    Michaël Bournival-Daniel Brière-Dale Weise

    Travis Moen-Ryan White-George Parros

    Défenseurs :

    Andrei Markov-Alexei Emelin

    Josh Gorges-P.K. Subban

    Francis Bouillon-Mike Weaver

    Jarret Tinordi-Douglas Murray

    Gardiens:

    Carey Price

    Peter Budaj

     

    La LNH sur Facebook