Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Toews et Kane se disent aptes à disputer le match numéro un

    Par Brian Hedger - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Toews et Kane se disent aptes à disputer le match numéro un
    Toews et Kane se disent aptes à disputer le match numéro un

    CHICAGO – Il ne s’agissait que de trois mots, mais ils semblaient excessivement importants lorsqu’ils ont été prononcés par Jonathan Toews, le capitaine des champions en titre de la Coupe Stanley, les Blackhawks de Chicago.

    Comment se sent-il, physiquement, après avoir raté les six derniers matchs de la saison régulière en raison d’une blessure au haut du corps?

    « Bien », a répondu Toews avant de marquer une pause. « Très bien. »

    Toews et l’attaquant Patrick Kane, qui a raté les 12 dernières rencontres en raison d’une blessure au bas du corps, ont indiqué qu’ils étaient prêts à franchir la prochaine étape dans le processus qui leur permettra de retrouver leur forme de match. Ils vont prendre part à des entraînements complets mardi et mercredi, en plus de participer à l’entraînement matinal jeudi au Scottrade Center avant le début de la série qui opposera Chicago aux Blues de St. Louis en première ronde des séries dans l’Association de l’Ouest.

    Toews, qui effectuait des exercices en solitaire sur la glace depuis jeudi, a hâte de recommencer à se préparer normalement pour les matchs.

    « [Mardi], je serai sur la glace avec les gars, et je serai de retour dans ma routine habituelle, a-t-il indiqué. C’est très agréable. Ce n’est pas amusant d’être sur un programme particulier, seul, pendant quelques semaines. C’est l’un des aspects les plus négatifs. J’ai bien hâte d’être de retour. »

    Kane est dans une situation semblable, lui qui patinait en solitaire depuis plus d’une semaine et qui a pris part à l’entraînement matinal lors de la dernière partie à domicile des Blackhawks cette saison le 9 avril contre le Canadien de Montréal.

    « Je suis très heureux que les choses débloquent, a admis Kane. J’ai regardé beaucoup de hockey ces derniers temps. Alors il sera agréable de disputer quelques rencontres. Je me sens plutôt bien. Ce sera intéressant de prendre part aux entraînements de l’équipe [mardi et mercredi] ainsi qu’à l’entraînement matinal de jeudi afin d’être prêt à jouer. »

    En ce qui concerne sa blessure, qui est vraisemblablement un problème au genou puisqu’il porte une attelle à celui-ci depuis qu’il est revenu sur la glace, Kane assure qu’elle ne l’empêchera pas de retrouver son rythme de match.

    « J’ai eu amplement de temps pour soigner ma blessure, et il est important de s’assurer que l’on se sente bien à notre retour, a-t-il indiqué. C’est ce qui m’arrive pour l’instant. »

    Toews a déclaré qu’il se trouvait chanceux de ne pas avoir été blessé plus sérieusement après avoir été violemment mis en échec contre la rampe par le défenseur des Penguins de Pittsburgh Brooks Orpik.

    « Pendant un bref moment immédiatement après la collision à Pittsburgh, nous n’étions pas tout à fait certains, a-t-il avoué. Je crois qu’assez rapidement, en raison de la douleur que j’éprouvais, j’ai su que ce ne serait pas une blessure à long terme. Que j’allais rater seulement une semaine ou deux. »

    Les deux joueurs ont déclaré qu’ils auraient aimé disputer au moins un match avant le début des séries éliminatoires, mais le temps qu’ils ont passé en dehors de la patinoire leur a donné un repos physique et mental, eux qui avaient pris part à beaucoup de parties au cours des 15 derniers mois.

    Après avoir remporté la Coupe Stanley en 2013 à la suite d’une saison régulière de 48 parties, les Blackhawks n’ont eu que quelques mois de repos avant le début du camp d’entraînement qui s’est amorcé en septembre. En plus de leur calendrier complet de 82 parties, Toews et Kane ont tous deux représenté leur pays aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014.

    « On ne veut jamais rater de matchs, mais si on est contrait de le faire, on tente de bien se reposer mentalement et physiquement afin d’être le plus prêt possible pour les séries, a raconté Toews. En même temps, je ne crois pas avoir perdu quoi que ce soit. Je n’ai raté des rencontres que pendant un bref moment. Même pour ceux qui ont joué jusqu’au dernier match, il faudra s’adapter à la vitesse des séries, alors tout le monde devra s’adapter. »

     

    La LNH sur Facebook